LAURENT FOUQUET EN PATRON

vendredi 9 mars 2018 par IMEC

Alexandre Thion, Baptiste Caquelard sur Fouquet Nissan 1e en 2017 terminent 3e cette année

Parti prudemment, Laurent Fouquet a peaufiné les réglages de son Fouquet tout au long du week-end pour rentrer à Arzacq avec la victoire en poche. Il devance Vincent Poincelet qui a tout tenté et Alexandre Thion qui fait partie des valeurs sûres de la discipline. En 2RM, Damien Pocheluberry a dominé ses adversaires avec son Cledze et dans le Challenge des SSV, c’est Fabrice Rousseau qui s’impose alors que dans le Trophée des 4x4 la victoire revient à Hervé Truant.

Championnat : Le coup d’envoi de la saison 2018 a été donné ce week-end à Arzacq-Arraziguet où 66 équipages ont participé à ce premier rendez-vous de l’année. A la surprise générale et après une pause de 18 mois, c’est finalement Cyril Omnes qui arrête le chronomètre le plus rapidement. La deuxième surprise du jour est signée Louis Dronde auteur du meilleur temps avec l’habituel Gembo de Christophe Gengembre. La spéciale numéro 3 revient à Vincent Poincelet alors que Laurent Fouquet frappe un grand coup dans le 4e chrono. Les ES 5 et 6 sont remportées par le pilote Caréco Poincelet, mais la journée se termine avec un nouveau meilleur temps pour le Girondin Laurent Fouquet, qui rentre avec une avance de plus de 15’’ sur le pilote de l’Aisne. La petite marche provisoire du podium est occupée par le Normand Alexandre Thion qui est décidément très à l’aise sur ce type de terrain. Derrière, Pierre-Jean Renoulleau, Didier Barthe, Mathieu Hirigoyen, Cyril Omnes et Jérôme Bricheux se tiennent en moins de 30’’. Dimanche matin, la pluie fait son apparition. Laurent Fouquet poursuit sa marche en avant en remportant l’ES 8. Par contre, comme d’habitude, la spéciale des Roques est la chasse gardée d’Alexandre Thion. Dans les spéciales 10 et 11, le girondin accentue son avance avant de faire jeu égal avec Vincent Poincelet dans le 12e chrono, et de lever le pied sur les deux derniers tronçons chronométrés, remportés par Mathieu Hirigoyen. A l’arrivée, Laurent Fouquet monte donc sur la première marche du podium avec son copilote Thierry Pian. Le pilote du Fouquet Nissan a très bien géré sa course tout en prenant ses repères avec ses nouveaux amortisseurs. Une victoire méritée pour ce pilote qui est à l’aise sur tous les terrains. La deuxième place revient à Vincent Poincelet qui a montré encore une belle vitesse de pointe et qui termine à moins de 20’’ du vainqueur. Le normand Alexandre Thion s’est régalé ce week-end, il complète le podium avec son Fouquet Nissan qu’il maîtrise de mieux en mieux. Le Champion de France sortant, Mathieu Hirigoyen ne peut faire mieux que 4e à l’arrivée, il précède Didier Barthe qui complète le quinté avec son Fouquet Honda. Décidément, les Fouquet se suivent, avec celui de Pierre-Jean Renoulleau qui a signé encore des temps proches des meilleurs et celui de Loïc Costes qui faisait son baptême du feu derrière le volant. Du haut de ses 18 ans, il signe même un excellent 3e temps scracth dans la dernière ES du rallye ! Le jeune cantalou est resté en pleine bagarre avec Jérôme Bricheux qui s’est fait une fois de plus remarqué avec son Rivet Cyclone.

Challenge 2 Roues Motrices : Thibault Flouret-Barbe s’étant blessé en reconnaissance, nous avons assisté à un duel de Cledze. Avec 12 meilleurs temps sur 14 possibles, Damien Pocheluberry s’est montré intraitable. Il remporte une victoire indiscutable avec Leïla Chavanon à ses côtés. Il devance Yann Clevenot qui a perdu beaucoup de temps lors de la deuxième étape. Le podium de la catégorie est complété par le Rivet de Grégory Goni qui n’a rien perdu de son coup de volant.

Challenge SSV : La catégorie des SSV a été très animée. Après une lutte intense, c’est finalement Fabrice Rousseau qui s’impose avec son Can-Am devant Romain Locmane qui a effectué une belle remontée le dimanche. Derrière, la bagarre a fait rage entre David Toulou et Guillaume Lecouflet. A l’arrivée, c’est le pilote du Loiret qui monte sur le podium après une erreur de David Toulou dans le 12e chrono.

Trophée 4 x 4 : Du côté du Trophée des 4x4, Jérôme Arricastres part le plus vite avec sa Jeep. Hélas, il doit renoncer après l’ES 6 alors qu’il occupait la première place. Hervé Truant n’en demandait pas tant, il prend le relais avec son Range Rover. Il ménage sa monture le dimanche pour rentrer à bon port avec la victoire dans la catégorie devant Sandrine Friedrich, l’autre rescapée, qui s’impose en T2B.

Les classements ici : http://www.actumecanique.com/spip.php?article7009

B.L.S. – communiqué © photo André Breton