A MONZA, PREMIERE VICTOIRE DE LA SAISON POUR LE TEAM AKKA-ASP

mercredi 17 avril 2019 par IMEC

Monza, temple du sport auto italien accueillait la première manche de la Blancpain GT Series Endurance Cup. Une entame de saison 2019 marquée par une course à rebondissements avec une météo capricieuse, durant laquelle le Team AKKA-ASP a pris plusieurs fois le pouvoir. Rythmée par les averses et des choix audacieux sur la monte pneumatique, cette première épreuve se solde par une superbe victoire en Silver Cup, 4e du général après avoir signé la pole, pour le trio Nico Bastian, Timur Bogulavskiy et Felipe Fraga sur la Mercedes-AMG GT3 N°90. Grands animateurs des essais, 1er des Pré-qualifications, 4e temps des Qualifications puis de la course, les pilotes de la N°88, Raffaele Marciello, Vincent Abril et Michael Meadows, ont brillé dans tous les compartiments du jeu mais n’ont pu concrétiser après la casse d’un amortisseur à 20 minutes du damier. Quittant l’Italie sur un score vierge, l’équipage Pro-AM de la N°87, Jean-Luc Beaubelique, Jim Pla et Mauro Ricci, n’a pourtant pas démérité mais a du renoncer à mi-course après un contact et une sortie de piste alors en tête de sa catégorie. Le championnat a démarré sur les chapeaux de roue, présageant une saison captivante et passionnante !

Après les titres 2018 en Blancpain GT Series, la trêve hivernale n’a en rien émoussé la motivation du Team AKKA-ASP à se lancer dans de nouvelles conquêtes. Avec trois équipages solides et expérimentés, engagés dans les catégories Pro, Silver Cup et Pro-AM, l’équipe de Jérôme Policand a repris la piste en prouvant une compétitivité intacte, aussi bien sur piste sèche que sous des trombes d’eau. Dès les essais libres, chacun reprend ses marques et avec les Pré-qualifications les chronos tombent. Au volant de la Mercedes-AMG GT3 N°88, Raffaele Marciello, associé cette saison à Vincent Abril et Michael Meadows, se montre le plus véloce.

Une tendance confirmée le lendemain avec les Qualifications, malgré des conditions de piste compliquées par la pluie et une visibilité réduite, la quatrième place sur la grille revient au trio. Tout autant d’énergie et de réussite pour la Mercedes-AMG GT3 N°90 de Nico Bastian, Timur Boguslavskiy et Felipe Fraga, qui s’offrent la pole en Silver Cup et une place en première ligne de la grille (P2) ! Quant à l’équipage Pro-AM N°87 composé de Jim Pla, Jean-Luc Beaubelique et Mauro Ricci, de belles performances, dont le 3e chrono de la première séance, contrariées par des soucis de boite de vitesses, occasionnant une sortie de piste endommageant la face avant et l’aileron et, la 20e ligne de la grille de départ à la clé.

Suivant les Qualifications de quelques heures, cette première course de la saison semble, comme les essais, soumise aux caprices du ciel et le départ est donné sous safety-car.
La pluie, les projections d’eau et la visibilité réduite n’offrent pas des conditions de course optimales mais contre toute attente, les premiers virages sont négociés avec sagesse par la meute quand le safety-car s’efface. Les trois heures de course qui se profilent seront rythmées par les Full Course Yellow du drapeau jaune sur la totalité du tracé et l’entrée en piste à plusieurs reprises de la Voiture de Sécurité.. En ce début de course, la N°90 tient son rang, Nico Bastian assurant le premier relais. Après une quinzaine de tours, le pilote allemand est aux commandes alors que son équipier, Vincent Abril sur la N°88, pointe en 4e position sur un rythme solide. Parti de la 20e ligne, Jean-Luc Beaubelique ne ménage pas ses efforts et grappille des places au fil des tours, 4e de la catégorie Pro-AM.

Au changement de pilote, Timur Boguslavskiy s’installe au volant de la N°90. Le Team mise alors sur une amélioration de la piste, la pluie ayant cessé, et tente les pneus slicks. Le pari est osé mais peut s’avérer payant. Sur la N°88, les pneus pluie sont aussi remplacés par des slicks alors que Raffaele Marciello se glisse dans l’habitacle. Du côté de la Pro-AM, au terme d’un relais impeccable, Jean-Luc Beaubelique laisse le baquet à Jim Pla. Le Team AKKA-ASP progresse sur un rythme soutenu et le pari pneumatique rend son verdict. La N°88 est désormais en tête de la course alors que la N°90 (10e) s’empare de la tête de la Silver Cup.
Mais un grain de sable va enrayer la machine… Lors d’un dépassement, Jim Pla, alors en tête de la catégorie Pro-AM sur la N°87, ne peut éviter le contact et tape le mur de face. Si le pilote est fort heureusement indemne, la voiture est sévèrement endommagée. L’abandon est inévitable et le Safety-car entre en piste.

Malheureusement, quelques minutes plus tard, la pluie fait son retour et au restart, Raffaele Marciello, en slicks, offre peu de résistance à ses adversaires chaussés de pneus pluie. Le pilote italien rétrograde de quelques places avant de passer le relais à Michael Meadows, qui cette fois reprend la piste avec des pneus pluie. Même constat pour la N°90 quand au terme d’un remarquable relais Timur Boguslavskiy laisse le volant au Brésilien Felipe Fraga.

Les pilotes AKKA-ASP sont revenus aux avant-postes. Michael Meadows est 5e juste devant Felipe Fraga, deuxième de la Silver Cup. La bagarre fait rage car de gros points sont à prendre pour le championnat et Michael Meadows, qui se bat comme un diable, le sait. Malheureusement, en passant un vibreur un peu fort dans Ascari, un amortisseur cède. Nouveau coup dur, la N°88 doit renoncer.

Mais Felipe Fraga n’a pas dit son dernier mot sur la N°90. Sa mission est d’empocher la victoire en Silver Cup, et c’est ce qu’il va faire. Offrant un véritable festival en fin de course, à 15 minutes du damier, l’objectif est atteint. Installé en 4e position du général, le podium est à portée de roue mais ne prenant pas le risque d’hypothéquer la victoire dans la catégorie, le Brésilien franchit la ligne d’arrivée avec soulagement, signant du même coup sa première victoire en Europe. Pour Jérôme Policand cette première course est riche en enseignements : "Monza n’est jamais une épreuve ’simple’ et ce week-end nous avons à nouveau pu le vérifier. Malgré tout, nous avons prouvé notre vitesse : meilleur temps sur le sec, record du tour et deux voitures dans le top 4. Les trois équipages ont fait un travail fantastique mais la moisson de points est un peu décevante. Cette première victoire en Silver Cup fait très plaisir, cependant la saison ne fait que commencer…"

Prochain rendez-vous pour la Blancpain GT Series, Brands Hatch les 5 et 6 mai à l’occasion de la première manche du Blancpain GT World Challenge Europe (ex Sprint Cup). Après la pluie en Italie, peut-être fera t-il beau et chaud en Angleterre ? Mais ce week-end l ‘équipe rejoint le circuit de Nogaro en GT 4 .acvec trois duo sur des Mercedes GT4.

B.L.S. – communiqué © Patrick Hecq