INDYCAR - IOWA : TRISTAN VAUTIER CONTINUE SON APPRENTISSAGE

mercredi 26 juin 2013 par IMEC

Ce week-end les 24 concurrents se retrouvaient à Newton pour participer à l’« Iowa Corn Indy 250 ». Tristan Vautier le neveu de Policand, pour sa première saison en IndyCar, s’attaque de nouveau à une course sur « ovale », les circuits les plus complexes à aborder pour un rookie, néanmoins un week-end satisfaisant qui permet à Tristan de repartir avec la positive attitude.

Des essais courts mais instructifs : Le samedi matin Tristan découvre l’Iowa Speedway lors de la séance d’essais et boucle 78 tours en un peu plus d’une heure et s’affiche en milieu de tableau à la 14e place. « Nous avions une assez bonne vitesse de pointe mais je n’étais pas encore assez à l’aise dans le traffic et je savais que je devais travailler sur ce point. La séance d’1h15 est passée trop vite ! Au baisser du drapeau à damiers je savais que j’allais devoir continuer une grande partie de mon apprentissage directement en course. »

Une qualification de haut niveau :Il doit donc se contenter de sa petite expérience matinale pour aborder trois heures plus tard la qualification sur un seul tour. Le pilote N°55 du Schmidt Peterson Motorsport réussit à montrer toute sa détermination en qualifiant sa voiture à une magnifique 9e place en 17.6378 et en étant le 2e meilleur Honda juste derrière Scott Dixon. « Nous sommes contents de cette performance. Nous avons enlevé beaucoup d’appui sur la voiture et ce bon réglage nous permet de gagner beaucoup en vitesse. J’ai réussi à rester à fond tout le tour avec un niveau d’appuis aérodynamiques juste à la bonne limite. C’était très « chaud » car à cette vitesse avec les ailerons en mode qualif on est vraiment sur le fil, mais c’est ce qui est nécessaire à une bonne position de départ ! »

Une course de qualification ardue : Fort de son beau résultat Tristan part second de sa ‘’course de qualifications’’ en fin d’après-midi. Le rookie découvre ce format propre à la course d’Iowa qui va déterminer le place définitive pour LA course du lendemain. « J’ai pris un bon départ et conservé ma seconde place. Par la suite mon coéquipier Simon (Pagenaud) m’a passé, je suis resté assez longtemps à la 3e place avant de me faire dépasser par Graham Rahal qui est très rapide et qui par la suite gagne la course. Plus tard , j’ai connu quelques difficultés entre autres en planifiant mal un dépassement sur un retardataire. » Il doit donc se confronter à la complexité des trajectoires hautes et basses et à un assez gros sous-virage de sa monoplace mais termine à une respectable 5e place à l’issue de sa course. « En sortant de la voiture, je savais que je dois encore progresser en pilotage et nous avons fait un gros débriefing avec l’équipe afin de régler la voiture avec plus de grip à l’avant d’une part et de mon côté apprendre à mieux gérer la trajectoire sur la ligne du haut qui est un exercice difficile à appréhender, mais qui permet de se dégager des turbulences aérodynamiques lorsqu’on suit une autre voiture. » Tristan se positionne à la 13e place pour s’attaquer le dimanche aux 250 tours de la course principale

Une course solide : Son équipe a effectué des réglages proches de ceux de Simon Pagenaud qui part 5 places devant lui. Tristan prend un bon départ et passe son premier relais à la 12e place en réussissant à être dans le rythme des concurrents de tête. « Je suis assez content de notre performance mais je rencontre des difficultés à tenter de dépasser les concurrents de devant avec les trajectoires changeantes sans prendre le risque de me faire moi-même passer. Je me suis donc très concentré pour conserver ma place et rester dans le bon train. » Au 32e tour, le drapeau jaune est de sortie et les concurrents passent logiquement à leur stand mais Tristan rencontre un problème lors du ravitaillement, le refueler n’arrivant pas à faire passer correctement l’essence dans le réservoir. Cet incident lui fait perdre 4 places qui se retrouve donc 16e à sa sortie de la pitlane. « J’ai décidé de mettre ce problème de côté et par la suite j’ai repris deux places jusqu’à ce qu’un pilote qui était à l’intérieur de moi dans un virage et qui a tiré tout droit m’ oblige, pour éviter le contact, à me mettre totalement à l’extérieur dans la gomme. Fort heureusement je réussis à rattraper ma voiture mais je me retrouve presque à l’arrêt et je concède plusieurs places à mes poursuivants. » Du fait de sa perte de vitesse il se retrouve alors avec un tour de retard sur le leader juste avant le retour en piste du safety-car, compromettant quelques peu sa remontée en course. Par la suite Tristan reprend un bon rythme et au cap des 150 tours il a gagné plusieurs positions. En vue de l’arrivée, il se bagarre sans relâche et finit à une honorable 13e place. « Je pense que nous pouvions rentrer dans le top 10 si j’avais eu plus d’expérience dans la gestion du trafic et un peu plus de réussite mais c’ est une course très instructive et solide car j’ai appris à rouler sur les deux trajectoires avec un rythme très élevé et m’améliorer dans le trafic. Même s’il est toujours dur de se satisfaire d’une 13e place c’est pour moi une course plus que positive. L’équipe a préparé une bonne voiture et nous avons, malgré l’incident lors du premier relais, une bonne stratégie. » Le rookie a ainsi engendré de l’expérience pour la suite de sa saison même si la prochaine course, toujours sur ovale, sera très différente. « Je sais qu’il sera peut-être difficile d’appliquer ce que j’ai appris ce week-end au circuit de Pocono, car nous allons utiliser une autre configuration aérodynamique, sur un type d’ovale très différent mais je vais essayer de mettre à profit les enseignements des courses précédentes. Je remercie mon équipe pour son super travail ce week-end. » Prochain rendez-vous à Pocono IndyCar 400 le 7 juillet.

Source MB Management @ photo D.R.