UN FINAL FLATTEUR POUR CONDOM AUTO SPORT

samedi 30 octobre 2010 par IMEC

Comme après chaque Rencontre Peugeot Sport l’équipe de Condom Auto Sport nous fait le bilan de ses courses par la plume d’Aurore Castagné. Voici le dernier de la saison 2010, qui disons est plus que flatteur pour toute l’équipe.

Qui a dit que le dernier week-end serait paisible pour nos pilotes déjà sacrés Champions depuis la victoire de Dijon ? Certainement pas les membres de l’équipage de Condom Auto Sport ! Le dernier meeting, qui se déroulait (presque à domicile), sur le circuit de Nogaro, ne fut pas sans émotions !

Tout commence le vendredi, la 207 N°232 grâce à un chrono record de Benoît, signe la pôle position aux essais ! La course, qui se déroule exceptionnellement le samedi, doit durer 6h. Dès le départ, Benoît au volant s’impose comme le pilote le plus rapide du peloton en effectuant le meilleur tour en course en 1’51’414. Alors que les relais s’enchaînent entre Frédéric, Bernard et Benoît, la domination des Tarnais est incontestable ! Les trois pilotes sont visiblement au dessus du lot, toujours plus rapide, la voiture N°232 s’envole en tête de la course ! Et pendant environ 5h55, la victoire tend les bras à notre équipage favori. Hélas, tout ne se passe pas comme prévu…En effet, le jeudi, les techniciens de Peugeot Sport avaient re-paramétrés toutes les autos. Or un détail a échappé à notre équipe : la capacité de la réserve en essence a été modifiée. On ignore donc combien d’essence reste encore dans le réservoir, une fois la jauge allumée. Les pilotes préfèrent écourter leurs relais. Erreur fatale, les quelques tours non effectués en début de course coûtent la victoire à la 232


Un final à suspens à cause de quelques gouttes d’essence

Panne sèche en vue !

Le dernier relais se termine sur le fil du rasoir, la situation est simple : si Bernard alors au volant décide de jouer la sécurité et de s’arrêter pour rajouter quelques litres, la course est perdue, si il décide de continuer, il risque à tout moment la panne d’essence. Bernard décide alors de jouer le tout pour le tout, en tête avec plus de 40 secondes d’avance, il économise autant qu’il peut. L’avance semble suffisante pour conserver la tête, car même en perdant une seconde au tour, la 232 devrait pouvoir tenir jusqu’à l’arrivée. Grâce à son expérience, Bernard effectue ainsi neuf tours sur la réserve. Heureusement pour la 232, l’autre voiture de Condom auto sport, la n° 132, avec Manu au volant, est juste dernière Bernard. Il bloque ainsi les concurrents qui reviennent comme des fusées sur la 232, et va même jusqu’à pousser Bernard dans les derniers tours, ce qui lui permet de lever le pied et d’économiser encore plus. Spectacle incroyable de voir ainsi les deux autos de Condom Auto Sport l’une poussant l’autre, depuis le mur des stands où toute l’équipe compte avec anxiété les minutes avant l’arrivée. Hélas, dans le dernier tour, la voiture de No Limit Racing réussit à passer devant la 232, arrachant ainsi la victoire in extrémis à nos pilotes qui l’avaient pourtant bien méritée ! Les tarnais passent le drapeau à damiers en deuxième position. Aucune déception cependant pour l’équipe qui savoure cette deuxième place comme une victoire !

Du côté du sprint, le week-end est marqué par la 1re victoire de Benoît

Au volant de l’autre 207 N° 28 le samedi après midi, après des essais concluant, Benoît prend le départ en deuxième position sur la grille. Il s’empare de la tête de la course dès le premier virage. Place qu’il conserve jusqu’à l’arrivée, avec une ligne droite d’avance sur ses concurrents, qui combattent farouchement pour l’accompagner sur le podium ! Cette victoire le place 5e au Championnat, à égalité avec le 4e ! Ces deux pilotes sont les 2 premiers juniors du Championnat. La saison est donc terminée pour la 232 et son équipage, et la n° 28. Mais l’on entendra encore parler des Castagné et des Farnière dans les paddocks en 2011

Aurore Castagné Crédit photos DPPI et B.L.S.


Le podium final de la saison des courses relais 207