A PAU, MIRAGE RACING EST AU COMPLET

vendredi 17 mai 2019 par IMEC

A Pau, Vincent Beltoise et Benoît Lison seront au volant de l’Alpine A110 GT4 N°919

Après un premier rendez-vous prometteur à Nogaro, Mirage Racing basé dans les environs de Toulouse, poursuit sa découverte du Championnat de France FFSA GT dans les rues de Pau. Vincent Beltoise et Benoît Lison seront au volant de l’Alpine A110 GT4 N°919 tandis que Philippe Haezebrouck et Ludovic Cochet nouveaux venus partageront le baquet de la N°616.

Le mois dernier, Mirage Racing couronnait d’intenses semaines de travail en frôlant le top cinq dès son premier week-end en Championnat de France FFSA GT, mais aussi en obtenant deux podiums en Pro-Am et deux victoires en Am en GT4 South European Series.

Un nouveau défi de taille attend maintenant la structure menée par Guillaume Bruot et Frédéric de Brabant. Déjà novice dans la discipline, celle-ci s’apprête à découvrir le charme des tracés urbains… En commençant par l’un des plus spectaculaires au monde tant le « petit Monaco » laisse peu de place à l’erreur, et encore moins lors de sa course organisée de nuit ! Chargés de défendre les couleurs de Mirage Racing dans la catégorie Pro-Am, Benoit Lison et Vincent Beltoise apporteront toute leur expérience à l’équipe, ce dernier s’étant notamment imposé à Pau en Formul’Academy Euro Series avant d’y signer des résultats probants en Porsche Carrera Cup et Andros Car électrique. L’autre équipage se composera de deux gentlemen drivers disposant d’un bagage technique qui devrait s’avérer précieux dans le développement de l’Alpine A110 GT4. Fort d’une carrière longue de quarante-cinq ans, Philippe Haezebrouck sera associé à Ludovic Cochet, qui fera ses premiers pas en GT4 après s’être illustré en GT3 et CN en V de V Series ces dernières années. Les sentiments de Guillaume Bruot Team Manager « Depuis Nogaro, nous avons axé notre travail sur la fiabilité puisque tout roulage aurait été peu représentatif de ce qui nous attend à Pau. Il y a toujours un peu d’appréhension avant de découvrir un circuit urbain, mais je sais que l’équipe a hâte de relever ce défi bien que la météo risque de pimenter les débats. Pour Vincent et Benoit, l’objectif sera de rester dans le top dix et je suis convaincu qu’ils ont le potentiel pour viser encore plus haut. De leur côté, Philippe et Ludovic auront beaucoup de choses à découvrir, mais leur expérience pourrait leur permettre de créer une belle surprise si tout se passe bien ! »

B.L.S. – communiqué © Hervé Margolles