RENCONTRES PEUGEOT : POUGET AU TOP A MAGNY COURS

mardi 16 juillet 2013 par IMEC

Le troisième meeting de l’ année des Rencontres Peugeot Sport, avait lieu le week-end dernier sur le circuit de Magny-Cours. Une nouvelle fois le Tarnais David Pouget a mis la main sur les courses sprint 208 Avec des plateaux en augmentation et un soleil enfin de retour, le 3e meeting promet d’être un véritable feu d’artifice sportif ! Au soir de cette épreuve nivernaise, Pascal Giral, responsable des Rencontres Peugeot Sport, dresse un bilan positif de cette première demi-saison. « Ce week-end marquait le mi-championnat, et le constat est excellent. D’une part, nous avons pleinement retrouvé l’ADN des Rencontres Peugeot Sport qui est fait de sport, de compétition, de plaisir et de passion. D’autre part, après ces 3 épreuves, le bon « Set Up » est également présent en termes d’organisation et de gestion. En garantissant une équité sportive et un cadre convivial, les Rencontres Peugeot Sport retrouvent toutes leurs valeurs et leur bien-fondé »

208 Racing Cup : Samedi, les 2 leaders du championnat, David Pouget et Ludovic Bellinato se partagent les 2 pole positions. La première course est virile avec une pluie d’avertissements et de drive-through qui obligent la direction de course à retarder la validation des résultats. Premier à être passé sous le drapeau à damiers, Laurent Fresnais est confirmé vainqueur et monte pour la première fois de la saison sur la plus haute marche du podium devant David Pouget qui « sauve les meubles » malgré un passage obligé dans les stands, et Sébastien Seveau. Au départ de la deuxième course, Ludovic Bellinato s’empare du commandement devant David Pouget et un peloton de furieux composé de Fresnais, Bottemane, Ropars, Clairet, Seveau, Guyonnet et Rambure. Au terme des 12 tours ponctués de nombreuses aspirations et freinages tardifs, Kevin Ropars rejoint sur le podium, ludovic Bellinato qui n’a pu contenir les assauts d’un David Pouget victorieux et dominateur.
La troisième course est marquée par un envol impeccable de Laurent Fresnais et une très belle prestation de Jimmy Clairet qui, au contact des plus rapides emmagasine un maximum d’expérience. Malgré tout, rien n’y fait et aucun des protagonistes précédemment cités ne pourra empêcher un nouveau doublé des deux inséparables duettistes que sont Ludovic Bellinato qui devance de quelques mètres David Pouget. Ils sont rejoints sur le podium par Xavier Guyonnet peu à la fête depuis le début du meeting. La dernière course du week-end se transforme en véritable feu d’artifice pour David Pouget qui ne laisse aucune chance à ses adversaires. Ludovic Bellinato termine de nouveau deuxième et devance Jimmy Clairet qui aura bien résisté à un peloton composé de Xavier Guyonnet, Kevin Ropars, Laurent Fresnais et de son frère Teddy.

Championnat : 1 D. Pouget 194pts -2 L. Bellinato 142 pts -3 X.Guyonnet 98 pts,

Proto Spider Cup : Attaqué, Pierre Cecil Irrissou reste le plus fort ! Surprise dès les essais chronos puisque Olivier Freymuth s’adjuge les 2 pole positions au nez et à la barbe du leader du championnat. Surprise encore en première course suite à l’abandon des 2 favoris après un accrochage pour le pilote Allemand et un problème mécanique pour Pierre Cecil Irrissou. Ce double coup du sort fait les affaires de Cyril Barbey qui franchit le premier la ligne d’arrivée devant le Danois Frédérik Vodder et David Sombstay. Au départ de la deuxième course, Pierre Cecil Irrissou s’empare du commandement, mais il est débordé tour après tour par Freymuth, Sciabbarrasi et Palette, le retour ! Alors qu’Olivier Freymuth semble confortablement installé en tête, le leader du championnat se débarrasse de Vodder et Sciabbarrasi et revient à grands pas dans le sillage du leader. Dès lors, et bien que la victoire semble possible pour le pilote poitevin, celui-ci préfère ne prendre aucun risque pour ne pas hypothéquer ses chances en course longue. Sur le podium, Il est encadré par le vainqueur Olivier Freymuth et le champion 2012 Marcel Sciabbarrasi. Relégués en milieu de grille en raison de leurs abandons respectifs lors de la première course de la journée, les deux grands animateurs du championnat font parler la poudre et ne tardent pas à revenir en tête de course. Plus vif à se mettre en action, Olivier Freymuth prend le commandement au 7e tour, mais n’en profite que quelques courts instants, puisque il est dépossédé de la place de leader dans la boucle suivante par la fusée Pierre Cecil Irrissou. Après les arrêts-relais, les deux leaders confirment leur suprématie devançant Frederik Vodder et le duo Binet/ Neyrial venu à bout de la paire Bernard/Palette dans les derniers tours

Championnat : 1 Pierre-Cécil Irissou 140 Pts -2 Olivier Freymuth 90 -3 Arsène Cilian / Marcel Sciabbarrasi 82 pts, etc.

