STILL RACING : BON ANNIVERSAIRE MONSIEUR LE PRESIDENT

samedi 15 décembre 2012 par IMEC

Voici une semaine jour pour jour, nous avons rencontré Eric Hélary, qui exposait une des Racecar du Still Racing au magasin Super U de Gourdan-Polignan, pas très loin de Saint-Gaudens. Une encontre qui nous a permis de faire le bilan d’une année de présidence du Still Racing, entreprise qu’Eric dirige depuis début décembre 2011.

Tout d’abord, Eric peux-tu en quelques mots nous présenter ta société ?

« Still Racing, c’est aujourd’hui cinq personnes à temps plein, pour une dizaine de voitures en exploitation. L’équipe est très rigoureuse et passionnée et je suis fier de notre effectif. Nous étions présents dans des disciplines majeures, l’Euro-Racecar ou l’historique comme par exemple le Tour Auto ou le CER »

Donc deux activités pour le Still Racing, d’abord le bilan de l’ Euro Racecar, une série dont tu as remporté le titre en 2011 !

« Nous engagions trois voitures avec Romain Thiévin, Stéphane Sabates, David Perisset et Joseph Cozzela. Au terme d’une saison riche en rebondissements et en batailles enflammées, Still Racing a empoché le titre de « Champion d’Europe Team » dès sa première année de participation et Romain a terminé vice-champion. Pour ma part, j’ai pris le volant à Tours sur l’anneau et remporté une victoire très disputée. Cerise sur le gâteau, l’une de nos autos a doublé la mise sur ce même tracé cette fois avec le champion du Monde WTCC, Yvan Muller. »

Passons maintenant à l’historique, avec également quelques beaux résultats !

« Oui, le Still Racing est spécialisé dans la préparation des voitures américaine comme par exemple les Corvettes. Nous avons disputé le Mans Classic, Marc Geodfroy a remporté le GT avec une C3 de 1968. Au Tour Auto Didier Sirgue, De Tomaso Panthéra a gagné deux spéciales devant Jean-Ragnotti. En CER organisé par Patrick Peter, nous engagions quatre Corvette pour Sirgues, Sabates, Godfroy et Francioni, avec quelques bons résultats à la clé. »

En somme, un bilan positif, pour ton premier anniversaire à la tête du Still Racing !

« Tout à fait ! Et même plus que positif ! Il est bien au-delà de ce que nous imaginions. Je souhaite poursuivre dans cette direction en apportant tout mon savoir-faire que ce soit en termes de coaching, de réglages de voitures car je suis ingénieur de formation et surtout je dispose d’une expérience ! »

Peux-tu déjà nous dire ce que fera ton équipe en 2013 ?

« En 2013, nos objectifs sont variés avec le souhait de décrocher un podium au Tour Auto et d’élargir notre clientèle dans notre spécialité : les V8 du type GT40. Côté moderne, en Euro Racecar, en plus du titre « team » nous visons aussi celui de pilote. Déjà je peux dire que Sabates et Cozzela seront de la partie. Comar, Fradin et Sabates et Sirgues sont partants pour le Tour Auto. J’envisage, compte tenu de mon passé avec Peugeot, d’ élargir notre activité en engageant des RCZ dans le championnat RCZ Racing Cup intégré dans le GT Tour ».

En marge de notre entrevue, nous avons pu vérifier qu’Eric était toujours aussi populaire. En voici la preuve avec quelques clichés de cette journée, hors des circuits.

Eric entouré par des pilotes de courses de côtes

Pour la jeune génération, celui qui a gagné les 24 Heures du Mans en 1993 n’est pas tout à fait un inconnu

Photo souvenir avec les membres du Norauto, et le big-boss du Super U, Sébastien Vouters (à droite)

Entouré par une partie de l’équipe de l’Ecurie Automobile du Comminges dont son président Michel Ribet, à droite d’Eric, qui est aussi celui de l’Automobile Club du Midi

B.L.S.