POUR ANDREA, LA LUTTE JUSQU’AU BOUT

jeudi 14 octobre 2021 par IMEC

Andréa Dubourg était encore en lice pour le titre européen lors de l’ultime rendez-vous du Championnat d’Europe FIA de Rallycross EuroRX1 à Spa-Francorchamps. Sur une piste délicate, le pilote du DA Racing a dû composer avec les affres de la compétition pour finalement terminer à la cinquième place de l’EuroRX1 2021.

Un week-end à oublier : avec quatre pilotes en mesure de remporter le titre pour cette ultime étape de la saison sur le circuit de Spa-Francorchamps, la tension était à son comble samedi, quelques minutes avant le départ des qualifications. Légèrement en retrait lors de sa première tentative, Andréa Dubourg misait sur la Q2 pour se relancer. C’était sans compter sur un départ un peu trop viril qui envoyait dans le mur le pilote de la 208 RX1 du DA Racing. Dimanche, le quatrième temps de la Q3 s’annonçait prometteur, mais un nouveau contact sur Andréa lors de l’ultime « qualif » mettait en terme à ses ambitions. Eliminé avant les demi-finales, le pilote du DA Racing voyait également le podium lui échapper.

Ce qu’il en pense : « En arrivant à Spa-Francorchamps, nous avions encore une chance de remporter le titre de Champion d’Europe et cette possibilité a été une grande source de motivation pour toute l’équipe qui a travaillé sans relâche pour que nous soyons prêts pour cette finale. C’est toujours un grand moment de plaisir de piloter sur l’un des circuits les plus connus au monde. La version rallycross du tracé de Spa-Francorchamps est très exigeante en termes de réglages, mais elle est également très difficile à appréhender avec un départ particulièrement piégeux. La situation s’est compliquée dès la Q2 où je fais les frais d’un départ viril puis, le titre est définitivement perdu à l’issue de la Q4. C’est toujours un moment difficile, mais toute l’équipe a travaillé pour défendre nos chances jusqu’au bout et malheureu-sement, l’excès de confiance de certains pilotes est venu ruiner tous nos espoirs. Nous pouvons être fiers du travail accompli par le DA Racing, que ce soit Jean-Baptiste ou moi, nous étions en mesure de nous battre pour le titre de Champion d’Europe. Cela démontre toute l’efficacité du DA Racing. Cette cinquième place finale ne reflète pas notre niveau de performance, mais cela fait partie des aléas des sports mécaniques. Nous avons marqué les esprits et nous reviendrons plus forts. »

B.L.S. d’après un communiqué © JKR/DAR