ANTHONY JANIEC FAIT UN GRAND PAS VERS LE TITRE

mardi 10 septembre 2019 par IMEC

Le public a répondu présent

Anthony Janiec (N°1 – Lion Truck Racing) s’est imposé au Grand Prix de Charade, troisième épreuve du Championnat de France 2019, qui vient de battre son record d’affluence avec 9.100 visiteurs contre 6.500 en 2018. Le titre se rapproche pour lui tandis que la lutte pour la place de dauphin s’intensifie entre trois pilotes.

Vainqueur du Grand Prix de Charade, le champion de France accentue encore son avance en tête du classement général. En Auvergne, il a frappé fort en s’imposant dans les deux courses principales. Rien n’est jamais gagné d’avance dans les sports-mécaniques, mais avec 35 points d’avance sur le deuxième à deux GP de l’issue du championnat, on voit mal comment un nouveau titre de Champion de France pourrait lui échapper.

La lutte pour la 2e place s’intensifie :en revanche, la lutte pour la place de vice-champion s’intensifie. Téo Calvet (N°20 – Lion Truck Racing), Thomas Robineau (N°2 – Team Robineau) et Lionel Montagne (N°3 – Aravi Racing) se tiennent dans un mouchoir de poche. Douze points séparent ces trois pilotes. C’est plus serré que jamais et le suspense devrait perdurer jusqu’à Albi pour la finale. Téo Calvet a été le seul à monter sur tous les podiums du week-end. Sa régularité lui permet légitimement de prétendre à la place de dauphin en fin de saison. Thomas Robineau n’a lâché qu’un seul point à Téo sur ce meeting. Et la prochaine épreuve se tiendra au Mans, sur ses terres. Le Sarthois pourra compter sur le soutien inconditionnel du public pour briller. Distancé en début de saison, Lionel Montagne grappille et revient dans la lutte pour cette deuxième place tant convoitée. Très régulier et vainqueur d’une manche à Charade, le voilà complètement relancé.

Montagne fils découvre le circuit et gagne : cinquième du championnat, Gregory Ostaswzeski (N°14 – Team 14) a connu un week-end en demi-teinte. Parti deux fois depuis la pole (grille inversée), il n’est pas parvenu à se hisser sur le podium. Le Polonais est maintenant sous la menace de Yorick Montagne (N°24 – Aravi Racing). Le fils de Lionel n’a même pas une saison complète à son actif mais il comptabilise déjà deux victoires, dont une glanée dans la course 4 à Charade. Quelle perf ! Surtout qu’il y avait du lourd à ses trousses. Il a su résister à Calvet, Robineau, Janiec et son papa jusqu’au drapeau à damiers.

Ça se resserre à tous les niveaux :derrière le « Big six » on retrouve Aurélien Hergott (N°68 – Camion de Course Francilien). Son DAF n’est pas le plus puissant du plateau mais cela ne l’a pas empêché de se classer à quatre reprises dans le top 7. Ses résultats lui permettent de passer de la 10e à la 7e place du classement général. Mais il aura fort à faire pour conserver cette position jusqu’à la fin de l’année. Franck Conti (N°39 – Team TCS), les Sousa père et fils (José N°2, Raphaël N°21) le collent de très près. S’ils n’ont pas joué les premières places, il est quand même important de souligner la pugnacité et le courage de tous les autres concurrents, sans qui le spectacle en piste n’aurait pas été le même : Fabrice Chaignaud, Patrick Chatelain, Clément Perrin, Sébastien Descoffres, Stéphane Languillat, Martial Defaye, Kevin Bassanelli, Patrice Lacouve, Pierre Ihuel ou encore Ivan Rodrigues. Ce dernier découvrait également le tracé de Charade et il a réussi à se qualifier deux fois pour la superpole. Mention spéciale à Christophe Miquel (N°65 – Eclair Vert Toulousain). Avec son Scaniazaki, il a enflammé le public avec des travers incroyables. Les spectateurs n’avaient d’yeux que pour lui dans les tribunes.

Deux féminines sur la grille de départ :le Grand Prix Camions de Charade marquait également le retour à la compétition de Laurine Orsini (N°119 – Orsini Racing). Avec Jennifer Janiec (N°75 – Paris Truck Racing), il y avait donc deux féminines sur la grille de départ.

Un week-end familial de passionnés… très visité !Véritable record d’affluence (9.100 visiteurs contre 6.500 la saison dernière !), le pari est gagné pour l’équipe du Circuit de Charade ! En parallèle des courses de camions, Legends Cars et HTCC, de nombreuses animations ont rythmé le week-end en Auvergne : exposition et défilé de camions décorés, salon professionnel transport (constructeurs, équipementiers et recruteurs), animations pour petits et grands dont un concert le samedi soir…

Le quatrième et avant dernier rendez-vous de la saison se tiendra au Mans, les 28 et 29 septembre 2019, lors des 24 Heures Camions. Informations et billetterie sur www.lemans.org

B.L.S. – communiqué © Xavier Martin