24 HEURES DE SPA : SOFREV CHAMPION, PILET SUR LE PODIUM

lundi 29 juillet 2013 par IMEC

Les 65e 24 Heures de Spa, ont plutôt ressemblé à une course sprint sur deux tours d’ horloge qu’ à une course d’endurance. A fond du départ à l’arrivée, une véritable guerre des nerfs et d’usure pour les principaux protagonistes devant plus de 60.000 spectateurs. Cette année la pluie a boudé le circuit de Spa, un avantage non négligeable pour l’ensemble des acteurs, qui n’ont pas eu à tenir compte comme bien souvent les années précédentes, d’un adversaire supplémentaire.

BMW, McLaren, éliminées, Aston Martin à la peine, la voie est ouverte pour Porsche et Mercedes pour aller cueillir les lauriers dimanche à 16h30, après s’être livré à de belles passes d’armes. Au finish la firme au trois branches l’emporte avec la Mercedes AMG SLS G3T HTP Motorsport de Schneider, Bunk. Götz. Toujours dans le top trois voire en tête de la course, la Porsche997 GT3 R N°150 - Manthey Racing, du Gersois Patrick Pilet, Lieb, Lietz termine à un tour , après avoir été victime de plusieurs problèmes mécaniques. Audi à la peine aux essais, prend la 3e place avec Lotterer, Mies, Stipler. Les premiers de la catégorie Pro-Am sont Cameron, Griffin, Mortimer Vilander sur la Ferrari 458 Italia d’ AF Corse.

Une flopée de Ferrari 458 sont engagées en Gentlemen Trophy , la victoire ne devrait pas être hors de portée pour l’une d’entre-elles. L’équipe de Jérôme Policand est fin prête pour aller la chercher. La N°20 habituellement dévolue à Jean-Luc Blanchemain, Jean-Luc Beaubelique et Patrice Goueslard qui ont reçu le renfort de Fred Bouvy, franchit le cap de la mi course en tête de la catégorie en raflant les points qui vont avec. Douze heures plus tard avec quelques petits soucis d’embrayage en fin de course elle passe le damier en leader et double la mise, au généra.lElle se classe 16e . Un damier qui sacre les tarnais Champion 2013, alors qu’il reste encore une manche à disputer. Une victoire qui permet également à Ferrari de remporter la Coupe des Rois avec 137 points devant Porsche 92 points et Mercedes 72 points.

Les autres régionaux qui terminent se classent : Olivier Pla (Porsche, SMG Challenge) 11e, Morgan Moullin Traffort (Porsche, Alméras) 28e . Pour tous les autres ces 24 Heures de Spa seront à oublier au plus vite. Sur les 65 équipages engagées, seuls 35 auront inscrits leurs noms sur les tablettes de cette édition, ce qui prouve bien que ces 24 heures n’ont pas été une promenade de santé pour les tous les participants.

Retrouvez tous les classements ici : www.blancpain-endurance-series.com

B.L.S. @ photo E. Fabre V’Images & P. Hecq