LE RUSSE NIKOLAY GRYAZIN S’INVITE A SAINTE MAXIME

samedi 23 novembre 2019 par IMEC

Nikolay Gryazin termine en tête de la 1er journée

Au terme d’une première étape dantesque avec des conditions météorologiques terribles, Nikolay Gryazin rentre à Sainte-Maxime en leader ! Étincelant aux commandes de sa Skoda Fabia R5 Evo, le pilote russe devance Sébastien Loeb (Hyundai i20 Coupé WRC) et Yoann Bonato (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto). Ole Christian Veiby (Hyundai i20 R5) et Stéphane Sarrazin (Hyundai i20 R5, Team Sarrazin Motorsport) complètent le top cinq. Le Trophée Michelin R5 est dominé par William Wagner (Volkswagen Polo GTI R5) alors que Cédric Robert (DS 3 R3 Max, Team CHL Sport Auto) mène la danse dans la catégorie ‘Hors R5’. Anthony Fotia (Peugeot 208 R2, Team Sébastien Loeb Racing) est en tête de la 208 Rally Cup. En Clio R3T Trophy France, c’est Romain Di Fante qui devance Boris Carminati, les deux hommes étant en lutte pour le titre. Première féminine ce soir, Pauline Dalmasso est bien placée pour enlever le Championnat de France. En Championnat VHC, Jean-François Mourgues (Porsche 911 Carrera RS) possède une faible avance en tête de l’épreuve.

Le résumé de l’étape :

  • ES1 (La Môle - 8,42 km - 15h16) : Temps pluvieux, spéciale piégeuse et quelques nappes de brouillard - Meilleur Temps : Gryazin
    Faits marquants : Le premier temps scratch revient à…Nikolay Gryazin ! Le Russe déjoue les pronostics en devançant Sébastien Loeb. Yoann Bonato est surpris par l’adhérence procurée par ses nouveaux pneus pluie pendant que Yohan Rossel rencontre des problèmes de freins. Auteur d’un joli temps, William Wagner se plaint d’un voiture évoluant en mode dégradé. Le Toulousain Patrick Rouillard est ralenti par des problèmes de notes. Erik Cais effectue un tête à queue alors que Stéphane Sarrazin se plaint de la buée persistance sur le pare-brise de sa Hyundai i20 R5. Enfin, la palme du malheur revient à Laurent Pellier qui est victime d’une crevaison à laquelle s’ajoute une perte de puissance.
  • ES2 (Bormes les Mimosas - 10,32 km - 15h57) : Temps pluvieux, spéciale glissante - Meilleur Temps : Loeb
    Faits marquants : Sur une spéciale détrempée, Sébastien Loeb réplique et s’offre le scratch. Malgré sa prudence, l’Alsacien devance Nikolay Gryazin qui est décidément redoutable en ce début de course. ‘Refroidi’ par quelques aquaplanings, Yoann Bonato est satisfait d’être à l’arrivée. Raphaël Astier rencontre un problème de visibilité suite à une panne de ventilation sur sa Hyundai i20 R5.
  • ES3 (Collobrières - 17,72 km - 17h11) : Spéciale disputée de nuit, pluie intense et brouillard - Meilleur Temps : Gryazin
    Faits marquants : Nikolay Gryazin s’offre un nouveau meilleur temps dans ces conditions très difficiles (pluie, brouillard, coulées d’eau). Sébastien Loeb assure et se contente du deuxième rang. Ole Christian Veiby se signale avec un joli troisième temps. Nombreux sont les pilotes à connaître des mésaventures dans ce ‘chrono’ terrible. Yoann Bonato est satisfait d’être au bout de la journée pendant que Yohan Rossel continue de subir à cause d’un problème de freins récurent sur sa Citroën C3 R5. Éric Mauffrey et Patrick Rouillard se font quelques ‘chaleurs’ mais parviennent à conclure cette étape. Auteur d’un beau début de rallye, Mathieu Arzeno (Volkswagen Polo GTI R5) est pénalisé par une panne de balais d’essuie-vitre. Décidément peu en verve aujourd’hui, Laurent Pellier est pénalisé par un problème de radio.

Retrouvez le direct sur le site : www.patricksoft.fr

Le classement

B.L.S. – communiqué © DPPI/FFSA