FEMMES JE VOUS AIME EN MIJET !

mardi 31 août 2021 par IMEC

Photo de famille des féminines et du staff

Ce vendredi, une journée pas comme les autres nous attend en nous rendant sur le circuit de Nogaro. Pourquoi pas comme les autres, tout simplement car nous avons un rendez-vous qu’ avec des nanas, invités par les responsables de la ‘’Mitjet International’’ pour une journée découverte. Rendez-vous pris quelques jours avant, avec Anouck Abadie responsable compétition et de la communication de cette discipline que nous rejoignons dans un des box du circuit. Après les formules de politesses, l’on parle à bâton rompu de la Mitjet, avec toutefois quelques points d’interrogations de notre part que nous souhaitons éclaircir.

Anouck, comment est venue l’idée de mettre sur place une journée de la femme et pourquoi ?’’Ce n’est pas difficile, avec Stéphane (Roux) et Christophe (Cresp) les deux repreneurs de la série, nous étions sur la même longueur d’onde de créer une voire deux ou trois journées destinées à la femme. Rapidement nous avons demandé à Margot Laffite si elle voulait bien parrainer ces rendez-vous. Bon elle n’a pas pu venir aujourd’hui pour des raisons professionnelles mais elle a donné immédiatement son accord. Ensuite pourquoi ? Tout simplement pour apporter un plus à la femme en créant un championnat qui leur sera destiné dans la Mitjet International !’’

L’idée est donc de lancer un challenge féminin ? ‘’C’est ça, nous avons cette saison créé un Challenge Junior, nous voulons en 2022 lancer un challenge féminin, la ‘’Mitjet Ladies Trophy’’. Pour le lancement de cette première journée uniquement destinée aux féminines, nous pouvons être satisfait avec une quinzaine de personnes qui ont fait le déplacement.’’

C’est bien gentil tout ceci de dire ‘Femmes je vous aime en Mitjet’’ mais est-ce facile de piloter cette bombinette ?’’Oui, n’importe qui peut piloter une Mitjet à fortiori une fille, bien sûr elle aura besoin de quelques conseils pour exploiter pleinement le potentiel de l’auto, mais rien n’est insurmontable, tout s’apprend.’’

Quelle est le coût d’une saison ? En premier lieu, il s’agit de la discipline la moins chère comparée à d’autres en circuit. Ensuite il y a deux choses à savoir, tout d’abord une féminine qui dispute toute la saison seule doit compter dans une fourchette de 60.000 à 65.000 €, si elle ne fait qu’une course sur deux comme le permet le règlement, la fourchette sera comprise entre 30.000 et 35.000 €. Dans un petit team elle pourrait s’en sortir à 20.000 €, bien sûr nous parlons pas de l’achat de la voiture non compris.’’

Quelques minutes plus tard rencontre avec un des repreneurs de la Mijet le Directeur Général Stéphane Roux.

Stéphane, du soleil pour cette journée un peu spéciale, appelée communément track day destinée exclusivement aux féminines, pouvez-vous nous en dire deux mots ? ’’Oui bien sûr, tout d’abord si nous l’avons lancé c’est grâce à Caroline Divies qui est la représentante ‘’Féminine’’ auprès de la FFSA nous a offert l’usage de la piste ce qui n’est pas rien. (N.D.L.R. : Caroline Divies est en charge du circuit de Nogaro). Après avoir repris la Mitjet nous avons désormais un beau plateau avec plus de 30 engagés à chaque meeting, dans les différentes catégories, Jeunes, Gentlemen, Senior, nous manque plus que celui des féminines que nous voulons lancer la saison prochaine. Comme déjà dit par Anouck, nous espérons lancer d’autres track day , des journées également sont prévues mais pour tous les pilotes avant chaque rendez-vous sur le circuit qui nous reçoit.’’ Merci à tous les deux d’avoir répondu spontanément à nos questions.

Stéphane Roux, Caroline Divies et Anouck Abadie

B.L.S.