LA METEO BROUILLE LES CARTES POUR BENOÎT CASTAGNE

mardi 22 mai 2018 par IMEC

En Clio Cup, le 2e round entre Nicolas Milan et Benoît Castagné a repris dans la cité Paloise, pour le leader-chip du Championnat. Les essais libres indiquent à l’équipe Raiwoit Racing que ce ne sera pas facile, Milan truste le meilleur chrono et Benoît est un peu en retrait. Pour la qualif, il pleut des cordes, et Benoît ne peut faire mieux que 5e.

Malheureusement la météo brouille les cartes, pour le Tarnais il ne permettra pas de gagner des positions, car sous le déluge, elle est disputée en partie sous voiture de sécurité, et les pilotes ne font qu’une longue procession jusqu’à l’arrivée, où Milan l’emporte et met des points entre lui et Benoît.

Dimanche, les essais sont sur le sec, l’équipe du Raiwoit Racing a bichonné la Clio Cup N°27, et Benoît réalise rapidement le meilleur temps. Mais à 10 minutes du final, il choisit de monter un 2e train de pneus pour enfoncer le clou, mais la piste froide et le trafic empêchent les pneus d’atteindre leur température de fonctionnement et Benoît se retrouve 7e , un vrai dégoût !

Pour la course, malheureusement il pleut avec comme résultat : la voiture de sécurité ! Mais la chance a failli sourire, car après une 1er neutralisation, la course va devenir ubuesque ! Le leader Chaumat cale, son équiper Bossi le prend en poussette derrière le safety car ! Le second Gudenfeld cale lui aussi, et au bout de quelques secondes, la direction de course jugeant la situation démentielle, décide d’interrompre la course et d’attribuer 50 % des points !

Après course le pousseur Bossi est déclassé, le poussé Chaumat déclaré vainqueur !

Bref après un week-end pareil, Milan est leader, Benoît N°2 à 27 points et les poursuivants à plus de 40 points derrière, bref il faut réagir à Valencia en juin, pour rattraper ce week-end « à côté ».

B.L.S. – communiqué © B.L.S.