A AYDIE, UNE JOURNEE DE RENCONTRES SOUS LE SOLEIL PRINTANIER

vendredi 29 mars 2019 par IMEC

En Camion Cross le Bigourdan Nicolas Marvie était de la partie.

C’est sous le soleil printanier, que ce déroulait dimanche dernier, une journée club sur le circuit terre d’Aydie dans les Pyrénées Atlantiques, pour les buggys et sprints cars, mais pas que, les Camion Cross étaient invités pour être vérifiés par les contrôleurs techniques, se sont pratiquement une trentaine de pilotes qui ont le déplacement. Ce qui est dommage une fois encore, que ce même jour s’organise une manifestation équivalente à Faleyras en Gironde distant de quelques 150km, mais ne polémiquons pas.

Sous le soleil, la journée s’annonce radieuse, il n’y a plus qu à sortir l’appareil photos, le carnet de note et le stylo qui va avec alors que tout le monde s’affaire à mécaniquer entre deux essais. D’entrée de jeu les pilotes sont beaucoup plus accès vers le Championnat de France que sur le Challenge Corac, même si les coûts ne sont pas les même. Partons à la recherche d’indices comme un bon (enfin bon, c’est ce que dit l’artiste) limier.

Gilles Augustin partira en championnat

Rendons nous à quelques mettre d’ou est garé la voiture et, comme par le passé nous tombons sur l’équipe de Péres de L’Isle en Jourdain. Pour Cédric pas de soucis c’est le championnat point barre, il faut dire qu’il a rempoté quelques titres dans le challenge. Son frère Sébastien est plutôt cambouis, , il prépare des buggys de préférence, des Camotos, mais chut ne le répétez pas, il est désormais dépassé par les évènements et justement le dernier en date est préparé par Augustin Gilles. Qui nous parle en quelques mot de son engin : « il est engagé dans la catégorie Buggy 1600, avec deux moteurs de motos accouplés avec système qui permet de réunir les deux. Il s’agit de mes premiers tours de roues avec ce buggy que j’engage en championnat. » Ses premiers tours de roues vont hélas se solder par un tonneau.

Jason Reinhard repart en championnat

Nous continuons notre cheminement et, nous tombons sur Jason Reinhard, qui repart avec un Camotos en Super Sprint en championnat, mais qui n’a plus les moyens de se payer un rasoir, on comprend pourquoi, les déplacements coûtent chers. Pour deux pilotes c’est le flou le plus artistique, Yannick Vialade sur une monoplace MMS champion sortant de la catégorie Buggy Cup ou Sylvain Gimenez qui a changé de buggy, peut-être disputeront-ils quelques épreuves, mais où et quand ? Mais plus sûrement l’on les retrouvera en 2020.

Malorie Canadell novice se lance dans le Challenge Corac

Nouvelle venue Malorie Canadell de Trie sur Baïse faisait ses tout premiers tours de roues. Agée de 20 ans cette jeune fille qui poursuit ses études d’infirmière, devrait participer à quelques rendez-vous du Challenge Corac dans la catégorie Sprint Girls. En Junior Sprint nous retrouverons la Capevernoise Emma Dupouts. Elle a changé de châssis et repart pour un tour en Corac, puis ensuite si tout va bien direction le championnat.

Emma Dupouts encadrée par ses parents, Patrice et Sylvie repart dans le
Challenge Corac
Deux championnats avec le même buggy pour Mailys et Léa Posterle

Après avoir couru, aujourd’hui il s’occupe de (lui aussi) cambouis pour sa ou plutôt ses filles, il s’agit du Bigourdan Michel Posterle. Une fois encore l’excellente Léa repart en championnat avec son Speed Car, tout comme la Commingeoise Manon Salaneuve. Par contre la sœur de Léa, Mailys, devrait prendre le volant dans quelques meetings du Challenge Corac Pour Mathieu Bezolles….pourquoi poser la question, réponse invariable : le championnat. Pourquoi pas de Corac ? Réponse : à la sortie cela finit par coûter cher. Nous terminerons ce tour d’horizon sur le devenir des championnats avec les Albigeois, le père et le fils Calmettes. Le père Didier MMS engagé en Buggy Cup et le fils Jeoffrey MMS en Maxi Sprint, repartent en championnat, mais aussi Jeofrey qui prendra la voiture du papa avec la voiture de ce dernier « Il pilote bien mieux que moi, donc c’est normal de lui laisser ma monoplace. »

Jeoffrey et Didier Calmettes repartent en championnat

Quelques Camions Cross étaient présents avec un petit souci pour Félix Haristoy sur Daf qui a vu un piston se gripper la veille lors d’un reportage effectué par Fabien Calvet ‘’Monsieur camion asphalte’’ pour un magazine.

B.L.S.