Course Relais 207 : Pas d’amnistie pour le 14 Juillet ! A l’image des autres catégories, c’est une pluie d’avertissements et de 25 drive-through qui s’abattent sur la plupart des concurrents qui semblent irrémédiablement attirés à la ré-accélération par le hors piste ! A mi-parcours, un peloton de 9 protagonistes peut encore prétendre à la victoire. Le N° 177 du Gediracing de Yannick et Mickael Blanc précède le site Carrière sous Poissy piloté par Christophe et Nicolas Balem, Danracing (Rahard-Artières-Cousserand), Condom Auto Sport (Gachiteguy-Castagne), CTR Racing (Philibert-Guyonnet) et le N° 295 du No Limit Racing (Fleurance-Géhin) leader du championnat.
A l’entame de la dernière heure de course, ils sont encore 7 équipages dans le même tour, mais les stratégies et les nombres d’arrêts aux stands effectués par chacun des protagonistes à la victoire sont bien différents, laissant présager d’une fin de course très indécise. Effectivement, à moins de 5 minutes de l’arrivée, le N°116 de Christophe et Nicolas Balem (Carrière sous Poissy) mènent, mais devant encore effectuer un arrêt, ils sont obligés de laisser la N°177 des Blanc (Gediracing) et la 295 de Fleurance-Gehin au coude à coude. A l’abord du dernier tour, 2 dixièmes séparent les 2 voitures qui franchissent la ligne d’arrivée dans cet ordre devançant en 3e position la N°166 de Ludovic Philibert et Xavier Guyonnet (Team CTR) Avec 3 vainqueurs différents en autant de courses, les Relais 207 démontrent une fois de plus une grande propension au suspens !

Championnat Relais 207 : 1. N° 295 Marc Fleurance / Sébastien Gehin No Limit Racing 80 pts -2. N°177 Yannick & Mickael Blanc Gediracing 77 pts -3. N° 166 Ludovic Philibert / Xavier Guyonnet Team CTR 70 pts, etc.

Youngtimers Cup : Un peloton de 206 très turbulent ! Avec 35 voitures au départ, la Yougtimers Cup démontre tout le bien fondé de cette nouvelle catégorie. Un peu plus de diversité lui permettra certainement de devenir très rapidement un rendez-vous incontournable des Rencontres Peugeot Sport. Aux essais, la 207 N° 826 du AK Compétition pilotée par Michel Derue et David Hodino précède le duo des 206 RCC du Team Thiebe Auto, la 530 de Franck Jurado et Eric Wiart précédant la 630 d’Alain Thiebe et Frederic Delpit. Après un premier déparé marqué par un violent accrochage dans la courbe d’Estoril, tous les concurrents sont stoppés après 4 minutes de course. La direction de course décide de remettre les compteurs à zéro par une nouvelle procédure de départ sous safety-car et une course ramenée à 1H56 minutes. La première heure de course ne laisse que peu de répit à la direction de course obligée de distribuer nombre d’avertissements et de drive-through notamment pour conduite au-delà de la ligne de course. Sur la piste la N°826 de Derue / Hodino continue son défilé en tête devant la N°530 de Jurado/Wiart à quelques secondes et un peloton de 206 emmené par la N° 785 de Demoulin/Sour (Vendée Team Sport), la 695 de Guy et Guillaume Counil (No Limit Racing), la 538 de Roger / Raillard (Original team), la 631 de Wilfried et Philippe Estaper (Volant Club 31) et la 690 de Ciciliani / Chapuis (Montbéliard). A moins d’une demi-heure de l’arrivée, alors que les deux premiers semblent se diriger sans encombre vers les 2 plus hautes marches du podium, la 3e est quant à elle convoitée par un peloton toujours aussi incisif au sein duquel il est à noter le retour du N°519 de Julien Morance et Pierre Prévost (MP Compétition). Les derniers arrêts aux stands et derniers tours ne donneront lieux à aucun changement en tête et c’est logiquement que la 207 N°826 de Michel Derue et David Hodino (AK Compétition l’emporte devant la 206 RCC N° 530 de Franck Jurado et Eric Wiart (Team Thiebe Auto) et la 206 N°538 d’Hervé Roger et Serge Raillard (Original Team) qui sortent vainqueurs d’une lutte intense et fratricide qui opposa les nombreux équipages de 206 !

Championnat Youngtimers Cup : 1. N° 695 Guy et Guillaume Counil-No Limit Racing, 70 points -2. N° 690 Eric Ciciliani / Fred Chapuis-Montbéliard, 59 Pts -3. N° 530 Franck Jurado / Eric Wiart-Team Thiebe Auto, 58 Pts, etc.

Après la pose estivale, les concurrents se retrouveront à Nogaro les 28 et 29 septembre pour la 4e manche

Source et photos Peugeot Sport