DES VAINQUEURS SURPRISES EN GT 4 A PAU

samedi 18 mai 2019 par IMEC

Michael Blanchemain et Steven Palette, s’imposent sur l’ Audi R8 LMS GT4 / IMSA Performance

Dix-huitièmes sur la grille, Michael Blanchemain et Steven Palette (Audi R8 LMS GT4 / IMSA Performance) ont réalisé une superbe remontée en chaussant les pneus pluie avant le départ pour remporter la course nocturne de Pau. Les deux hommes ont devancé les équipages Am de Julien Lambert / Nicolas Gomar (Porsche 718 Cayman GT4 / AGS Events) et Didier Dumaine / Christophe Carrière (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events). Auteur du meilleur temps parmi les pilotes 1 en qualifications, Alain Ferté (Alpine A110 GT4 / Bodemer Auto) s’élance depuis la pole position devant Robert Consani (Alpine A110 GT4 / Speed Car), Stéphane Lémeret (Alpine A110 / CMR), Rudy Servol (Alpine A110 GT4 / CMR) et Julien Lambert. Lorsque les premières gouttes apparaissent sur la grille, Julien Lambert est le seul parmi les cinq à chausser les pneumatiques pluie Pirelli. D’autres comme Cyril Saleilles (Porsche 718 Cayman GT4 / Cool Racing), Michael Blanchemain, Didier Dumaine ou encore Christophe Bourret (Mercedes AMG GT4 / AKKA-ASP Team) font le même pari plus loin. Si Robert Consani s’empare des commandes au premier virage, Julien Lambert réalise un véritable festival en enchaînant quatre dépassements pour lui ravir la première place dès le deuxième tour. Très rapidement, Julien Lambert creuse l’écart sur ses poursuivants malgré le trafic provoqué par les concurrents s’arrêtant pour passer des gommes plus adéquates sur une piste de plus en plus humide. Après dix minutes, Stéphane Lémeret trouve l’ouverture sur Robert Consani pour se lancer à la poursuite du leader. Possédant vingt secondes d’avance, ce dernier voit son avance être mise à mal par le full course yellow et la voiture de sécurité faisant suite l’impressionnant accident entre Jean-Luc Beaubelique (Mercedes AMG GT4 / AKKA-ASP Team) et Romain Brandela (BMW M4 GT4 / 3Y Technology). La course est toujours neutralisée durant la fenêtre des changements de pilotes ce qui permet à Nicolas Gomar de conserver la tête devant Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 GT4 / CMR), Christophe Carrière et Steven Palette lorsqu’il relaie Julien Lambert. La voiture de sécurité s’efface à douze minutes du drapeau à damier. Nicolas Gomar distance rapidement Pierre-Alexandre Jean, mais celui-ci rétrograde dans la hiérarchie après être resté en pneus slicks. Steven Palette est le premier à en profiter et il poursuit sur sa lancée en ravissant la première place à Nicolas Gomar à trois minutes de l’arrivée. Suivis par deux équipages Am, Steven Palette devance Julien Piguet (BMW M4 GT4 / BMW Team France) et Benjamin Lariche (Alpine A110 GT4 / Speed Car) avec plus de trente secondes d’avance en Pro-Am. Les Porsche 718 Cayman GT4 d’Éric Trémoulet (Porsche 718 Cayman GT4) et Adrien Tambay (Cool Racing) complètent le top cinq de la catégorie.

Chez les équipages Bronze, Julien Lambert s’élance devant Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) et Pascal Huteau (Ginetta G55 GT4 / K-Worx).Pendant que Julien Lambert caracole en tête du classement général, Didier Dumaine réalise une bonne entame de course en dépassant successivement Pascal Huteau et Christophe Hamon pour se hisser en deuxième position. Plus loin, Christophe Bourret (Mercedes AMG GT4 / AKKA-ASP Team) remonte tout aussi rapidement dans le top cinq et voit même son équipier Pascal Gibon ressortir des stands au troisième rang devant Stéphane Brémard (Porsche Cayman CS MR GT4 / AGS Events) et Gilles Vannelet (Porsche Cayman CS MR GT4 / AGS Events). Alors que Nicolas Gomar s’impose sans trembler devant Christophe Carrière, qui réalise l’exploit de hisser l’ancienne génération de Porsche Cayman GT4 sur le podium scratch, son équipier Gilles Vannelet met à profit le sprint final pour s’offrir la dernière marche du podium Am devant Stéphane Brémard et Pascal Gibon.

Le départ de la deuxième course à Pau sera donné demain à 13h40

Le classement

B.L.S. – communiqué © S.R.O