LA RENTREE A CROIX EN TERNOIS DU CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DRIFT

mercredi 8 septembre 2021 par IMEC

La reprise du Championnat de France de Drift était très attendue à Croix-en-Ternois, et le public venu en nombre, avec une affluence record, n’a pas été déçu.
Le championnat reste très populaire et continue sa progression puisque l’audience atteint des records à tous les niveaux cumulant plus de 10.000 personnes suivant la manche ce dimanche. Grâce au système de sélection élitiste des candidatures, les 70 meilleurs pilotes français étaient au rendez-vous pour produire un spectacle avec un haut niveau de pilotage encore jamais vu.

Round 1 - Elite/Pro : Jason Banet sort victorieux d’un étonnant duel : dès les qualifications, les esprits s’échauffent et le spectacle est au rendez-vous. Les scores grimpent, mais la pluie fait son apparition et freine les ardeurs de certains pilotes. D’autres, plus à l’aise, vont au contraire signer de très belles performances. Jason Banet s’impose en qualifications avec un run proche de la perfection et un score de 96,22 sur 100.
Le Top 32 débute avec de grosses battles entre les principaux concurrents du championnat. Diogo Correia, le triple champion du Portugal invité sur l’épreuve, se défait d’Axel François, candidat majeur pour le titre. Damien Frechet sort Laurent Cousin, Antoine Amar l’emporte sur David Meunier et Jaime Fourel bat Jocelin Janin.
Les battles s’enchaînent mais dès le Top 8 le champion en titre Benjamin Boulbes connaît un souci mécanique sur sa toute nouvelle BMW E82, ce qui envoie Jason Banet en Top 4. Il va ensuite se défaire d’un autre sérieux candidat, Kevin Jozou (BMW E82) pour décrocher sa place en finale.
Face à lui, Jérémy Mérirès a battu respectivement Mathias Locatelli et Hugo Lavedan pour obtenir le dernier ticket pour la dernière phase de la compétition.
Mais cette dernière battle ne pourra pas se disputer sur le tarmac, puisque depuis le début de cette première manche, Jason Banet roule sur la même BMW E92 que Jérémy Mérirès (double monte). Dans l’équipe Banet Sport, on décide de laisser les pilotes se départager par un jeu de hasard (le chifoumi), un scénario inédit pour décider d’une victoire.
Dans la petite finale, on notera la très belle performance de Hugo Lavedan, qui a éliminé Nicolas Dufour, ancien champion de France, il devra néanmoins s’incliner face à Kevin Jozou. Ainsi, c’est Jason Banet qui remporte son duel de Pierre/Papier/Ciseaux 2 points à 1 face à Jérémy Mérirès et monte sur la plus haute marche du podium, Kévin Jozou hérite de la dernière marche.

Round 1 - Loisir : Steffen Saad s’impose dans des conditions piégeuses : la pluie est venue pimenter le spectacle dans la formule de promotion du championnat de France de Drift. Dans ces conditions, c’est Steffen Saad sur sa Nissan S14 de 540 ch qui s’offre le meilleur passage dans la catégorie Loisir. Vincent Ferreira avec sa BMW E46 aura fait plaisir au public, il se classera deuxième. Quant à Steve Guerin, il décrochera la troisième position au volant de sa BMW E46 malgré un premier run qui se terminera dans les graviers, le pilote s’est fait piéger par une pluie redoublant d’intensité.

