V. de V. : DE NOUVELLES REGLES DU JEU POUR LES PILOTES

mercredi 3 avril 2013 par IMEC

Cette année, la série V.deV. après avoir passé un accord de partenariat avec Michelin, et en intégrant les FIA International Series, fixe de nouvelles règles du jeu pour les pilotes. Ces règles s’appliquent au Challenge Endurance GT/ Tourisme et à celui du Proto. Les pilotes A, à l’exemple de Jean-Philippe Belloc, David Zollinger et autres ne sont plus autorisés à qualifier les voitures, ni a prendre le départ d’une course. Ces derniers peuvent bien sûr rouler lors des qualifs, mais leurs résultats seront transparents pour l’établissement de la grille de départ. Le titre de pilote A n’est pas attribué par V. de V. mais par les fédérations nationales ou internationale. Ce titre fait de lui un pilote ‘’Professionnel’’. Un changement qui a pris effet dès l’épreuve de Barcelone, permet de mettre en avant les gentlemen drivers ou ceux qui débutent dans la série.

Explication du pourquoi et du comment de ce changement de réglementation par Eric Van de Vyver, le monsieur du V. de V. :« C’est un grand changement pour certains pilotes, mais nous avons voulu modifier ce point pour deux raisons. La première est que chaque équipe ne dispose pas d’un pilote A, et que cela doit permettre un certain équilibre lors des qualifications. Je suis aussi conscient que la désignation de « pilote A » ne fait pas tout face au chrono, nous en avons souvent eu la preuve. Le second point, le plus important pour moi, est que j’espère que cela va donner l’opportunité à d’autres pilotes d’être mis en avant. On connaît la bonne ambiance qui règne au sein des courses du V de V, mais j’ai aussi toujours voulu que nous soyons là pour permettre à de nouveaux pilotes de rouler et de progresser. Il y a, chez nous et ailleurs, de très bons gentlemen drivers, mais aussi des jeunes qui ont un avenir dans le sport auto. Si les équipes doivent aller les chercher et miser sur eux pour qualifier la voiture, c’est une très bonne chose et ce règlement valorisera leurs efforts sur la feuille de chronométrage ou sur la grille. Concernant les procédures de départs, c’est un peu la même chose. On essaye d’équilibrer en enlevant les pilotes « A », charge à eux de faire le spectacle un peu plus tard dans la course pour faire remonter leur voiture au classement si leur coéquipier n’a pas été performant au feu vert. »La volonté des V de V Endurance Series est donc d’avoir une vraie cohésion dans les courses et sein des équipes. Les pilotes « A » apportent leur soutien, leur expérience, leur performance durant tout un week-end… Ils ont un vrai rôle à jouer au-delà de signer le meilleur chrono d’une qualification.

B.L.S. –Citation V. de V.