PATRICK PILET : UN PILOTE HEUREUX D’ ÊTRE AU DEPART DES 24 HEURES

lundi 11 juin 2012 par IMEC

La 80e édition des 24 Heures du Mans est déjà lancée avec les vérifications techniques qui ont débuté hier. Un des trois régionaux présents lors de la journée test a bien failli rester sur la touche, il s’agit de l’Auscitain, Patrick Pilet, pilote officiel Porsche.

Quelques jours après cette journée, il se retrouve nominé au sein du team américain Flying Lizard, un vrai bonheur pour Patrick : « C’est un vrai soulagement pour moi de savoir que je vais participer à cette 80e édition des 24 heures du Mans. Car depuis févier dernier, et la mise sur la liste des réservistes de la Porsche N° 76 GTE-Pro de Team IMSA Performance Matmut, sur laquelle j’étais initialement inscrit, l’espoir s’amenuisait de jour en jour. Nous y avons cru jusqu’au bout et avons travaillé très dur lors de la journée test pour être fins prêts au cas où la n°76 serait sélectionné. » Pour celui qui a réalisé le meilleur temps des porschistes lors de la journée test, cette non sélection était assez difficile à avaler : « Notre voiture était très efficace, dotée d’un excellent équilibre et facile à conduire… d’où notre immense déception quand nous avons appris que la 76 serait condamnée à rester à l’atelier. Toute l’équipe ainsi que ses partenaires se sont donnés beaucoup de mal pour que cette auto soit au départ, et tous ces efforts n’ont malheureusement pas été récompensés. ».

Tout est bien qui fini bien ! Sur la Porsche du Flying Lizard N° 79 pour cause de clash de date, l’Américain Darren Law ne pourra être présent dans la Sarthe. Patrick sera donc son remplaçant avec comme coéquipiers Seth Neiman et Spencer Pumpely, dans une équipe pas tout à fait inconnue, y ayant débuté sa carrière comme pilote officiel Porsche : « Au Flying Lizard, je vais retrouver une équipe que je connais très bien. J’ai terminé 3e du Championnat ALMS en 2008 avec le Flying Lizard et suis également monté sur la 2e marche du podium de la course de Petit Le Mans l’an passé avec Patrick long et Joerg Bergmeister. En bref, j’ai beaucoup de bons souvenirs avec cette équipe, qui a été la première à me donner ma chance à mon arrivée chez Porsche. »

Aujourd’hui Patrick regarde droit devant lui avec le désir de bien faire lors de cette 80e édition des 24 Heures : « Pour tout pilote d’endurance, Le Mans, c’est la course la plus importante de l’année et en tant que pilote français, elle revêt une importance toute particulière. J’ai vraiment hâte de reprendre la direction de la Sarthe pour vivre cette longue et belle semaine. Sur le plan sportif, avec 14 voitures au départ, la catégorie GTE-AM sera, je le sais, très relevée. Une chose est sûre, j’espère porter le plus haut possible les couleurs de Porsche ! » Effectivement Patrick va une fois encore se trouver confronté à la crème internationale de cette catégorie. Il y retrouvera son voisin de palier et ami, le Montalbanais Jean-Philippe Belloc dont nous vous livrerons ses états d’âme demain, quelques jours avant l’épreuve.

B.L.S. - communiqué de presse - Crédit photo Porsche AG