A MORZINE YOANN BONATO IMPERIAL TOUT LE WEEK-END

lundi 10 septembre 2018 par IMEC

Yoann Bonato, Benjamin Bouilloud vainqueurs au Mont Blanc-Morzine

Impérial tout au long du week-end, le Champion de France des Rallyes en titre n’a pas tremblé pour s’offrir un troisième succès de rang à Morzine. Yoann Bonato (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto) fait coup double puisque ce succès lui permet de revenir à la hauteur de Bryan Bouffier (Hyundai i20 R5, Team CPI Enjolras) au Championnat. Derrière le pilote des Deux-Alpes, le duel pour la deuxième place s’annonçait passionnant à suivre entre Lionel Baud (DS 3 WRC), Bryan Bouffier et Quentin Gilbert. Malheureusement, dès la première spéciale du jour, cette ‘triplette’ perd un de ses membres avec la sortie de route sans gravité de Lionel Baud. Bryan Bouffier et Quentin Gilbert se retrouvent alors esseulés, et c’est Bouffier qui semble bien parti pour récupérer l’argent. Mais, dans l’ES13, le leader du Championnat est trahi par la mécanique de sa Hyundai i20 R5 et doit rendre son carnet. De retour à son meilleur niveau après un début de saison difficile, Quentin Gilbert termine au deuxième rang final au terme d’une belle course. C’est finalement Thibault Habouzit qui monte sur la dernière marche du podium. Cinq mois après son accident du ‘Charbo’ Habouzit réalise une performance exceptionnelle pour son retour en championnat ! Longtemps présent dans le top cinq ce week-end, Pierre Roché (Skoda Fabia R5, Team FJ) était redescendu au huitième rang après une escapade dans un champ dans l’ES10. A la faveur d’une belle remontée, Roché termine au pied du podium et s’offre une juste récompense. C’est Benjamin Perrin (Skoda Fabia R5) qui complète le top cinq. Le régional de l’étape a réalisé une course sage et devance au final Bruno Riberi (Skoda Fabia R5), Éric Mauffrey (Skoda Fabia R5) et William Wagner (Ford Fiesta R5, Team JSA Yacco).

Trophée Michelin :A l’image de Yoann Bonato pour le classement général, Quentin Gilbert s’est montré intraitable en Trophée Michelin ‘R5’. Le Vosgien a tout simplement remporté tous les ‘chronos’ dans cette catégorie et s’impose largement devant Pierre Roché, Éric Mauffrey, William Wagner et Matthieu Margaillan (Skoda Fabia R5). C’est un tout autre scénario qui s’est dessiné ‘Hors R5’. Leader depuis l’abandon du Toulousain Patrick Rouillard hier, Jérôme Chavanne (Abarth 124 Rally) a tout perdu dans l’ultime secteur chronométré, la faute à une panne mécanique. C’est finalement Emmanuel Guigou (Renault Clio R3T) qui s’impose et remporte du même coup sa première victoire de la saison. Il précède au classement son acolyte Cédric Robert (Renault Clio R3T, Team CHL Sport Auto), Sébastien Dommerdich (Peugeot 205 GTI, Team JSA Yacco), Maxime Perrin (Porsche 997 GT3) et Emeric Rey (DS 3 R3).

Championnat Team :Sevré de succès depuis deux courses, le Team CHL Sport Auto a remis les pendules à l’heure grâce à Yoann Bonato et Hugo Margaillan (Peugeot 208 R2). L’équipe ardéchoise conforte ainsi son avance en tête du Championnat. Sébastien Dommerdich (Peugeot 205 GTI) et Lucas Aymard (Peugeot 106 S16) permettent au Team JSA Yacco de récupérer l’argent. Le Team 2C Compétition de Quentin Gilbert et Thibault Habouzit et le Team Milano Racing de Nicolas Ciamin (Abarth 124 Rally) et Kurt Vanderspinnen (Abarth 124 Rally) se partagent la troisième place. Le classement est complété par le Team Minerva Oil de l’ Aveyronnais Julien Marty (Mitsubishi Lancer Evo9) et Jean-Paul Monnin (Peugeot 106 S16), le Team Sarrazin Motorsport de Max Vatanen (Hyundai i20 R5) et Yohan Rossel (Peugeot 208 R2), le Team FJ de Pierre Roché et Ludovic Gal (Skoda Fabia R5), le Team CPI Enjolras de Philippe Lherminez (DS 3 R5) et Bryan Bouffier et le Sainteloc Junior Team de Catie Munnings (Peugeot 208 R2).

Le classement

B.L.S. – communiqué © MAP /Pierre Simenel