CE WEED-END, LA DERNIERE RENCONTRE SUR LE CIRCUIT PAUL RICARD

mercredi 31 octobre 2018 par IMEC

Alors que les titres sont toujours en jeu avant le dernier rendez-vous de la saison sur le circuit Paul Ricard, les concurrents de la Clio Cup France s’apprêtent à vivre un week-end exceptionnel à l’occasion de la Finale Internationale ! Sur le circuit accueillant le Grand Prix de France de F1, trente-et-un pilotes seront présents pour la sixième et dernière manche de la Coupe de France FFSA Renault Clio Cup de l’année.

Quatre hommes pour un titre :en tête, ils sont encore quatre à pouvoir être sacrés. Victorieux à Nogaro et à Dijon, le Tarnais Benoît Castagné (Raiwoit Racing) a pris une longueur d’avance grâce à sa belle régularité. Trente ans après le titre de son père en Coupe R5 GT Turbo, il aborde désormais la finale avec dix unités de plus que son plus proche rival, l’Agenais Nicolas Milan (Milan Compétition). Déjà vainqueur à quatre reprises, le pilote-préparateur n’est jamais aussi redoutable que lorsqu’il est en position de chasse lors de ces derniers rendez-vous décisifs ! Un peu plus loin, le second tarnais David Pouget (GPA Racing) et Dorian Guldenfels (GPA Racing) n’ont plus leur destin entre les mains, mais leur fougue et leur pointe de vitesse ne les empêchent pas de rêver à l’exploit… Réponse dimanche matin !

Juniors et Gentlemen à la lutte :du côté des Juniors, Anthony Jurado (Setup Racing) et Corentin Tierce (Tierce Racing) vont batailler jusqu’au bout. Leader depuis le début de la saison, Anthony Jurado ne compte plus que neuf unités d’avance avant cette confrontation finale qui s’annonce extrêmement disputée. Leurs adversaires veulent en profiter, à l’image de Pierre Tierce (Tierce Racing) qui lorgne sur la troisième place d’Adeline Prudent (Prudent Compétition) tandis qu’Edwyn Traynard (Autosport GP) et Marc De Fulgencio (Team VRT) – inéligible aux points – se sont donné l’objectif de finir en beauté.

Chez les Gentlemen, David Pajot (Vic’Team) arrive en position de force après cinq victoires sur les six dernières courses. Fort de cette dynamique, il entend bien être sacré au plus vite face à Stéphane Auriacombe (Tierce Racing), le tenant du titre Mickaël Carrée (T2CM) ou encore Emmanuel Raffin (Autosport GP). Outre Samuel Raffin (Autosport GP), Franck Traynard (Autosport GP) et Éric Rollery (Team Rollery), les rangs de la catégorie sont resserrés par le retour de Luc Galmard (Milan Compétition).

Le plein d’outsiders :outre les bagarres pour les différents titres en jeu, la victoire est également convoitée par de nombreux concurrents, dont Thibaut Bossy (TB2S) et Pierre-Étienne Chaumat (TB2S) – déjà vainqueurs cette saison – ou encore Yoann Baziret (Setup Racing). En parallèle, Julien Baziret (Setup Racing), Jérémy Curty (TB2S), Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition) et Guillaume Savoldelli (TB2S) ne comptent se faire aucun cadeau pour arracher leur place au sein du top dix final. Enfin, Vincent Brunerie (Milan Compétition), Lionel Viguier (TB2S), Jérôme Da Ros (Tierce Racing), Kévin Jimenez (GPA Racing) ou Emmanuel Alliot (Emma Compétition) n’ont plus rien à perdre et se sont fixés un objectif simple : finir sur leur meilleur résultat de la saison.

Un rendez-vous prestigieux ! :les débats promettent de s’enflammer avec la présence d’une centaine de concurrents parmi les plus affûtés en Provence puisque la grille de la Clio Cup Espagne s’ajoutera à celle de la Clio Cup France ! En outre, les Clio Cup Italie et Europe Centrale connaîtront également leur dénouement dans le cadre de ce rendez-vous exceptionnel. Si les Clio Cup britanniques et chinoises ont déjà rendu leur verdict, celles-ci enverront également leurs meilleurs éléments se frotter à l’événement phare du dimanche : la finale internationale de la Renault Clio Cup ! Rarement opposés, les pilotes les mieux classés de chaque série nationale prendront part à une séance de qualification puis à une course unique. En jeu ? Ni plus ni moins que le titre honorifique de « meilleur pilote de Clio Cup au monde » et une Nouvelle Renault Mégane R.S. ! Lors de cette grande fête aux couleurs de Renault, le public sera gâté avec une foule d’animations et d’activités destinées à tous les âges sur la piste et en dehors. Au programme : accès au paddock et aux tribunes, débats entre passionnés, de nombreuses parades et sessions Renault Sport Track Day… Et tant d’autres encore !

demandez le programme :vendredi 2 novembre, 9h40-10h10 – essais collectifs 1, 14h10-14h40 – essais collectifs 2, 17h35-17h55 – qualifications 1. Samedi 3 novembre, 10h10-10h30 – qualifications 2, 16h40-17h10 – course 1.Dimanche 4 novembre, 9h00-9h30 – course 2 - 14h00-14h30 – qualifications Finale Internationale, 16h30-17h00 – Finale Internationale Clio Cup

Liste provisoire des engagés

B.L.S. – communiqué © Renault Sport