IL EN MANQUE ENCORE UN PEU A CAYROLLE ET SANTAMATO

jeudi 10 juillet 2014 par IMEC

Avant la trêve estivale, il est coutumier de retrouver les concurrents du Championnat
de France FFSA GT sur le circuit du Val de Vienne. Une occasion d’entériner la
première partie de la saison avant de basculer dans la seconde qui comportera trois
meetings de deux courses chacun. En compagnie de Eric Cayrolle faisons le bilan du
rendez-vous poitevin marqué par la pluie venue se mêler aux luttes acharnées et
sportives. Avant tout : Eric et Arno Santamato sont une nouvelle fois montés sur le
podium, la troisième marche de la course 1 est venue récompenser leurs efforts.

Essais qualificatifs : Après les essais libres du vendredi, l’équipe Sport Garage a soignée la Ferrari 458 Italia de Eric et Arno qui, ont pris la décision de rouler avec des pneus usagés. Le bilan positif laisse présager des ‘qualifs’ à la hauteur de leurs espérances. « Avec les pneus neufs j’ai manqué d’exploit ! Arno a su mieux les exploiter que moi, je partirai donc, de loin sur la grille avec un 7e chrono, contrairement à Arno qui a signé le 5e temps » précise Eric.

Course 1 : Eric s’élance avec panache et , se fait expédier légèrement dans l’herbe par Henri Hassid , conséquence la ‘moutarde lui monte au nez ! rapidement, il déborde la Ferrari de Eric Debard et l’Audi de Hassid. Mais, quelques tours plus tard, dans le virage baptisé ‘Trop Tard’ , le Palois se retrouve au point mort et non sur le premier rapport ! La construction de sa course est effacée, il repart de plus belle pour finalement achever son relais en compagnie de Philippe Giauque, le vainqueur de la course 1 avec Morgan Moullin-Traffort et, Debard. En sortant troisième des stands Arno parachève le travail de son équipier et, malgré une auto difficile comparativement aux essais libres, il termine à la même place…

Course 2 : La pluie s’ invite pour la course dominicale et, chez Sport Garage, Christian Petit fait appliquer les réglages utilisés à Magny-Cours. Pas de grande parenté entre les deux tracés mais qui ne tente rien, n’a rien ! « Un énorme sous-virage s’est fait ressentir et, nous roulons environ une seconde moins vite que nos adversaires qui nous précèdent ! En raison de notre place de la veille, l’handicap temps de 6 secondes n’est jamais facile à gommer ensuite sur la piste. Lorsque Arno m’a confié le volant, je suis sorti des stands à la même place à laquelle il était rentré, 6e. J’ai assuré régulièrement mon relais en gagnant une place sur le tête à queue réalisé par la Porsche de Raymond Narac. Il faut reconnaître qu’il nous en manque encore un peu pour gagner ! » explique Eric

La course a été remportée par David Hallyday et Greg Guivert sur l’ Audi R8 LMS Saintéloc, ils sont les nouveaux leaders du Championnat à l’heure de cette trêve. En terminant 3e et 5e, Eric Cayrolle et Arno Santamato ont rempli leurs escarcelles de points leur permettant de savourer quelques semaines de vacances en 6e position pour Arno et en 8e pour Eric dans ce championnat où la qualité prévaut sur la quantité !

B.L.S.- source M.F.E. @ photo P. Hecq