CE WEEK-END LA FORMULE 3 SERA LA REINE DE PAU

mercredi 7 mai 2014 par IMEC

Après plusieurs années d’absence les F3 font le retour dans les rues paloises, pour le plus grand bonheur des amoureux de la discipline, de plus il s’agit de sa seule représentation en France. Ce ne sera pas le seul plateau de monoplaces, en effet la FR 2.0 et la F4 encadreront la formule reine de Pau, l’espace d’un long week-end. Deux séries que les spectateurs connaissent bien.

Le Normand Esteban Ocon arrive dans le Béarn en leader de la F3 FIA. C’est en leader déjà très autoritaire que Esteban Ocon a bouclé les deux premiers meetings du championnat d’Europe F3 à Silverstone et Hockenheim. Seul Français engagé, il a surtout donné le ton d’une saison qui devrait faire la part belle aux jeunes pas encore en âge de passer leur permis de conduire ! Estaban Ocon n’a que 17 ans, comme le deuxième actuel du classement général, l’Italien Antonio Fuoco, vainqueur de la course 3 à Silverstone. Et le cinquième de ce classement n’a que 16 ans : Max Verstappen, issu directement du karting n’est autre que le fil de Jos Verstappen, l’ex-pilote de F1. Fils de… c’est aussi Tom Blomqvist (20 ans). Stig, son père, a été sacré champion du monde des rallyes 1984 sur Audi, mais c’est bien en monoplace que le fiston a décidé de mener sa carrière, entamée cette saison par la victoire dans la première manche à Silverstone. Avant pau, le trio de tête est le suivant : 1e Ocon (103pts), 2e Fuoco et Blomqvist

Tech 1 Racing porte drapeau régional de la FR 2.0 ALPS. Basée à Toulouse l’équipe de Simon et Sarah Abadie joue à domicile avec monoplaces. Ce championnat, fusion des meetings italiens et suisse, est l’un des trois championnats européens sur lequel Renault Sport prépare au mieux les meilleurs pilotes de demain. Créée il y a plus de 40 ans, la Formule Renault a évolué avec son temps pour répondre aux besoins de pilotes issus du karting ou des disciplines d’initiation. L’accent a été mis sur l’efficacité aérodynamique, et sur un châssis encore plus réactif aux réglages. Avec un moteur de 210ch et une boîte de vitesses séquentielle avec commandes au volant, les performances sont d’un très haut niveau. En véritable école de la monoplace, la Formula Renault 2.0 permet de confirmer ou de révéler le talent d’un pilote. Vingt huit pilotes vont tutoyer les rails pour tenter d’inscrire cette épreuve sur leur carte de visite. Après Imola le trois premiers sont : 1e Nyck de Vries (50 pts), Simon Gachet (36 pts), 3e Georges Russel (25 pts).

F 4, jeunes mais rapides comme les deux précédents plateaux, la F4 bien que labellisée FFSA à une connotation interntionale. La pyramide des âges est telle, avec des talents précoces, que la formule de promotion s’ouvre à des jeunes au talent fou. Rookie de la F4 cette saison, Bryan Elpitiya n’a que 15 ans ! Auteur d’une saison karting 2013 ponctuée de performances marquantes, ce jeune Espagnol intègre cette année l’Auto Sport Academy avec l’ambition de se faire remarquer comme l’un des plus jeunes protagonistes d’un Championnat de France F4 qui s’annonce extrêmement relevé. L’on suivra la seule féminine engagée, la Toulousain Anouck Abadie N°22. La rentrée de la F4 a eu lieu le dernier week-end d’ avril, dans le cadre du GT Tour au Mans. Avant Pau le trio de tête se compose aussi bien au général qu’en Junior de Félix Hirsiger (58 pts), Dorian Boccolacci (55 pts) et Bryan Elpitya (45 pts)

Engagés F3
Engagés FR 2.0 ALPS
Engagés F4
Horaires

Rapidement la suite avec les berlines, Clio, Twin’Cup, Legend Cars et autres.

B.L.S.