COUPE DE FRANCE DES CIRCUITS : JERÔME FIOR ET MAGNY-COURS

mardi 1er octobre 2013 par IMEC

Le vendredi, veille des Rencontres Peugeot Sport est consacré aux essais libres. Dès mon arrivée sur le circuit, ma première occupation consiste à aller saluer toutes mes connaissances, et dieu sait que j’en connais du monde, une bonne heure consacrée à serrer des paluches. Ce moment de détente permet également de glaner quelques infos.
Arrivé au stand d’ Espace Racing, Florian Darblade m’amène en bordure de la piste et pointe du doigt une 206 vierge de toute publicité excepté un numéro collé sur la portière. ‘’Tu sais qui la conduit ?’’ Et ben non ! ‘’Il s’agit de Jérôme Fior’’ Le Gersois abandonnerait-il la Coupe de France pour passer au R.P.S. ? En fait, Jérôme lime le bitume avec la 206 de son copain Franck Miremont, car il compte participer à l’épreuve du Val de Vienne, en groupe N avec cette auto. Grosse différence de taille : la cavalerie, son habituelle BM affiche dans les 320CV contre 137 pour la Peugeot et un freinage plus conséquent pour cette dernière. Il est vrai que la BM promène un peu plus d’une tonne. Salement amochée à Nogaro, lors de la première manche début mars, le remontage devrait être terminé pour la dernière épreuve sur le circuit du Haute Saintonge, les 16 et 17 novembre.

Au cours de notre conversation, Jérôme me demande si l’épreuve de Magny-Cours ( 2 et 3 novembre) aura lieu, car les bruits qui courent ne sont guère optimistes. Renseignement pris auprès du président Joël Do Vale, ce rendez-vous est annulé, n’étant même pas inscrit au calendrier.

B.L.S.