LE TEAM SOFREV ASP VICTORIEUX A NAVARRA

mercredi 25 mai 2011 par IMEC


La seconde manche du Blancpain Endurance Series se déroulait le week-end dernier sur le circuit de Navarra en Espagne. Le team SOFREV ASP de Jérôme Policand présent avec deux Ferrari F458, une pour Ludovic Badey, Franck Morel, Jean-Luc Beaubelique, engagée dans la catégorie Pro-Am Cup et la seconde pilotée par Julien Jousse, Patrice Goueslartd, Jérôme Policand, équipage qui dispute la Pro-Cup. Dès les essais, les deux voitures occupent les avant-postes en monopolisant la 3e ligne de la grille de départ. Julien Jousse se classe 5e devant Ludovic Badey. En début de course grosse bagarre entre ces deux pilotes qui ont gagné une place (4e et 5e). La sortie de piste d’un concurrent après une quarantaine de minutes provoque l’intervention du safety-car, derrière lui les deux Ferrari prennent la tête de la course. Les minutes et heures s’égrènent et, au terme des 3 heures de courses c’est la Ferrari F458 du Vita4One qui s’impose avec Bartels, Kechele, Verdonck. Pour le team SOFREV ASP c’est la joie et aussi la déception. Si la Ferrari engagée en Pro-Am a largement dominé les débats dans sa catégorie, en gardant la tête pratiquement de bout en bout pour finalement terminer 5e au général et 1re en Pro-Am. Pour la seconde, une commande de boîte de vitesses out va annihiler tout espoir de podium. Après réparation elle terminera en 17e position à dix tours des vainqueurs. Jérôme, déçu et ravi fait le bilan de ce week-end espagnol : Je souhaite féliciter les pilotes de la N°20 qui ont fait une magnifique course et saluer l’homogénéité de cet équipage. C’est une très belle victoire en Pro-Am et surtout une superbe cinquième place au général sur un beau championnat, très professionnel ! Concernant la n°10 nous sommes bien là en termes de performances, mais pour le moment, pas moyen de concrétiser… A Monza, nous avions crevé sur les dernières minutes de course et ici c’est la commande de boîte qui nous joue des tours. Nous avions à chaque occasion les capacités de monter sur le podium et en ce sens, c’est très décevant. Malgré tout, l’équipe et les pilotes n’ont pas grand-chose à se reprocher.
Le prochain rendez-vous aura lieu en Belgique pour les 24 Heures de Spa-Francorchamps, mais avant l’équipe aura disputé le championnat de France GT au Val de Vienne et à Magny-Cours.

B.L.S. d’après un communiqué de presse de SOFREV ASP – Crédit photo P. Hecq.