LE TEAM PINCH RACING S’IMPOSE AUX 24 HEURES DE FRANCE

mercredi 19 septembre 2018 par IMEC

Un équipage homogène qui s’impose dans la catégorie SSV

Le Team Pinchedez Racing que nous vous avions présenté voici quelques semaines les Toulousains Jean-Philippe Béziat multiple vainqueur des 24 Heures de Paris, Alexandre Combier qui possède 20 ans d’expérience en rallye tout terrain, du Vauclusien Stéphane Chambon, multiple champion du monde Supermotard et Philippe Pinchedez de Montpellier vainqueur de nombreuses épreuves moto et aujourd’hui reconverti en team manager. Tous les quatre disputaient le week-end dernier les 24 Heures de France. Une épreuve qui les a vus remporter la catégorie SSV avec un Can Am BRP X3 du Team Pinch Racing basé à Montpellier.

Après avoir décroché la 8e place des essais sur 91 engagés, c’est Jean-Philippe Béziat qui prend le premier relais pied au plancher. Les relais se succèdent entre la 3e et 6e place avec derrière leur basque une voiture identique, celle Sébastien Guyette, Pascal Mercier, Victor Crévecœur qui termineront dans le même tour, inutile de dire que cela a été chaud, bouillant. Nos quatre acolytes bien aidé par la main de maître du team manager se relaient sans aucune entrave et rejoignent l’arrivée en 4e position, mais pas que. En effet, il aura fallu attendre 26 ans qu’un SSV rentre dans le top 5, ce qui est une très, très belle performance. Pour Jean-Philippe Béziat, il s’agit d’une victoire hors norme : « C’est énorme cette victoire, d’autant plus que nous rentrons dans le top 5 ce qui est fantastique, nous n’avons eu aucun problème pendant les 24 heures, avec un team manager exceptionnel, Philippe Combier le frère spirituel de Jean-Todd. Encore merci à tous mais aussi un grand merci à l’association IMEC, un peu notre porte parole. »

Pour mémoire, cette 26e édition a été remportée par le Girondin Laurent Fouquet, Gilles Billaut, Philippe Boutron, et Vincent Foucard sur le buggy Sodicars construit par Laurent Fouquet qui pour la petite histoire avait vu la victoire des trois premiers cités en 2000 sur un engin toujours construit par Fouquet.

B.L.S. @ D.R.