LA CHRONIQUE DE DAVID ZOLLINGER EN V. DE V.

jeudi 9 juin 2011 par IMEC

David Zollinger notre chroniqueur du challenge V. de V. ‘’Endurance Moderne’’ revient sur les deux dernières épreuves, les 4 heures du Mans et les 6 heures d’Aragon en Espagne. Depuis son dernier bulletin (ici : http://www.actumecanique.fr/spip.php?article1223 ) David et son fidèle coéquipier Philippe Mondolot son passé à la dernière Norma 20 FC après avoir débuté avec le modèle précédent. Malgré ses multiples occupations, David a pris le temps de nous résumer ses deux dernières épreuves. Merci à toi

Les Champions se rappellent au bon souvenir de tous !

Ce printemps fut le théâtre d’une activité sportive chargée pour David Zollinger et son équipe. Après avoir ouvert la saison avec une 2e place à Jarama, Philippe Mondolot et son jeune équipier ont limité les dégâts aux 4h du Mans le mois dernier avec une 6e place. Mais depuis deux semaines ils ont enfin pris possession de leur nouvelle Norma M20FC (Châssis Carbone) et l’ont fait savoir le week-end dernier aux 6h d’Aragon du Challenge Endurance Prototype 2 Litres. Au volant de leur rutilante Norma M20FC du Picard Racing couvée par l’Equipe Palmyr, Philippe Mondolot et David ont réalisé un magnifique hat trick ; pole position, victoire et meilleur tour en course avec cerise sur le gâteau le leadership au championnat Voilà un superbe résultat qui leur permet cette fois ci à armes égales de lancer leur saison. Ils ont plus que jamais l’intention de conserver leur couronne.

Après un début de saison, marquant les 3 ans de vie commune avec Philippe, dont l’objectif était de ne pas se faire « larguer » au Championnat, notre binôme peut enfin goûter au fruit défendu… La Norma M 20 FC. Grâce à un superbe boulot de l’équipe Norma, pour pouvoir la livrer une semaine avant Aragon, et au précieux travail fourni par les ‘’Palmyrs Boys’’, pour nous mettre entre les mains une auto au top, au final nous avons concrétisé les efforts de tous.

Samedi matin, David ne laisse à personne le soin de signer la pole position et, par la même occasion, le nouveau record du circuit en CN2L, devant les chasseurs de poles habituels que sont : Rosier, Padmore, Toulemonde, Fargier et Wilson.

Quel plaisir !!! J’étais tellement impatient de découvrir notre nouveau bébé, je voulais lui offrir la pole pour son baptême. J’adore ce circuit, et la voiture est top. Nous avons bien travaillé avec Kosma Zarazik le boss de Palmyr pour l’adapter à mon style de pilotage. Norma a vraiment sorti une mini LMP2… Que du bonheur, j’espère que la course se passera aussi bien, avec Philippe nous avions trouvé la recette l’an dernier (vainqueur), j’espère que nous ne l’avons pas oubliée !

Le départ est donné le dimanche à 12h30, sur une piste sèche sous une forte chaleur, et un ciel orageux. Suite à un très bel envol le roi David, vire en tête au premier virage et emmène la meute dans ses échappements. Leader jusqu’à la fin de son 1er relais, il donne le volant à Philippe avec plus d’un tour d’avance sur le second. Notre Phi.Phi national nous offre un superbe relais de 2h, où il défend bec et ongles sa place de leader face à un Damien Toulemonde survolté. Première place que Damien ravit sur une boucle seulement. Mondolot redonne le volant à Zollinger toujours en tête. Ce dernier use de toute son expérience, lors de ces deux dernières heures pour assurer, sans se déconcentrer, mais surtout affronter des conditions météos exécrables qui émaillent la dernière heure, avec mini tornade, suivie de 2 énormes averses. Mais rien ne peut priver notre tandem de sa première victoire de la saison. Acquise avec plus de 3 tours d’avance sur les copains Haezbrouck, Toulemonde, sans oublier bien sûr le meilleur tour en course.

Que vous dire… Tout était parfait. La M20 FC au top, la stratégie au top, les mécanos au top, et des pilotes qui n’ont pas commis la moindre erreur, du coup ça paie. Je voudrais surtout tirer un grand coup de chapeau à Philippe, qui a, je pense, réalisé sa plus belle course depuis que nous sommes associés. En effet hier lorsque nous nous entraînions au changement de pilote, il a méchamment trébuché… Bilan : Grosse entorse au pied gauche !! Lorsque je lui ai passé le volant au bout de 2h, nous n’étions même pas certains qu’il pourrait piloter. Et là… Du grand PhiPhi, il a fait abstraction de la douleur et réalisé un top relais. Pas une faute, et des chronos à couper le souffle, pour moi c’est l’homme de la course !!! Et je voudrais également dédicacer notre victoire à tous nos mécanos qui n’ont pas dormi la nuit de vendredi à samedi pour reconstruire la voiture de Faggionato, Menahem fortement amochée en essais. Personne n’y croyait, ils l’ont fait !!! Chapeau… ! Que d’émotions ce week-end, Philippe nous a fait très peur. Finalement tout s’est bien terminé. Nous voilà relancés au championnat, à nous de continuer sur cette lancée. En attendant Dijon, nous nous retrouverons au Mans ce week-end pour encourager les pilotes Palmyr au départ : Menahem et Yvon. Pour moi, je vivrais la course depuis les box. Je n’ai pas réussi à trouver un accord avec un team de premier plan, et le temps jouait contre moi. Du coup j’ai sagement repoussé mon retour aux 24 Heures…. à l’année prochaine !!! Prochain rendez-vous le 2 et 3 juillet en Bourgogne sur le très rapide tracé de Prenois pour la quatrième manche du championnat.

Bien amicalement

David Zollinger

Crédit photos Daniel Delien et B.L.S.

Entre temps David reviendra en Espagne sur le circuit de Navarra pour y disputer le Championnat Caterham dans lequel il occupe la seconde place provisoire tout en ayant un meeting de moins au compteur que ses adversaires