LE HTCC IMPRESSIONNÉ PAR L’ACCUEIL

samedi 27 octobre 2018 par IMEC

C’est dans un cadre magnifique, entretenu à merveille, que le circuit de Haute Saintonge plutôt petit de 2,2 km mais, intéressant et rapide, que le HTCC est reçu, qui plus est avec un accueil d’une gentillesse exceptionnelle, ainsi peut on résumer l’impression ressentie en arrivant sur ce lieu verdoyant.

Les qualifications : Avec 7 pilotes dans la seconde c’est J.P. Guerdoux (Escort RS Groupe 1) l’homme fort de cette fin de saison qui signe la pôle générale 2/10 devant M. Mora (Escort RS Groupe 1), C. Chalon (325 I Groupe N), M. Castelli (323 I Groupe 1), les deux 505 de B. Lamoureux et J. L. D’ Esparbes et A. Cholley (Escort RS). En pneus de série J. Marteau devance J. Boutolleau en Tourisme Amélioré, tout comme « Berdal » l’emporte en Prosérie. Parmi les nouveaux venus de cette saison, on notera L. Karwoski qui débute

Course 1 : La température sous les casques est optimum quand les feux s’éteignent. J.P. Guerdoux, M. Mora, C. Chalon, M. Castelli sont roues dans roues alors que J. Marteau qui a réussi un super départ rejoint très vite le quator de tête. On est à peine à moitié du 1er tour que C. Chalon et M. Mora s’accrochent. Si C. Chalon peut repartir, M. Mora doit abandonner.
Alors que plusieurs pilotes écopent de drive trought pour dépassement des limites de la route de course, départ anticipé ou perte de carburant, J. Marteau s’est emparé de la tête pour ne plus la quitter précédant le leader des Tourismes de série, un B. Lamoureux en très grande forme et M. Castelli après l’abandon du poleman sur crevaison, « Berdal » (635 CSI Prosérie) est 4e devançant A. Cholley et C. Chalon bien revenu.

Course 2 : Ciel très menaçant au moment du second départ, P. Galmiche, M. Mora et M. Genand sont forfaits. Cette seconde course risque de se terminer sous des trombes d’eau. Dès le départ sur le sec J.P. Guerdoux, J. Marteau, C.Chalon et M. Castelli s’élancent en tête et se détachent devant les deux 505 de J.L. Desparbes et D. Gillet, l’Escort de A. Cholley et un groupe composé de J. Boutolleau (Sirocco), « Berdal » et E. Faures (R5 GT Turbo). L’arrivée de la pluie qui tombe de plus en plus fort change les données, J. Marteau privé d’essuie glace dégringole alors que J. Boutolleau remonte en 4e position, en 505 D. GIillet passe JL. Desparbes, E. Faure (R5 GT) remonte sur « Berdal » déjà très rapide et C. Chalon prend provisoirement la tête de la course. En milieu de peloton G. Marie, D. Loppion et PJ. Giraud ne se quittent plus. Aqua plannings et têtes à queue conduisent la direction de course à sortir le safety car et neutraliser la course juste après que J.P. Gerdoux eu repris sa place de leader, puis le drapeau rouge au 14e tour. Il faut remarquer les bons débuts de L. Karwoski (AX GT) sous la pluie, faisant jeu égal avec des pilotes aguerris comme P. Bourguignon (Audi 80), J.P. Travert (505) ou F. Jorand (Alfa GTV).

Bravo à toute l’équipe du circuit avec un coup de chapeau particulier à Julien Beltoise et son épouse qui gèrent d’une main de maître et avec le sourire cette belle entreprise. Souhaitons que ce premier Trophée dédié à la mémoire de ce symbole du renouveau de la course automobile au début des années 60, le grand Jean-Pierre Beltoise donne jour à un 2e puis un 3e puis X meeting de la sorte.

Prochaine et dernière manche du HTCC 2018 Dijon les 3 et 4 novembre pour la grande finale et la remise des prix annuels. Musique !!!

B.L.S. – communiqué © Pierre Brouhard. & Olivier Moineau