LE COUP D’ ENVOI DE LA 2e DIVISION DE LA MONTAGNE A QUILLAN

samedi 19 mai 2018 par IMEC

C’est à Quillan, dans l’Aude, que débute ce week-end le Championnat de France de la Montagne 2e Division. L’occasion pour plus de 80 pilotes d’affronter un tracé long de près de 4 kilomètres, menant au Col du Portel.

Championnat Sport : Aussi rapide que technique, le parcours de la Course de Côte de Quillan est particulièrement apprécié par les pilotes. L’épreuve, inscrite au calendrier du Championnat de France de la 2e Division, a eu l’honneur d’accueillir l’an dernier la Finale de la Coupe de France de la Montagne, un rendez-vous unanimement apprécié des participants.
Pour cette 33e édition, deux pilotes, vainqueurs des deux dernières confrontations, se présentent en favoris… Dimitri Pereira et Nicolas Verdier devraient en effet retenir l’attention des observateurs. Champion de France 2e division 2017, Dimitri Pereira débutait la saison passée par une victoire à Quillan. Il se relance donc cette saison sur le tracé audois avec la ferme intention de rééditer sa performance, et de placer sa Norma M20 F au sommet de la hiérarchie. Mais pour arriver à s’imposer à nouveau, il devra venir à bout de Nicolas Verdier, celui là-même qui l’a devancé, sur ce même tracé, à l’occasion de la Finale de la Coupe de France de la Montagne. Vainqueur en 2014 et 2016, deuxième derrière la Norma à moteur 4 litres de Cyrille Frantz en 2015, le Lozérien connait parfaitement cette épreuve de Quillan, et a également la prétention d’imposer sa Dallara F302. Du côté des monoplaces, il faudra suivre avec attention la prestation de la Championne de France de la Montagne 2e Division lors des deux précédentes saisons. Au volant de sa Dallara F302, Emeline Bréda aura en effet à cœur d’engranger de précieux points. Présent à Quillan, Pierre Vian engage sa Dallara F305. On retrouvera également sur l’épreuve audoise les Auvergnats Fabrice et Corinne Flandy, qui avec leur Dallara engagées en DE/1 et propulsées par des mécaniques Suzuki Hayabusa, peuvent venir s’immiscer dans la lutte pour le podium. Du côté des Formule Renault, la lutte opposera Marie Cammares, qui après avoir terminé sur le podium de sa classe à Thèreval, sera opposée à Quillan à Romain Gelly et Bruno Milliet. Dans la lutte que se livreront les Protos 2 litres, Dimitri Pereira se voit proposer comme adversaires, l’Osella PA 21S de Jérémy Debels, la Merlin MP23 de Francis Segond, et les Norma de Cyril Mallemanche, Christian Sounac, Frédéric Tosetto. Le Groupe CM pourrait nous offrir de belles passes d’armes entre la Jema 630 GTR de Michel Perazzi, le BRC de Cédric Monziols, le Silver Car de François-Xavier Thievant et le TracKing RC01 de Jean-Pierre Courtinat.

Championnat Production : Champion de France de la Montagne 2e Division Production en 2017, Ronald Garces devra assumer le statut de grandissime favori. D’une part parce que natif de l’Aude, il roulera là sur ses terres… D’autre part parce qu’il bénéficie d’une parfaite connaissance du tracé de Quillan, où il s’est imposé en 2017 au volant d’une Seat Léon Supercopa et en 2017 avec sa Porsche 997 Cup. Du côté du GTTS, Ronald sera opposé à l’Audi R8 de Pierre Segura. Mais la menace peut également venir des concurrents engagés notamment en Groupe A. Le plateau de la catégorie est en effet conséquent, avec la présence de la Seat Léon Supercopa de Fabrice Degortes, des Mitsubishi Lancer de Guillaume Plan et Jean-Christophe Armengol. Dans la classe A/4, on retrouvera les Clio Cup d’Eric Peyrard et de Patrick Thiebaud. De nombreuses Clio – Bernard Ottavi, Dominique Monteil, Ghislain Authier – animeront la classe A/3. Patrick Vialle sera cette année encore engagé sur le Championnat 2e Division au volant d’une Peugeot 206 FA/2. Joël Cazalens, qui a déjà eu l’opportunité de briller à Quillan avec sa Scora, prendra part à l’épreuve avec une Lotus Exige engagée en GT de Série. Vincent Savary pourrait avoir une carte à jouer en Groupe N, où sa BMW M3 sera opposée aux Clio de Stéphane Villain, de Christophe Silvestre, de Sylvain Fabre, de Claude Aussenac ou à la Golf GTI de Damien Grand. Le plateau du F2000 est particulièrement relevé avec la présence du vainqueur de la dernière édition Guillaume Peloux, fidèle à sa Peugeot 206 Maxi. Michael Gley, qui s’est séparé de sa Volkswagen Golf GTI, sera présent avec sa nouvelle Peugeot 206. A suivre également les Clio de Gilles Baylet ou de Laurent Terzo et les Honda Civic de Kévin Cesco Resia, de Gilles Eynard et d’Antoine Esturillo. Il faudra nécessairement compter avec Jean-Marc Boillot qui a démontré par le passé qu’il pouvait, avec sa Simca Rallye III, prétendre au podium. En FC, un duel opposera Herman Persici, engagé sur le Championnat avec une Opel Kadett GTE, et Didier Deniset, présent avec sa vénérable Renault 5 Turbo Tour de Corse.

Le site de la course de côte : www.asacorbieres.org

B.L.S. – communiqué