QUI VA S’IMPOSER AU COL SAINT PIERRE ?

jeudi 11 avril 2019 par IMEC

Le Champion 2018, Nicolas Werver, toujours fidèle à la Porsche 997 GT2.

Qui va s’imposer au Col Saint Pierre, un pilote européen ou un français ? En effet pour la 8e fois la Course de Côte du Col Saint Pierre dans le Gard qui se déroulera les 13 et 14 avril, recevra le gratin du Championnat d’Europe, et bien sûr tous les cadors du Championnat de France de la Montagne. Voici en bref les forces en présences des possibles vainqueurs

Championnat Sport : six fois vainqueur de la manche européenne sur l’épreuve cévenole, l’Italien Simone Faggioli, Norma aura la ferme intention de prendre sa revanche de la dernière édition durant laquelle, victime d’une touchette, il n’avait pu défendre pleinement ses chances également venu d’Italie Christian Merli, ne manquait alors pas de se mettre en valeur en signant un nouveau record sur le tracé gardois, avec un chrono en 2’14’’127. Mais si le pilote Osella est le nouveau détenteur du record, il n’est toutefois pas le dernier vainqueur en date. En 2018, c’est en effet Sébastien Petit, Norma qui, auteur d’une performance de tout premier ordre, coiffait les Italiens au poteau. Déjà vainqueur de l’épreuve française en 2017, le sociétaire du Team Petit CroisiEurope rééditait sa performance en s’adjugeant, cette fois devant le ’’gratin’’ européen, un second succès consécutif. Geoffrey Schatz, Norma n’a jamais eu pour sa part l’occasion de monter sur la plus haute marche du podium à Saint-Jean-du-Gard. Mais le succès du jeune Bourguignon, et ses chronos réalisés à Bagnols-Sabran, manche d’ouverture du Championnat de France de la Montagne disputée fin mars, font de lui un légitime prétendant à la victoire. Le fer de lance du Team Schatz Compétition aura à cœur de confirmer qu’en ayant opté pour un moteur turbocompressé conçu par Oreca, il a fait le bon choix.

Championnat Production : vainqueur des deux dernières éditions également vainqueur de la manche d’ouverture du championnat disputée à Bagnols-Sabran, Pierre Courroye se présente en favori logique au volant de sa McLaren MP4 12C. Le jeune Franc-Comtois devra toutefois faire étalage de son talent pour contrer les attaques d’adversaires dont la détermination est sans faille. Parmi eux on retrouve le Champion de France en titre, Nicolas Werver, toujours fidèle à la Porsche 997 GT2. A suivre également Yannick Poinsignon qui à Sabran plaçait sa BMW M3 E92 à la troisième place.

Les régionaux : venus en forces, les pilotes régionaux devraient démonter leur capacité à leur faire savoir derrière le volant : Marie Camarés, FR 2000 N°35, Julien Maurel, F3 Dallara N°23, Franck Bellière, Osella PA 20S, N°58, Pascal Campi, Osella PA 21 Evo, N°59, Francis Second, Merlin MP23 N°73, Dimitri Péreira, BRC B49 N°79, et Yves Dubrana, BMW M3 E36, N°138.

Le site officiel pour toutes les infos complémentaires : www.asa-ales.fr et à suivre en direct sur : www.patricksoft.fr

Liste provisoire des engagés

B.L.S. .© Nicolas Millet