BLANCPAIN ENDURANCE SERIES : LA CHRONIQUE DE FRANCK MOREL

vendredi 17 juin 2011 par IMEC

A l’image de la saison passée, tout au long de 2011, je vous relaterai mes courses qui se déroulent dans la cadre du nouveau championnat organisé par Stéphane Ratel : le Blancpain Endurance Series.

C’est toujours au sein du Team SOFREV ASP de Jérôme Policand que je roule en cette année, non plus sur Porsche mais sur la nouvelle Ferrari 458 GT3 avec, comme co-équipiers Ludovic Badey et Jean-Luc Beaubelique.

Etape 1 : Monza - Italie

Ce championnat européen fait étape pour son tout premier meeting sur le circuit de Monza. La Ville des pates, du lambrosco et de la mode, Monza avec son autodrome, est également le temple de la vitesse, les 260km/h sont allègrement dépassés à plusieurs endroits des 5,7km du tracé ! C’est un test pour beaucoup d’entre nous : l’équipe, les pilotes, la voiture. Avec trois heures de course, nous rentrons de plein pied dans l’endurance. La régularité, la fiabilité doivent prendre le pas sur la performance pure. C’est toute une équipe qui gagne......ou qui échoue. La voiture est toute jeune, à peine sortie des ateliers de Michelotto en Italie quelques jours auparavant ! Même si elle s’est avérée performante lors de sa première sortie à Lèdenon, sur 3 heures c’est très différent.
-Les qualifs : plutôt satisfaisantes dans la mesure où je continue à découvrir l’auto de part mon manque de roulage. Mais peux mieux faire !!! Jean-luc se positionne dans le peloton de tête des gentleman driver et Ludo fait parler sa vitesse de pointe pour placer nous placer dans le Top Ten. De bonne augure pour la course.
-La course : Ludo prend le départ, je lui succède et Jean-luc fini. Ludo est performant dès le début et avec notre stratégie décalée, me rend la voiture en tête. Je ressors 13e.Au fil des tours je remonte jusqu’à la 7e place scratch et 1er de la catégorie Pro-Am !!! Mais à 6 tours de la fin de mon relais, un problème d’injecteurs me contraint à l’abandon. Grosse déception pour mes co-équipiers et l’ensemble du team qui a fourni depuis un mois un travail colossal:un podium aurait du les récompenser !

Etape : Navarra – Espagne

Après les pates de Monza, nous voilà avec les tapas de Navarra en Aragon
Le circuit est tout neuf, il compte seulement deux années d’activités et comme toutes les nouvelles structures tout est bien pensé : les box, le paddock, les parties communes. Le tracé est plutôt intéressant excepté deux virages trop lents à mon goût. Pour le reste, c’est technique, c’est physique et très sollicitant pour les mécaniques....ça promet !
-Les essais libre : après notre déconvenue de Monza, l’équipe de Jérôme a continué à travailler pour gagner en fiabilité sur la Ferrari. Le tracé sinueux devrait plutôt bien lui.
Bilan à la fin de la journée:plutôt bon, nous sommes au contact des voitures de tête.
-Les qualifs:je fais la Q1. Longtemps gêné dans le trafic je parviens à faire un tour vite et décroche le 2e temps de la catégorie Pro-Am et le top 10 de la grille toute catégorie confondue ! En Q2 Jean-luc décide d’économiser ses pneus et c’est Ludo qui en Q3 fait parler la poudre pour hisser la Ferrari à la 6e place scratch.
-La course : trois heures de course et le soleil refait son apparition en même temps que la chaleur....Il va faire chaud dans l’habitacle. C’est Ludo qui prend le départ. Bon envol:il se retrouve 5e. PLusieurs faits de course entraînent la sortie du safety car et à la fin de son relais nous sommes.....1er au scratch ! Changement de pilote et ravitaillement sans problème. Je me met rapidement dans le rythme, double plusieurs concurrents pour récupérer la 1re du scratch, devant les pros rien que ça ! Après 1h30 de relais je passe le volant à Jean-luc 2e au scratch et 1er du Pro-Am avec un tour d’avance sur le second, l’équipage VITAFORONE. Jean-luc réalise un relais très sérieux et au drapeau à damier nous décrochons la 1re place en Pro-Am et la 5e au général ! Champagne !!! Le podium est super sympa : douche au champagne bien évidemment, interview sur Motors TV, vraiment que du bonheur.
Pour conclure, je dirai que cette victoire va droit au cœur des membres de toute l’équipe de SOFREV ASP qui depuis fin mars, travaille d’arrache pied pour que cette Ferrari 458 devienne fiable. Avec Jean-luc et Ludo nous formons un tandem homogène et c’est toujours avec beaucoup de plaisir que je les retrouve sur les circuits. Le Blancpain Endurance Series s’avère être un championnat très intéressant de part son organisation, son niveau de performances, son ambiance et qui est géré par un spécialiste de la discipline:Stéphane Ratel.
Prochain rendez-vous fin juillet à Spa Francorchamps....les 24 heures !!C’est un autre monument du sport auto qui se profile. Il me tarde déjà d’y être ! A bientôt.

Amicalement.

Franck Morel