DE GROS PROGRES POUR MV2S RACING A SPA

mercredi 29 septembre 2021 par IMEC

C’est une longue semaine dans les Ardennes belges qui attendait toute l’équipe Revéloise MV2S Racing, avec pour commencer, une journée d’essais collectifs, sous la pluie. Malgré les conditions changeantes et une adhérence en piste réduite, la Ligier JS P320 #5 terminait dans le top 3.

Un rythme satisfaisant sous la pluie qui fut de bon augure malgré une météo bien plus clémente pour la suite des hostilités de cette cinquième manche de l’European Le mans Series. Les deux séances d’essais libres, vendredi après-midi et samedi matin ont permis à Christophe Cresp, Adrien Chila et Fabien Lavergne de confirmer la tendance dans le top 5. Malheureusement, un problème de boîte de vitesse dans le premier tour lancé de Fabien l’empêche d’aller chasser le chronomètre.

Cette avarie technique a eu pour conséquence de modifier la stratégie habituelle de confier le départ à Adrien et c’est finalement Fabien qui était au volant de la Ligier #5 sur la grille de départ. Sous les yeux du public belge, Fabien ne se laisse pas piéger dans l’épingle de Source, où plusieurs voitures étaient en perdition. Parti en 15e et dernière position de la catégorie LMP3, il remonte déjà dans le top 10. Parmi les plus rapides en piste, il poursuit son effort pour hisser la Ligier #5 dans le top 5 après seulement 30 minutes de course. Un Full Course Yellow précipite le premier passage par les stands ; Fabien laisse alors le volant à Adrien. Ce dernier ne tarde pas à se mettre dans le bon tempo et grâce à sa régularité, sans commettre la moindre erreur, il se maintient en 6e position jusqu’à la fin de son relais. C’est alors au tour de Christophe de prendre la piste pour la première fois dimanche, avec des pneus qui ne sont pas de toute dernière fraîcheur. Malgré cela, ses chronos sont bons et la Ligier aux couleurs du MV2S Racing évolue toujours aux portes du top 5. Peu après la mi-course, la course est à nouveau neutralisée par un FCY, Christophe rentre aux stands pour laisser Fabien reprendre le volant qui signe ensuite son record personnel et retrouve, surtout, le top 5, malgré un drive through. C’est Christophe qui est ensuite chargé de rallier l’arrivée pour la première fois de la saison compte tenu de la stratégie de départ. L’équipe est alors en lice pour un nouveau top 10, mais Christophe se fait malheureusement piéger avec des pneus usés dans le Raidillon, portion aussi mythique que périlleuse…

Après une magnifique 6e place à Monza, toute l’équipe MV2S Racing et ses pilotes avaient le potentiel pour réaliser un nouveau top 10 à Spa, mais la réussite n’était pas de leur côté. Fabien Lavergne peut néanmoins se prévaloir du 3e meilleur chrono de la catégorie LMP3, en course ! Rendez-vous du 21 au 24 octobre pour la manche finale de l’ELMS 2021.

Les réactions tout d’abord de Fabien Lavergne, pilote et directeur de l’équipe : “C’était un week-end riche en émotions ! Nous avions une voiture extrêmement bien réglée par nos ingénieurs et nos mécaniciens. J’avais également des coéquipiers très en jambe et moi-même, j’étais très en confiance, car, encore une fois, la voiture était top. Malheureusement, Spa et son fameux Raidillon en ont décidé autrement. Le principal est que je sois en forme et nous sommes déjà prêts à repartir à Portimão afin de terminer la saison par une superbe course." de Christophe Cresp “C’était un week-end riche en émotions ! Nous avions une voiture extrêmement bien réglée par nos ingénieurs et nos mécaniciens. J’avais également des coéquipiers très en jambe et moi-même, j’étais très en confiance, car, encore une fois, la voiture était top. Malheureusement, Spa et son fameux Raidillon en ont décidé autrement. Le principal est que je sois en forme et nous sommes déjà prêts à repartir à Portimão afin de terminer la saison par une superbe course." et avec Adrien Chila : “Je suis tout d’abord content que Christophe aille bien, car je n’aime pas voir sortir des voitures dans le Raidillon, c’est toujours inquiétant. Le week-end s’est plutôt bien déroulé, en termes de rythme sur l’ensemble du meeting et je suis content que nous ayons eu une voiture avec un bon setup dès le départ. Cela nous a permis de nous concentrer sur le pilotage. L’ingénierie a vraiment été très bien faite. J’en veux toujours plus, mais je suis satisfait de mon rythme, compte tenu des conditions et du trafic. J’espère que nous aurons une stratégie plus conventionnelle pour la prochaine course à Portimão.”

B.L.S d’après un communiqué © Jérôme Contou