GILBERT S’IMPOSE AU ROUERGUE, BERFA MONTE SUR LE PODIUM

lundi 9 juillet 2018 par IMEC

Première marche du podium pour Quentin Gilbert, Renaud Jamoul sur Skoda Fabia

Pour le final, au coude à coude depuis hier et la terrible première étape qui a laissé de nombreux favoris surle carreau, Pierre Roché (Skoda Fabia R5, Team FJ) et Quentin Gilbert (Skoda Fabia R5, Team 2C Compétition) se sont offerts un beau duel aujourd’hui... A l’issue d’un final à couper le souffle, c’est finalement Quentin Gilbert qui s’impose pour la première fois en Championnat de France Pierre Roché et Jordan Berfa (Hyundai i20 R5) complètent le podium final d’un ‘Rouergue’ fidèle à sa réputation… Reparti en course dans le cadre du ‘Super Rallye’, Yoann Bonato (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto) a dominé cette étape avec cinq meilleurs temps sur six possibles. Cependant, tous les regards étaient tournés vers les deux hommes en lice pour la victoire, Quentin Gilbert et Pierre Roché. Avec 11s2 d’écart au départ de cette deuxième journée et la fameuse spéciale de Moyrazès à parcourir à deux reprises, il était bien difficile d’établir un quelconque pronostic ce matin. Pierre Roché conserve son bien après la première boucle mais voit revenir Quentin Gilbert à six dixièmes alors que trois spéciales sont encore au programme. Le pilote du Team 2C Compétition prend les commandes dans l’ES10 mais son avance est faible et c’est avec un dixième d’écart que les deux hommes abordent la dernière spéciale qui se déroule en ville à Rodez. Auteur de deux erreurs dans cet ultime ‘chrono’, Pierre Roché laisse filer la victoire et un deuxième succès en Aveyron après celui obtenu en 2011. Quentin Gilbert en profite pour s’imposer pour la première fois dans le cadre du championnat et efface ainsi un début de saison difficile. Derrière ces deux hommes au dessus du lot ce week-end, on retrouve le Tarnais Jordan Berfa (Hyundai i20 R5). Le Champion de France des Rallyes Terre 2017 a réalisé une course propre et a su profiter des erreurs d’Éric Mauffrey (qui termine finalement quatrième après une erreur dans l’ES7) et de Ludovic Gal (Skoda Fabia R5, Team FJ). Auteur d’une très belle course ponctuée par un temps scratch dans l’ES6, Nicolas Ciamin (Abarth 124 Rally, Team Milano Racing) complète le top cinq. Il devance William Wagner (Ford Fiesta R5, Team JSA Yacco) qui termine son premier ‘Rouergue’, Jean-Laurent Chivaydel (Ford Fiesta R5) et Cédric Robert (Renault Clio R3T).

En ‘R5’, la donne est simple puisque les trois premiers du classement général évoluent tous au sein du ‘Michelin’. ‘Hors R5’, Patrick Rouillard (Porsche 997 GT3 Cup) a tout perdu dès la première spéciale du jour en sortant de la route. Déjà vainqueur à Gérardmer, Cédric Robert (Renault Clio R3T), Team CHL Sport Auto) récidive à Rodez et s’offre sa deuxième victoire en deux courses depuis qu’il a intégré le Trophée Michelin. Julien Marty (Mitsubishi Lancer Evo9, Team Minerva Oil) et Sébastien Dommerdich (Peugeot 205 GTI, Team JSA Yacco) accompagnent le Stéphanois sur le podium.

En régional, si Jordan Berfa, Damien Augustin décroche une superbe 3e marche du podium avec leur Hyundai i20, Alexis Sirmain, Rémi Nolorgues, Peugeot 106 se mettent aussi en avant en remportant le groupe F2000 et en rentrant dans le top 10, tout comme Julien Marty, Emilie Vedraine 12e et premiers du groupe FA sur Mitsubishi Lancer, Lionel Serres, Antoine Serres 32e vainqueur du groupe FN avec leur Clio RS et Stéphane Marcou, Jérôme Scidier 37e, 1er du groupe GT-10 sur Porsche Cayman. Pour l’anecdote, après une vingtaine d’année d’absence, retour pour un autre Aveyronnais Vincent Leduc associé à Laurence Pélamourgue qui termine à la 9e place sur Hunday i20, ce qu’il prouve qu’il n’a pas perdu son coup de volant.

Le classement

B.L.S. – communiqué © MAP/ Pierre Simmenel