AU PAUL RICARD, DU SUSPENS JUSQU’AU BOUT

jeudi 12 octobre 2017 par IMEC

Première sortie de la Ford Mustang GT 4 sur le sol national qui, après Aston Martin, BMW, Ginetta, Maserati, McLaren, et Porsche devient le septième constructeurs

L’ heure de la finale des différentes disciplines, GT4, Renault Clio Cup, F4, Peugeot 308 Racing Cup, Porsche Carrera Cup se retrouveront pour le dernier rendez-vous de l’année sur le circuit Paul Ricard. Cinq disciplines restent encore en jeu sur les six le premier titre étant remporté par Julien, Briché sur Peugeot avant ce rendez-vous, à Magny-Cours.

C’est avec un plateau de 36 voitures de course GT4 que le Championnat de France FFSA GT va clore ce week-end. Une grille fournie avec des écarts resserrés, voire infimes, dans les différents classements, voilà qui laisse augurer un suspense total jusqu’au terme des deux courses de 60 minutes du week-end varois. L’autre grande attraction du meeting résidera dans les grands débuts de la Ford Mustang GT4 en Europe. C’est l’écurie Ford Performance qui engagera la Ford Mustang GT4 n°46 avec Scott Maxwell au volant dans la catégorie AM. Après Aston Martin, BMW, Ginetta, Maserati, McLaren, et Porsche, Ford devient ainsi le septième constructeur à s’impliquer sur la scène française du GT4.

Pro-Am : Deux points, c’est l’avance dont disposent Benjamin Lariche et Robert Consani (Ginetta G55 GT4 Speed Car n°8) sur le duo Mike Parisy-Gilles Vannelet (Porsche Cayman Clubsport MR GT4 CD Sport n°30) en tête du classement Pro-Am. La lutte promet d’être particulièrement intense, d’autant que leurs écuries respectives se disputent également la couronne Teams. Dans leur duel au sommet, les deux équipages peuvent chacun compter sur une voiture sœur capable de priver leurs rivaux de précieux points. Après plusieurs meetings compliqués, Morgan Moullin Traffort et David Hallyday sont revenus aux avant-postes à Barcelone avec le Cayman CD Sport n°31. Chez Speed Car, on peut toujours s’appuyer sur la Ginetta n°444 de Gaël Castelli, vainqueur de la toute première course de la saison à Nogaro. À noter que le Championnat de France FFSA GT se produira pour la première fois sur le grand tracé du Circuit Paul Ricard. Auteurs d’une seconde moitié de saison très solide, Julien Piguet et Frédéric Johais sont remontés jusqu’en troisième position dans la hiérarchie avec la BMW Ekris M4 GT4 n°9 du BMW Team France, seule voiture à s’être imposée à deux reprises cette saison. C’était le mois dernier à Nevers Magny-Cours. Avec 50 points encore à distribuer, les cinq premiers équipages du classement Pro-Am sont encore mathématiquement en lice pour la couronne nationale. La liste des prétendants incluent également Steven Palette-Henry Hassid, victorieux à Dijon-Prenois sur la Porsche n°18 de l’écurie Martinet By Alméras, ainsi que Jim Pla-Pierre Sancinéna, récents vainqueurs à Barcelone avec le Cayman Racing Technology n°1.

Les concurrents du Championnat de France FFSA GT devront une nouvelle fois batailler avec des équipages issus de la GT4 European Series Northern Cup, au premier rang desquels l’écurie néerlandaise Ekris Motorsport, sacrée championne d’Europe avec Ricardo van der Ende et Max Koebolt sur l’Ekris M4 GT4 n°888.

AM : Le Championnat de France FFSA GT AM proposera un duel entre voitures de la même écurie, les Ginetta Classic & Modern Racing n°111 et n°666, avec en embuscade la G55 n°54 de l’équipe gersoise Vic’Team. Leader du championnat à l’approche de l’emballage final, Stéphane Tribaudini, qui sera de nouveau associé à Michael Petit sur la n°111, compte sept points d’avance sur ses coéquipiers de la n°666 Fabien Michal et Georges Cabanne, très réguliers depuis le début de saison aux avant-postes. Troisièmes à 26 points de Tribaudini, les frères Les Gersois, Paul et Jean-Philippe Lamic n’auront rien à perdre sur le tracé varois avec leur Ginetta n°54. Parmi les autres têtes d’affiche, on relèvera la Maserati GranTurismo n°34 de l’écurie GP 34 by Gemo Motorsport qui vient de signer un joli doublé à Barcelone. Pilotée par Philippe Marie et Olivier Pernaut au Castellet, la belle Italienne arborera une livrée spéciale aux couleurs de la bande-dessinée Antoine le Pilote. Yvon Amiel, créateur de ce personnage attachant, sera d’ailleurs présent sur le Circuit Paul Ricard avec un stand où les fans pourront faire dédicacer leurs ouvrages et admirer des tableaux inspirés de l’univers de la BD.

Les infos pratiques : l’entrée du week-end est à 10€ et gratuite pour les abonnés du circuit ainsi que les moins de 16 ans accompagnés d’un adulte détenteur d’un billet.

A suivre sur le site : https://south.gt4series.com/fr_fr/

PDF - 467.5 ko
Engagés provisoires
PDF - 202.7 ko
Horaires

B.L.S. – communiqué © photo SRO