24 HEURES DU MANS : AUDI ET PATRICK PILET PARTIRONT EN POLE

vendredi 15 juin 2012 par IMEC


Demain à 15 heures, sera donné le départ de la 80e édition des 24 Heures du Mans. Plusieurs pilotes auront déjà marqué de leurs empreintes ce millésime hors du commun. Tout d’abord l’ Allemand André Lotterer a décroché la pole absolu avec l’ Audi R18 e-ton quattro N°1 en 3’23’’787. Il fait équipe avec Fässler et Tréluyer. En seconde position nous trouvons une deuxième Audi la N°3 R18 Ultra de Dumas, Duval, Gené. Plus surprenant, la Toyota TS 030 Hybride N°8, qui pour sa première sortie, prend la 3e place avec Davidson, Buemi, Sarrasin. Complètent le top cinq la deuxième Audi R18 e-tron N°2, et la seconde Toyota N°7. Le Gersois, Patrick Pilet, qui avait pris l’ascendant des pilotes Porsche lors de le journée test, enfonce le clou en décrochant le pole de la catégorie GTE Am (1), sur la 911 RSR N°79 du Flying Lizard Motorsport. Comme si cela ne suffisait pa,s il s’impose une nouvelle fois comme le meilleur porschiste, toutes catégories confondues : Pro et Am. Une pole qui ne fait que réjouir Patrick : « Je suis ravi d’offrir la pole position à Porsche et au Flying Lizard. Nous n’avons pas vraiment cherché à faire la pole, mais notre seule et unique tentative de faire un chrono en pneus neufs s’est avérée payante. Nous disposons d’une très bonne auto, très constante pour la course. Partir depuis la pole sera un bonus. Espérons que cela nous porte chance ! ». Belle performance également du Toulousain Olivier Pla, qui se classe second en LMP 2 sur la Morgan – Judd N°24. Toujours dans cette catégorie qui compte 20 partants, Christophe Bouchut qualifie le proto du Level 5 Motorsport N°33 à la 14e place. Le Montalbanais Jean-Philippe Belloc sur la Corvette de Larbre Compétition N°70 s’élancera de la 12e place de la catégorie GTE Am,. Nous terminerons ce rapide tour d’horizon des essais avec Manu Collard, 13e du LMP1 sur la Pescarolo 03 Judd N°16. Voiture qui voit la défection de Jean-Christophe Bouillon mal remis de sa sortie de piste lors des essais et qui a du déclarer forfait.

(1 - N.D.L.R.) Pour les non spécialistes cette catégorie regroupe les pilotes amateurs éventuellement épaulés par un pilote pro., ce qui est le cas de Patrick Pilet. En GTE Pro, les pilotes sont tous des professionnels ou des pilotes ayant un palmarès éloquent.

B.L.S. - Crédit photo Claude Foubert Endurance Info