JEAN-BAPTISTE DUBOURG CREUSE L’ECART

lundi 28 janvier 2019 par IMEC

Emmanuel Moinel occupe la 6e place provisoire en ‘’Elite’’

Le triple vainqueur du Trophée Andros a profité de la dernière étape alpine de l’hiver pour truster le podium de Lans-en-Vercors avec une victoire et une troisième place qui permettent à Jean-Baptiste Dubourg de creuser l’écart au classement provisoire. Emmanuel Moinel s’est battu pour une place sur le podium tout le week-end tandis que Ludovic Gherardi a pris la mesure d’une piste qu’il découvrait. En confiance après ses performances de Serre-Chevalier, Jean-Baptiste Dubourg plaçait une première banderille dès les essais en se plaçant en haut de la feuille de temps sur une piste totalement glacée. Dans le vif du sujet avec les manches qualificatives, le pilote du DA Racing signe le meilleur temps de la Q1 et ne sera jamais rejoint avant de marquer de gros points en Super Pole. A l’issue d’une Super Finale intense, « JB » monte sur la plus haute marche du podium. Ce premier succès dans le Vercors lui permet de confirmer son leadership. Samedi soir et malgré les 60 kilos de lest, le pilote de la Captur N°1 fait jeu égal avec les plus rapides en remportant la Q2. Las, le Girondin commet une erreur en Super Pole, sa première de la saison, et perd une place. La Super Finale de cette Course 2 était le théâtre de nombreux faits de course dont un deuxième départ avant de voir « JB » tenter l’impossible pour prendre l’ascendant sur l’homme en tête de cette confrontation en peloton. Troisième de la Course 2, Jean-Baptiste réalise une très bonne opération avant l’étape décisive de Super Besse le week-end prochain.

C’est une piste parfaitement givrée qui attendait Emmanuel Moinel pour les premiers tours de roues sur le circuit de Lans-en-Vercors. Quatrième des essais, « Manu » sait qu’il doit trouver le bon rythme sur cette piste intransigeante. Aux portes du Top 5 avant la finale, le pilote du DA Racing parvenait à éviter les pièges de la course en peloton pour marquer les points de la sixième place. Samedi, bien décidé à se rapprocher des premiers, prenait soin d’affiner ses trajectoires sur une piste glacée en constante évolution. Cinquième à l’issue des qualifications, le créateur d’Aerokart en région parisienne, profitait de la course en peloton pour gagner une place et terminer ainsi son week-end au pied du podium, une bonne opération comptable.

De retour sur la glace, après une apparition à Val-Thorens, Ludovic Gherardi s’est attaqué au redoutable tracé de Lans-en-Vercors dessiné au milieu des sapins. Régulièrement dans le Top 10 vendredi soir lors des manches qualificatives, « Ludo » se présentait sur la grille de départ de la Finale Elite Pro. De plus en plus à l’aise il prenait la troisième place de cette « petite confrontation » en peloton et la onzième au classement général Elite Pro. Ludovic améliorait considérablement ses chronos lors de la deuxième journée de course pour se retrouver dans le peloton de chasse. Dans le Top 5 de la Finale Elite Pro, « Ludo » terminait son week-end au volant de la Renault Captur à la 12e place avec de bonnes sensations au volant.

Leur ressenti : D’abord J.B. Dubourg : « Nous sommes arrivés à Lans-en-Vercors sans lest et nous devions profiter de cet avantage pour marquer de gros ponts dès la Course 1. J’ai tout de suite eu un bon feeling sur ce circuit parfaitement préparé par les organisateurs. Lans a toujours été un circuit qui ne nous réussissait pas et nous sommes parvenus à inverser la tendance. Cette première place est une grande satisfaction pour toute l’équipe etpersonnellement, elle me permet de rejoindre Marcel Tarrès au palmarès du Trophée Andros avec 17 victoires. Samedi, avec 60 kilos de lest, nous avons su tirer le bénéfice de notre stratégie pneumatique pour remporter la Q2. La seule « ombre au tableau » est mon erreur dans la première épingle du circuit en Super Pole. La Super Finale a été très animée, je n’étais pas loin de prendre l’ascendant sur Olivier Panis dans le dernier tour. Cette troisième place est une très bonne opération comptable et je vais arriver à Super Besse avec seulement 20 kilos de lest. Tout se jouera en Auvergne. »

Ludocic Gheradi : « De nombreux amis pilotes m’avaient confié que vous pouviez avoir l’impression de vous trouver sur une spéciale de rallye avec son décor au milieu des sapins. Cette impression s’est vite confirmée avec ses portions étroites et bosselées. J’ai mis beaucoup d’engagement lors de la première course avant d’être moins agressif au volant samedi. Je suis parvenu à signer de très bons temps au tour, mais j’ai manqué de régularité. Le Trophée Andros est une discipline exigeante et après trois ans d’absence sur la glace, j’ai pu constater que je devais rouler plus sur cette surface. Je suis impatient de me retrouver une nouvelle fois au départ d’une manche du Trophée Andros. Je tiens sincèrement à remercier Dominique Dubourg et le DA Racing pour leur accueil et leur approche de la compétition. »

Emmanuel Moinel : « L’étape de Lans-en-Vercors est toujours une étape délicate à négocier. J’ai eu quelques difficultés à me caler sur ce tracé intransigeant et je suis légèrement resté en retrait pour défendre mes chances. Néanmoins, j’ai pu profiter de la Super Finale Elite de la Course 2, prendre du plaisir et trouver le bon rythme sur ce circuit, ce qui m’a permis de gagner une place. Je repars donc de Lans-en-Vercors sur une note positive avant d’attaquer la dernière ligne droite le week-end prochain à Super-Besse. »

B.L.S. – communiqué © PAB-Bernard Bakalian