Round 2 - Elite/Pro : Axel François met tout le monde d’accord : encore disputées dans des conditions difficiles, les qualifications du round 2 ont permis à Nicolas Dufour sur sa petite BMW E30 de briller.
En Top 32, c’est une revanche pour Axel François par rapport à sa prestation de la veille, il fera triompher sa Toyota GT86 de 600 ch. Personne ne lui aura résisté, pas même Laurent Cousin, Anthony Rocci ou encore le champion portugais Diogo Correia. En finale, il bat Jérémy Mérirès, déjà finaliste la veille, dans un duel de haute intensité.
Jérôme Esteban qui se classe troisième aura offert une belle prestation sur sa Nissan S14 après un an d’absence en Championnat de France FFSA et s’est permis de battre le vainqueur de la veille, Jason Banet. Dans la petite finale face au champion portugais Correia qui a des soucis d’embrayage, il s’imposera pour décrocher ce beau podium.
Les performances d’autres pilotes sont également à retenir. Guillaume Gleyo remporte sa première battle en compétition officielle avec sa Nissan R33, de belles nouvelles après tous les soucis mécaniques rencontrés par le pilote en 2020. Hugo Lavedan grimpe encore en Top 8 et s’affirme comme un réel outsider au championnat en 2021. Belle performance également de Jaime Fourel qui s’offre le champion de France FFSA en Top 32, avant de s’incliner contre Diogo Correia en Top 16.

Round 2 - Loisir : Frédéric Houivet tient sa revanche : c’est encore une Nissan qui s’impose, mais cette fois c’est la Skyline R32 de Frédéric Houivet, prenant sa revanche de la veille après sa quatrième place de la veille.
Le podium final sera presque le même que samedi mais dans le désordre, c’est Steve Guerin et sa BMW E46 qui vont séparer les deux Nissan, Steffen Saad, vainqueur de la première manche, se contentera de la dernière marche du podium. On notera la très belle performance de Séverine Meunier qui se classe 4e de cette deuxième journée et termine au 5e rang de ce meeting.

Jérémy Mérirès prend la tête du championnat à l’issue de ces deux premiers rounds : à l’issue de ce premier double meeting en Championnat de France de Drift FFSA, Jérémy Mérirès mène le championnat en catégorie Elite/Pro ayant été le plus régulier de tout le week-end. C’est Steffen Saad qui mène aux points dans la catégorie Loisir.
À présent, il est temps de se tourner vers la prochaine manche qui se déroulera sur le tracé de la fameuse course de côte de Calmont en Haute Garonne (10, 11 et 12 septembre) où l’on ne verra que les pilotes de la catégorie Elite/Pro. Ceux de la catégorie Loisir seront de retour pour les deux dernières manches de la saison à Bordeaux-Mérignac.

Jérôme Vassia, Directeur et promoteur du Championnat de France de Drift FFSA « Quel plaisir de retrouver les pilotes et les équipes du championnat de France de Drift qui participent à la saison 2021. Le niveau est encore plus relevé cette année, au-delà de ce que nous avions imaginé et c’est un gros défi sportif en termes de pilotage pour tous les concurrents. Je veux remercier toutes les équipes du Circuit de Croix-en-Ternois et tous nos partenaires qui nous ont permis d’organiser cet événement qui a battu le record d’affluence. »
Jérémy Mérirès, Leader du championnat ELITE/PRO « Super content de cette double épreuve pour débuter la saison 2021. La nouvelle voiture préparée par Banet Sport a été parfaite et a permis à Jason Banet et moi d’accéder en phase finale deux jours de suite. Rendez-vous à Calmont, on ne va rien lâcher ! »
Armand FAURE, Directeur de la communication du Championnat de France de Drift FFSA « C’est un meeting époustouflant que nous avons vécu et qui traduit des années de développement de la discipline avec les équipes de Jérôme Vassia, la Red Team et l’appui de l’agence AutoWebbb. C’est un vrai plaisir de constater un tel niveau de pilotage avec ces voitures toujours plus abouties techniquement. La gestion du meeting a été une réussite, le public ne s’y est pas trompé de par sa présence sur le circuit et l’audience en direct sur les réseaux. C’est un vrai spectacle qui a été proposé et les résultats des deux manches le prouvent puisque plusieurs pilotes ont réussi à tirer leur épingle du jeu. »

À présent, il est temps de se tourner vers la prochaine manche qui se déroulera sur le tracé de la fameuse course de côte de Calmont en Haute Garonne (10, 11 et 12 septembre) où l’on ne verra que les pilotes de la catégorie Elite/Pro. Ceux de la catégorie Loisir seront de retour pour les deux dernières manches de la saison à Bordeaux-Mérignac.

B.L.S. d’après un communiqué © CFD