MONTAGNE : QUE FERONT-ILS EN 2018 ?

jeudi 15 février 2018 par IMEC

D’après son programme en course de côte, Bernard Dupuy ne devrait trop user son Speed Car GTR

Petit à petit les langues se délient et nous commençons à avoir une idée de ce que feront certains pilotes. Tout d’abord en courses de côtes.

Après une éclipse presque totale pendant plusieurs mois, le Barroussais Sébastien Péres a vendu sa R11 Turbo toute vêtue de bleu. Il monte une Saxo VTS, en groupe F2000 qui devrait être opérationnelle lors de la course de côte de Tarbes, Osmets, Luby qui se déroulera les 26 et 27 mai. Le Commingeois Bernard Dupuy, n’est pas comme l’ Hydre de Lerne à sept têtes, deux lui suffisent il ne pourrait pas en faire autrement. En effet son programme est basé sur deux têtes, dont une en historique, nous y reviendrons et une en moderne : la course de côte. Il disputera seulement quelques montées, entre autre celle de Saint Ferréol, de Tarbes, Osmets, Luby et suivant ses lubies il en rajoutera une ou deux de plus. Pour d’autres pilotes rien n’est encore définis comme Xavier et Fabienne Boschi, ou Dominque Crabanat et Marie Païva. Au fait tous sont membres de l’association IMEC.

Vivien Tonon le Revélois, a multiplié sa bécane par 2, il possédait une Clio 2, désormais elle a été virée pour une Clio 4. Mais ceci ne veut pas dire qu’il ira deux fois plus vite avec un coefficient de 2. Pour terminer (momentanément nous le souhaitons), une nouvelle monture pour Fabrice Ousset le Commingeois, qui a changé lui aussi de monture d’une Peugeot 205 GTI, il est passé à un BRC 02 piloté entre autre par Bernard Dupuy voici quelques années.

B.L.S.