HAUTE SAINTONGE : LE DERNIER POT DE L’AMITIE DE LA COUPE DE FRANCE

samedi 22 novembre 2014 par IMEC

Voici quelques jours je vous ai proposé de découvrir l’envers du décor de la Twin’cup sur le circuit de la Haute Saintonge. Aujourd’hui, je vous amène faire un tour en photos de celui de la Coupe de France et de la Caterham R300, lors de mon dernier meeting sportif 2014.

Sébastien Blanchereau le champion Monoplace vous salue bien et vous donne rendez-vous en 2015.

Roland et François Chotard ont réussi un week-end presque parfais avec 3 victoires en 4 courses

Franck Diversay, un des piliers de la Coupe de France, était bien là mais en fervent supporter de Williams Lormeteau, Peugeot 406 Silhouette.

La Honda croqueuse de Clio, est sortie de sa cage, son dompteur Franck Quagliozzi est une fois encore champion du groupe A.

Miss Auto-rent au micro, avait fait le déplacement en Haute Saintonge où un max de bagnoles portent les couleurs de sa boîte.

Alexis Carmes écoute la voix de son maître, le big boss du Lamo Racing Laurent Lamolinairie

Que voilà un bon toubib Frédéric Attia, surnommé, allez savoir pourquoi ‘’Le pucier’’. Pour ne pas continuer à creuser le gouffre insondable de la sécu, il court avec son bonnet de nuit, afin de ne pas s’enrhuber au volant de sa Catheram décapotable. Un exemple à suivre !

Encore un chercheur de poux ! Oh l’artiste, pour info, ces derniers se trouvent sur le tête et non dans un casque, n’ayant rien à y croûter !

Le Gardois, Renaud De Chaponnière le champion du groupe N, laissera ses camarades s’expliquer en Haute Saintonge

A quoi peut bien penser le Haut-Garonnais Gilles Bourbigot ? Podium, victoire, qui sait !

Sa boîte de vitesses en rade, le capitaine Henri Neel peut quitter le navire.

Dominique Cauvin bien que champion du groupe C, n’a laissé que des miettes à ses adversaires, pour monter deux fois sur la 1e marche du podium. Une marche que son bambin a gardé au chaud pendant la durée des courses protos.

Petites annonces : Je recherche emploi de secrétaire à temps plein (très longue durée), car je ne tape que d’un doigt !

Inséparables, sauf sur la piste, Jean-Claude Faux le patriarche du groupe N, et son jeune concurrent, Florian Laffargue.

Dernière photo de famille de la saison française de la Caterham R300. Il faut de la patiente à son responsable Christian Bonnal (à gauche) pour supporter une pareille bande de gamins très, mais très dissipés.

Nous quittons le circuit sur ce dernier pot de l’amitié et , à l’année prochaine, fin février à Nogaro

B.L.S.