UNE VICTOIRE ET UNE PREMIERE PLACE POUR LE DA RACING

mardi 15 janvier 2019 par IMEC

Andréa Dubourg remporte sa 1er victoire

Le DA Racing était en grande forme ce week-end sur le circuit d’Isola 2000 pour la reprise du Trophée Andros. Auteur d’un podium et d’un Top 5, Jean-Baptiste Dubourg est reparti des Alpes-Maritimes en tête du classement général. Pour son retour sur la glace, Andréa Dubourg a décroché sa première victoire en Elite Pro samedi soir. Emmanuel Moinel a connu des fortunes diverses en Elite.

Vainqueur en Andorre, Jean-Baptiste Dubourg retrouvait le lest de 60 kilos à ses côtés dans la Captur N°1 du DA Racing. Mais, le triple vainqueur du Trophée Andros a, une fois de plus, fait parler sa pointe de vitesse sur la glace pour se qualifier pour la Super Pole. En confiance, « JB » remporte cet exercice redouté sur un tour chronométré, une performance qui lui permet de s’élancer de la première ligne de la Super Finale Elite Pro. Cette confrontation en peloton permettait à « JB » de valider un nouveau podium sur la glace. Une troisième place importante pour le Girondin qui en profitait pour prendre la tête du Trophée Andros. Samedi, Jean-Baptiste se retrouvait confronté à une baisse subite de la performance de ses pneumatiques dans le dernier tour de la Q1 de la Course 2 alors qu’il était en route pour signer le meilleur temps. Qualifié une nouvelle fois pour la Super Pole, « JB » rentrait dans le Top 5 avant la Super Finale. Le leader du Trophée Andros profitait de cette confrontation en peloton pour conforter son statut avec cinq points d’avance sur son poursuivant.

Un an après sa dernière course sur la glace, Andréa Dubourg retrouvait l’ambiance du Trophée Andros. Si le plaisir était le maître mot pour le pilote du DA Racing, Andréa s’est néanmoins hissé parmi les sept pilotes qualifiés en Super Pole. Andréa retrouvait vite les bons réflexes pour pointer aux portes du Top 5 avant la Super Finale Elite Pro. Il gérait parfaitement sa finale pour terminer la Course 1 à la cinquième place. Bien décidé à continuer de jouer les trouble-fêtes, Andréa Dubourg décide d’attaquer dans la première qualification avant d’être victime d’un souci de direction assistée. Parti « full attack », le girondin remportait la Q2 avant de réaliser la sensation de la soirée en remportant la Super Pole. Il n’en fallait pas plus pour permettre à Andréa de s’élancer en pole position en Super Finale Elite Pro. Auteur d’un bon départ, le pilote résistait à la pression et aux attaques d’Olivier Panis pour passer la ligne d’arrivée de la Super Finale en vainqueur. Andréa remporte sa première course dans la catégorie reine du Trophée Andros devant les hommes forts de la discipline.

Meilleur temps des essais chronométrés, Emmanuel Moinel confirmait son aisance sur le tracé d’Isola 2000 en pointant sur le podium provisoire Elite avant le début de la Q2. Quatrième sur la grille de départ de la Super Finale Elite, Manu prenait un bon envol et restait en lutte pour une bonne place avant de se faire piéger dans les derniers tours de la finale. Las, le pilote de la Captur N°9 préférait stopper sa course pour limiter les dégâts avant de rentrer dans le top 5 Elite de la Course 1. Le lendemain, Manu ne parvient pas à se caler dans un virage et laisse filer de précieux dixièmes. En Q2, le concepteur d’Aerokart en région parisienne réagissait en Q2 avec un quatrième temps. « Manu » pointait à la septième place au cumul des deux qualifications. En Super Finale Elite, le pilote de la Captur N°9 conservait sa position, mais au cumul il terminait la Course 2 à la huitième place.

Leurs réactions, tout d’abord ‘’J.B.’’ Dubourg « Il est très important de ne pas s’éloigner de notre objectif principal qui est de remporter le Trophée Andros pour une quatrième fois consécutive. Repartir d’Isola en tête du classement est donc une très bonne opération. Vendredi avec 60 kilos de lest, nous parvenons à prendre une belle troisième place. Pour la Course 2, nous avons trouvé le bon set-up tardivement, mais cette cinquième place nous permet d’accentuer notre avance au Trophée. L’équipe technique a encore démontré tout son savoir-faire en allant chercher de nouvelles options importantes pour la suite de l’hiver. » Andréa Dubourg : « C’est à Isola 2000, il y a neuf ans, que j’ai pris le départ de ma première course sur le Trophée Andros avec une Silhouette Glace. Samedi soir j’ai remporté ma première course dans la discipline, c’est génial ! La première course du week-end m’a surtout permis de me remettre dans le bain avec notamment quelques erreurs de ma part. Samedi, j’ai tout de suite eu un bon feeling au volant de la Captur N°9, ce qui m’a permis de me lâcher totalement derrière le volant, notamment dans la grande cuvette. Après mon meilleur temps en Q2, nous avons tenté un coup de poker avec les deux ingénieurs, Marcel Tarrès et Pierre Arnaud, juste avant la Super Pole. La tactique s’est avérée payante. En finale, j’ai tout fait pour contenir Olivier Panis dans une lutte intense et correcte. Que c’est bon de monter sur la plus haute marche du podium. » et Emmanuel Moinel : « Le mot que je retiens ce week-end est la frustration. Certes, je n’ai pas eu un bon feeling avec la voiture au niveau du grip, mais j’ai malheureusement commis des erreurs dans la première manche qualificative des Courses 1 et 2. Ce n’est pas l’idéal pour la confiance, néanmoins je suis parvenu à prendre beaucoup de plaisir en finale samedi soir. Il va être très important de marquer de gros points sur les prochaines courses. »

B.L.S. – communiqué © PAB-Bernard Bakalian