UNE EPEE DE DAMOCLES SUSPENDUE SUR LES SPORTS MECANIQUES

mercredi 16 juin 2010 par IMEC


Le 11 avril dernier un nouveau décret du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de la Mer est paru au journal officiel. Tout ceci est normal direz-vous, sauf que ce dernier est une véritable épée de Damoclès (1) suspendue au dessus des sports mécaniques.
Que contient ce décret applicable à partir du 11 août prochain ? Il obligera à évaluer l’impact de toutes les activités humaines dans les zones Natura 2000. Les sports mécaniques sont particulièrement visés car ils sont soumis à des contraintes spécifiques. Toutes les manifestations de sports mécaniques françaises en zones Natura 2000 ou hors de cette zone devront faire réaliser une étude d’incidence. Notons que beaucoup de ces manifestations sont organisées par des bénévoles à qui une fois encore l’on va faire supporter de nouvelles charges, qui se rajouteront à celles déjà très lourdes qu’ils doivent assumer. Nos amis de la Fédération Française de Motocyclisme ne restent pas les bras croisés et ont pris la décision de déposer une requête en annulation devant le Conseil d’Etat, devant ce qu’elle considère à juste titre comme une agression envers les sports mécaniques. Ne reste plus qu’à la FFSA à se joindra à la FFM pour faire plus de poids contre cette décision inique. Rappelons également que le sondage commandé par les deux fédérations au mois de septembre 2009 avait démontré que les français dans leur grande majorité avaient plébiscité les sports mécaniques, reconnus d’intérêt général par la loi française.

D’après un communiqué de presse de la FFM

B.L.S.

(1) Damoclés : Denys l’Ancien, familier du tyran de Syracuse Damoclès, fit au cours d’un banquet suspendre au dessus de la tête de ce dernier une lourde épée attachée à un crin de cheval, pour lui faire comprendre combien est fragile le bonheur des rois. (Extrait du Petit Larousse)