BELLOC : PODIUM A SEBRING ET LE REGARD DEJA TOURNE VERS SPA

samedi 24 mars 2012 par IMEC

Première course du championnat du monde d’endurance (WEC), et premier podium dans la catégorie GTE-AM, pour le Montalbanais Jean-Philippe Belloc. Podium sur lequel monte aussi Christophe Bourret et Pascal Gibon qui découvraient ce circuit. Faisant fi de conditions de courses particulièrement difficiles, Jean-Philippe et ses coéquipiers, Christophe Bourret et Pascal Gibon, ont surmonté avec brio les nombreux obstacles qui se dressaient devant eux. De retour en France, Jean-Philippe nous confit ses premières impressions :« Sebring c’est un tracé difficile, très bosselé où l’adhérence fait souvent défaut. Alors quand on y ajoute 64 voitures et une température extérieure de près de 30 degrés. Tous les ingrédients sont réunis pour créer des situations à risques. Dans ce contexte particulièrement difficile, nous nous en sommes extrêmement bien sortis. Nous avons parfaitement respecté notre tableau de marche et évité tous les pièges, pourtant nombreux, jusqu’à l’arrivée. Alors, on peut dire que notre objectif est très largement atteint ! » C’est à Jean-Philippe qui connaît ce circuit, d’ accomplir le premier relais. Il s’élance de la 5e place, il va rapidement trouver ses marques. Lorsqu’il rend le volant à ces coéquipiers après 2 heures de pilotage, la voiture est en 3e position. Serein et appliqué, le trio garde cette position jusqu’à quelques tours de la fin. Jusqu’à ce que la seconde Corvette de Larbre Compétition, se retire sur ennui d’embrayage, leur faisant gagner ainsi une place. Jean-Philippe ne peut qu’être satisfait de ce classement : « Christophe et Pascal ont été exemplaires. Ils ont fait un super boulot dans des conditions extrêmement difficiles. Notre voiture sœur, la N° 50, qui occupait alors la tête de la course, a malheureusement été victime d’une panne à 15 minutes de l’arrivée. Ce résultat, nous le devons à notre constance mais aussi à la fiabilité de notre voiture et à l’excellent travail de notre équipe. Néanmoins, notre marge de progression est encore importante. Nous sommes encore en phase d’apprentissage et nous devons poursuivre nos efforts tant en ce qui concerne la compréhension de l’auto que le travail avec l’équipe. » 

La première épreuve à peine terminé que, déjà le regard de Jean-Philippe se tourne vers Spa, où aura lieu le second round du WEC, dans deux mois :« Avec un tel résultat à la clé, Sebring nous a mis en confiance. Mais il ne faut pas pour autant nous relâcher. Car sur des courses de 6 heures comme ce sera le cas en Belgique, la stratégie va devenir plus agressive et face à une concurrence particulièrement affûtée, la tâche sera loin d’être facile. ». Merci à Jean-Philippe, de prendre le temps de nous narrer ses aventures en championnat du monde. Rappelons aussi qu’il a remporté le titre en GT FIA en 2001, en compagnie de Christophe Bouchut, avec déjà le team de Jacques Leconte, Larbre Compétition. Alors pourquoi pas un second cette année.

B.L.S. avec le concours de Jean-Philippe – Crédit photo : Vision Sport Agency