RENDEZ-VOUS DU GT4 SUR LE CIRCUIT PAUL RICARD

mercredi 18 novembre 2020 par IMEC

Ce week-end,retour pour la seconde fois et ultime rendez-vous de l’année, sur le circuit Paul Ricard pour la dernière manche du Championnat de France des Circuits. Voici les forces en présences du GT4 FFSA.

Pro-Am : jamais deux sans trois pour Guilvert-Michal ? c’est clairement dans la catégorie Pro-Am que les choses sont les plus claires. Déjà doubles champions en titre, Fabien Michal et Grégory Guilvert sont sur une voie royale. Ayant fait preuve d’une remarquable régularité avec 10 arrivées dans les points, dont deux victoires et quatre deuxièmes places, les pilotes de l’Audi R8 LMS GT4 #42 engagée par le Saintéloc Racing n’ont besoin que de quatre petites unités (soit une 8eplace dans la catégorie) pour coiffer une troisième couronne. Mais ils savent très bien que rien n’est jamais acquis avant d’être mathématiquement à l’abri. 
Derrière eux, la lutte pour les places d’honneur promet d’être terriblement indécise avec trois équipages séparés par… un seul point ! Les duos Nicolas Gomar-Mike Parisy (Aston Martin Vantage AMR GT4 #89 – AGS Events) et Christopher Campbell-Nicolas Prost (Alpine A110 GT4 #36 – CMR) sont à égalité parfaite. Juste derrière, Rodolphe Wallgren et Vincent Beltoise (Alpine A110 GT4 #222 – Mirage Racing) rêvent aussi d’une médaille d’argent au moment du décompte final. Actuellement cinquièmes de ce classement Pro-Am après avoir essuyé quelques désillusions, Jean-Luc Beaubelique et Jim Pla (Mercedes-AMG GT4 #87 – AKKA-ASP) n’ont plus leur sort entre les mains. Mais après avoir remporté deux succès en Pro-Am dans le cadre de la GT4 European Series le week-end dernier, ils sont prêts à compléter une moisson 2020 déjà riche de trois victoires.

Parmi les autres candidats à un ultime coup d’éclat, on recense pas mal d’habitués du championnat, mais aussi Olivier Jouffret et Éric Trémoulet, de retour avec la Mercedes-AMG #64 du Team Jouffruit by Vic’Team.

Du côté des équipes, le Saintéloc Racing mène logiquement le classement provisoire, mais la formation stéphanoise ne compte que 19 points d’avance sur AGS Events, 21 sur Mirage Racing et 32 sur AKKA-ASP Team. Sachant que 50 unités sont encore à attribuer (c’est la meilleure voiture de chaque équipe qui marque les points), rien n’est fait !

Silver Cup : suspense total Avec cinq points de différence seulement, c’est dans la Silver Cup que l’écart entre les leaders et leurs seconds est le plus faible. Entre les paires Ricardo van der Ende-Benjamin Lessennes (BMW M4 GT4 #17 – L’Espace Bienvenue) et Fabien Lavergne-Édouard Cauhaupé (Mercedes-AMG GT4 #2 – CD Sport), on se demande laquelle sera la première à inscrire son nom au palmarès de cette nouvelle catégorie. Mathématiquement parlant, deux autres équipages sont encore en lice : Robert Consani et Benjamin Lariche (Alpine A110 GT4 #8 – Speed Car) d’une part, Thomas Drouet et Paul Petit (Mercedes-AMG GT4 #88 – AKKA-ASP) d’autre part. Il faudrait toutefois un incroyable retournement de situation pour les voir s’imposer à l’issue de la saison. Avec leur Alpine de l’équipe CMR, les jeunes Paul Evrard et Andrea Benezet tenteront de se rapprocher de ces hommes de tête.
Sur le plan médiatique, l’attraction sera toutefois le retour d’Olivier Panis au sein du FFSA GT. Le vice-champion de France 2012 retrouvera une compétition qu’il a longtemps arpentée en faisant équipe avec son fils Aurélien sur la GR Supra GT4 du Toyota Gazoo Racing France by CMR. Ayant délaissé le pilotage sur circuit depuis cinq ans, celui qui a affûté son coup de volant sur la glace ces dernières années pourra-t-il faire gagner une marque avec laquelle il a roulé deux saisons en Formule 1 ? 
Pas de surprise du côté des Teams, où le classement est identique à celui des Pilotes avec L’Espace Bienvenue devançant de 5 points CD Sport. Speed Car, AKKA-ASP Team et le Toyota Gazoo Racing France by CMR complètent le Top 5 provisoire.

Am Cup : trois pour un titre : on a parfois eu l’impression cette saison que le championnat dans la Am Cup prenait une tournure quasi-définitive. Mais, chaque fois, un rebondissement est venu relancer le suspense. À l’aube du dernier rendez-vous, Pascal Huteau et Christophe Hamon sont actuellement les mieux placés. Ils ont déjà imposé à trois reprises l’Audi R8 LMS GT4 #5 du Team Fullmotorsport en Am Cup et leurs 18 points d’avance leur donneront peut-être l’opportunité de gérer. Ils n’ont toutefois pas le droit à l’erreur. Grimpés au deuxième rang du classement provisoire suite à leur troisième succès de la saison à Albi, Wilfried Cazlbon et César Gazeau veulent croire en leurs chances jusqu’au bout avec la Toyota GR Supra GT4 #66 de l’équipe CMR. S’ils comptent également trois victoires, Sylvain Caroff et Erwan Bastard (Ginetta G55 GT4 #72 – ANS Motorsport) ont payé cher un accrochage à Magny-Cours et un problème technique à Albi. Avec 26 points de retard, ils savent que seul un coup dur pour l’Audi de tête pourrait leur redonner l’espoir. Mais ne dit-on pas que le sport automobile est hautement imprévisible ? 

Ces trois duos tenteront aussi d’offrir la couronne des Équipes aux structures qui les engagent, le Team Full Motorsport, CMR et ANS Motorsport restant toujours dans la course au titre.
Face à ce trio d’équipages ayant dominé la saison, quelques outsiders venir jouer les arbitres en privant l’un des candidats au titre de points précieux. On pense à Laurent Coubard et Jean-Charles Rédélé (Alpine A110 GT4 #76 – Bodemer Auto), mais plus encore à Didier Dumaine et Christophe Carrière (Aston Martin Vantage AMR GT4 #161 – AGS Events), déjà lauréats d’une course au Castellet début octobre.
Parmi la dizaine d’équipages attendus dans cette Am Cup, on saluera le retour de Michael Blanchemain dans le peloton. Sur la deuxième Audi R8 LMS GT4 du Team Fullmotorsport, il sera rejoint par le nouveau-venu Jean-Laurent Navarro, qui fait le passage des voitures de tourisme vers le GT4.

Vendredi, deux séances d’essais libres de 60 minutes permettront à chacun de se mettre dans le rythme et de préparer les essais qualificatifs, programmés à 11h50 samedi. Quelques heures plus tard, c’est en nocturne – à 18h10 – que sera donné le départ de la première course.

Dimanche, on connaitra définitivement les champions au terme d’une ultime course lancée à 14h55. En attendant de pouvoir suivre ces courses en direct sur la chaîne YouTube GT World et sur la page Facebook du championnat, faites vos jeux ! 

Liste provisoire des engagés
Horaires

B.L.S. – communiqué © SRO Motorsport