NASCAR : DEPLACEMENT COMPLIQUE POUR GABILLON ET VILARIÑO

mardi 12 août 2014 par IMEC

Le rendez-vous américain sur le circuit de Watkins Glen pour les pilotes de la Nascar Whelen, Frédéric Gabillon et Andres Vilariño, n’a pas été de tout repos. Le premier termine 12e, le second abandonne à l’issue des essais.

Engagés dans la série K&N Pro Series Est, les deux lauréats de la Nascar Whelen Euro Series 2013 ont vécu des fortunes diverses. Gabillon confronté à des problèmes de pompe à essence réalise les 26e temps des qualifications. En raisons de réglages de dernières minutes, il s’élance du fond de la grille. Pendant la première moitié de la course il ne prend aucun risque, pour gagner des places lors des deux derniers restarts et, passer sous le damier en 12e position. Le pilote du Still Racing fait le bilan de cette première participation “Ca a été dur ! Nous avons immédiatement eu des problèmes avec la voiture et nous avons perdu beaucoup de temps dans les premiers tours, mais nous n’avons pas abandonné, on a préservé les
freins dans la première moitié de course et grâce à de bons restarts à la fin nous finissons avec un bon résultat. Ca a été compliqué mais vraiment fun. Je pense même avoir navigué dans le top-10 à un moment.”
déclare le pilote de 38 ans de l’ ASA Armagnac Bigorre. “Malgré tout c’est une bonne expérience et le Troy William Racing a beaucoup donné pour moi. Le résultat est correct mais je suis sûr qu’on aurait pu mieux faire si nous avions eu plus de temps pour régler les problèmes. J’aimerais revenir l’année prochaine pour recommencer.”

Pour Ander Vilariño, le double champion en titre de la Nascar européenne avec le TFT, son séjour américain est réduit au strict minimum. Après sa sortie de piste lors des essais, la voiture ne peut être réparée, c’est donc l’abandon et, il ne se cherche pas d’excuse : “J’ai fait une erreur et je suis vraiment désolé pour l’organisation des NASCAR Whelen Euro Series qui m’avait remis ce prix et pour le Troy Willams Racing qui a travaillé très dur sur la voiture. Nous avons peiné toute la journée à trouver les bons réglages avec les plaques de restriction et je voulais tellement aller plus vite que j’ai commencé à freiner plus tard et
piloter à la limite. Finalement je sors dans le dernier virage et frappe la barrière juste assez fort pour que les réparations soient impossibles. C’est dommage. Je vais maintenant me concentrer à gagner le championnat pour avoir une autre chance l’année prochaine.”

Maintenant retour en Europe, avec une rentrée qui aura lieu les 20 et 21 septembre, sur l’ Autodromo dell’Umbria di Magione en Italie.

B.L.S. Source Nascar Whelen @ photo Getty Images