BILLY RUTCHEN ET RONALD GARCES VAINQUEURS A BAGNOLS-SABRAN

lundi 4 avril 2022 par IMEC

Première victoire pour Billy Ritchen

Première confrontation de la saison, la Course de Côte de Bagnols-Sabran restera dans l’histoire comme le premier succès de Billy Ritchen sur le Championnat de France de la Montagne, et la première victoire de Ronald Garcès avec sa Lamborghini.

Championnat Sport :il fallait vraiment toute la convivialité des organisateurs et le plaisir de se retrouver pour que l’on perçoive une certaine chaleur sur cette première confrontation de la saison. Car côté températures ambiantes, ce premier week-end d’avril donnait la sensation que l’hiver était encore bien présent. Malgré le froid, nul doute que la fête sera belle ce dimanche soir du côté de l’équipe de Billy Ritchen. L’Alsacien, licencié à l’ASA Rhône-Cèze, remporte en effet à Sabran son tout premier succès sur une manche du Championnat de France de la Montagne.
Au volant de sa Nova Proto NP-01 l’Alsacien devance de 36 millièmes la Norma M20 FC de Damien Chamberod. C’est dire si le suspense était d’une rare intensité, le pilote Isérois a bien faillien comme en 2021 s’imposer sur la première manche de la saison.
Le podium de cette 51e édition de Bagnols-Sabran est complété par Sébastien Petit dont les performances sont allées crescendo tout au long du week-end. Derrière la Nova Proto du double champion de France on retrouve deux jeunes talents évoluant aux volants de Norma CN+, Maxime Cotleur et Kévin Petit. Cyrille Frantz accroche pour sa part la sixième place en positionnant sonOsella PA30 devant la Tatuus Formula Master de Marc Pernot, vainqueur du Groupe DE.
Huitième Corentin Starck termine en tête des E2-SC/2 avec sa Nova Proto NP-01. Il devance dans sa classe Cindy Gudet qui au volant de son Proto Revolt 2P0 remporte la Coupe des Dames tout en poursuivant son apprentissage de sa nouvelle auto.
Neuvième, Etienne Pernot signe un succès en CN/2 avec sa Norma alors que du côté des Formule3 la victoire revient à Nicolas Verdier. Le Lozérien devance le Varois Thomas Clausi. Suivent Samy Guth, Anthony Oya et Emeline Bréda.
Vainqueur de la classe E2-SC/1, Axel Petit termine meilleur jeune de la catégorie Sport avec sa Nova Proto NP-03 et devance dans sa classe Sébastien Jacqmin, l’Italien Michele Fattorini et Nicolas Dumond.

Championnat Production : samedi, lors de la journée consacrée aux essais, Ronald Garcès avait pour objectif de prendre la mesure de sa nouvelle Lamborghini Huracan. Le Champion de France en titre a tôt fait de comprendre le maniement de sa nouvelle monture, avec laquelle il remporte son premier succès de la saison. Deuxième, Yannick Poinsignon n’a pas été en mesure de défendre pleinement ses chances puisque le Vosgien n’a pas pu prendre le départ de la dernière montée. Il place toutefois sa BMW M3 E92 au deuxième rang. Le podium est complété par Paul Reutter qui découvrait là sa nouvelle Porsche 911 Cup et qui signe donc un résultat probant sur cette première confrontation de la saison. Il faut remonter au neuvième rang pour retrouver une autre GTTS/4, la Volvo TC10 S60 de Pierre Béal. Suivent un duo de Porsche composé de Philippe Marion et de Jean-Marc Gandolfo. Onzième au général, Cyril Andrey impose son Opel Astra TCR en tête de la classe GTTS/3.
Quatrième des Production, Anthony Dubois remporte le Groupe GT Sport en plaçant son AlpineA110 GT4 cinq dixièmes devant celle de Francis Dosières. Eric Michon positionne sa Ferrari F430 au troisième rang, alors que Frédéric Santarelli a été contraint à l’abandon à l’issue des essais à cause d’un problème mécanique.

La victoire en Groupe A revient à Nicolas Granier qui impose sa Supercopa MK3 devant la MK2de Stéphane Martinet et la Peugeot 308 de Julien Paget. On retrouve la Supercopa MK2 de Vivien Tonon au quatrième rang, devant la MK3 de Sarah Bernard-Louvet qui remporte à Sabran une nouvelle Coupe des Dames. Laurent Lafosse remporte pour sa part la classe A/3 avec sa Clio, en devançant celles de Bruno Milliet et de Richard Samani.

les régionaux : En production, première victoire du Champion de France en titre avec sa Lamborghini Huracan qu’il étrenne. Nicolas Granier, 6e et premier du groupe A et de la classe avec sa Seat Leon Supercopa MK3 sur une voiture identique, 14e Vivien Tonon se classe respectivement 4e et 3e, Nicolas Delpérie, Simca Rallye 2, 33e et 7e et 4e, en Voiture de Sport, Le Tarbais Sébastien Jacqmin avec sa Nova NP03 se classe 14e 8e et 2e. et Fabrice Ousset Speedcar GTR terminent 59e , 32e et 17e.

Le prochain rendez-vous aura lieu au Col Saint-Pirre du 8 au 10 avril à Saint Jean du Gard (30)

Championnat Voitures de Sport
Championnat Voitures de Production

B.L.S. d’après un communiqué © Nicolas Millet