L’ESPACE BIENVENUE VISE LE TITRE DU GT4 FFSA

jeudi 13 février 2020 par IMEC

Trente sept ans après le premier titre de champion de France de son dirigeant André Grammatico, l’équipe L’Espace Bienvenue part à la conquête d’un nouveau Graal dans le championnat de France FFSA GT. Elle s’appuiera dans ce but sur l’éprouvée BMW M4 GT4, une structure technique bien huilée qui a achevé l’exercice 2019 en enchaînant les podiums, et sur un prometteur duo de pilotes. Le Néerlandais aux quatre couronnes européennes Ricardo van der Ende aborde sa troisième saison complète avec le team royannais, aux côtés du jeune Belge Benjamin Lessennes, 3e de la GT4 European Series l’an passé. Cet équipage est à inscrire parmi les favoris en « Silver-Silver », la nouvelle catégorie reine du championnat.
L’Espace Bienvenue avait entamé la saison 2019 au pied du podium à Nogaro. Les étapes paloise et nîmoise furent plus chaotiques mais la machine s’est définitivement mise en route à Spa-Francorchamps, où les pilotes de la BMW N°17 ont escaladé la 2e marche. L’équipe a touché au bonheur suprême à Magny-Cours avant de conclure sur une autre 2e place au Paul Ricard. De quoi finir avec le rang honorifique de meilleure BMW de la saison sur la scène française du GT4.
L’écurie chère à André Grammatico fut une des pionnières de la catégorie GT4 lors de sa création en 2007 et elle lui est également fidèle depuis son avènement en France en 2017. Si on réalise une extrapolation de la droite de tendance des résultats de l’équipe depuis cette date, on peut penser qu’elle devrait faire parler la poudre sur les six circuits du calendrier 2020. Le concessionnaire BMW de Royan, Angoulême et Rochefort se dit en tout cas confiant à deux mois du coup d’envoi à Nogaro.« Toute l’équipe est française, à part nos deux pilotes et les gens de BMW Motorsport, bien sûr, qui sont toujours là pour nous soutenir partout où nous sommes au départ. A force de sillonner l’Europe, nous avons lié certaines amitiés. Notre réseau dépasse les frontières de l’hexagone. Nous pouvions déjà compter sur Ricardo van der Ende pour construire la victoire, nous avons écouté ses conseils pour choisir son coéquipier. Il fallait adopter une nouvelle stratégie pour la composition de l’équipage, compte-tenu de la nouvelle catégorie Silver-Silver. Avec Ricardo, nous avons commencé à en parler le soir de la dernière course 2019, alors que je le reconduisais à l’aéroport. Après mûre réflexion, il nous a confié sa shortlist et j’ai contacté le jeune Benjamin Lessennes que Ricardo a affronté en 2019 dans la série européenne. Il est francophone et il a l’expérience du karting à haut niveau, du TCR et du GT4. En 2018 nous étions outsiders, en 2019 sur les podiums, 2020 sera un autre championnat que nous abordons avec de solides arguments et une énorme motivation. » Spécialiste du GT4, Ricardo van der Ende repart donc à l’assaut de cette couronne française qu’il ajouterait volontiers à sa collection. « J’ai presque exclusivement couru sur BMW depuis une quinzaine d’années, André est marié avec BMW et je veux courir avec André ! Nous sommes de grands amis et c’est un vrai compétiteur doublé d’un pur passionné. J’aime le championnat de France qui selon moi est encore plus dur que la série européenne. Nous avons beaucoup progressé en 2019, mais nous devons aller plus loin pour décrocher le titre. Je suis heureux que Benjamin Lessennes nous rejoigne, il fait partie des quelques pilotes qui m’ont impressionné parmi ceux que j’ai affrontés en 2019. Il constitue un renfort de choix pour le team. »

Benjamin Lessennes aura 21 ans fin juin et sera donc le plus jeune pilote jamais aligné par l’équipe. Depuis son passage au sport auto en 2016, il a déjà décroché le titre de champion TCR Bénélux et obtenu la médaille de bronze de la GT4 European Series avec 5 podiums dont 2 victoires. « Un beau matin, j’ai eu un coup de fil d’André me disant qu’il voulait composer un équipage Silver-Silver pour disputer le championnat de France et surtout pour le gagner. Avec une BMW M4 GT4 et Ricardo van der Ende comme coéquipier, j’ai dit oui tout de suite ! Je connais bien l’auto car l’équipe Boutsen-Ginion avec laquelle j’ai couru en TCR en possède une et j’ai effectué à son volant beaucoup de roulage à Spa-Francorchamps avec des VIP dans le siège de droite. A ce propos, nous avons une étape dans les Ardennes Belges et c’est bon pour moi qui ne connais que deux des six tracés du calendrier. Pour la petite histoire, j’ai couru en 2019 pour l’Equipe Verschuur, qui faisait courir Ricardo en 2018. Il est venu nous saluer à chaque meeting et on a construit une relation basée sur le respect mutuel, en piste comme en dehors. Je sais qu’il a soufflé mon nom à André, je le remercie et je pense que nous aurons une belle carte à jouer. »
Rappelons que la direction technique sera à nouveau confiée aux « Racetivity boys » François Gagneux et Arnaud Fouquet. Toute l’équipe sera à pied d’œuvre à Nogaro pour les coupes de Pâques du 9 au 13 avril prochains.
B.L.S. – communiqué © PPS