A ALBI, UNE REUSSITE SPORTIVE ET POPULAIRE

mercredi 12 octobre 2022 par IMEC

Une fois encore, le public venu en nombre a fait de cette finale du Championnat de France Camions à Albi, une vraie réussite en termes d’évènement sportif. Une démonstration de la popularité des sports mécaniques en France qui ne se dément pas.

Les sports mécaniques font encore déplacer les foules en France, 21 900 passionnés avaient décidé de faire le déplacement dans le Tarn ce week-end, et nous les en remercions.

Au programme, il y avait la finale du Championnat de France Camions, décomposée en 4 courses absolument sur-
voltées.L es meetings des Grands Prix Camions, c’est aussi l’occasion d’avoir un salon du camion à ciel ouvert. C’est l’opportunité d’y voir beaucoup d’exposants et de constructeurs, d’autant qu’il y a la possibilité pour le public dans le cadre d’un pôle formation, de rentrer en contact avec les professionnels du métier du transport.

En guise de course support, il y avait aussi la Legends Car Cup a fait sensation avec plusieurs épreuves en batailles rapprochées et en paquet.

Côté festivités, tout a débuté par une parade en centre-ville d’Albi le vendredi soir avec les camions et les Legends Car qui ont défilé devant un public émerveillé.

Puis, samedi soir, c’est sur le circuit d’Albi que le Truck Show permettait de voir près d’une centaine de superbes carrosseries décorées et illuminées (camions anciens, américains et des préparations spéciales). Des fresques toutes plus originales les unes que les autres, ces tracteurs dédiés au transport qui deviennent de vraies œuvres d’art et de nuit, opèrent un vrai show Son & Lumière.

En outre, l’épreuve de Gymkhana a permis à certains de découvrir de quelles prouesses étaient capables ces monstres de 1 000 chevaux et plus. Enfin l’Albi American Festival a réuni près de 200 voitures du pays de l’Oncle Sam, pour raviver la nostalgie de ces belles américaines.

Le circuit d’Albi est le rendez-vous idéal pour organiser la finale du Championnat de France Camions. Il y avait quatre courses programmées, remportées respectivement par José-Eduardo Rodrigues, Jonathan André (course 2 & 3) et Raphaël Sousa.

Dans le clan du Lion Truck Racing, c’était l’émotion après les deux victoires de Jonathan André, pour commémorer la mémoire d’Anthony Janiec, tragiquement disparu au cours de cet été.

De toutes les courses disputées, les lauréats au podium ont réalisé des courses relativement indécises jusqu’au drapeau à damier, ce qui a enthousiasmé les spectateurs.

Après cette dernière manche du Championnat de France Camions, c’est le pilote portugais de 23 ans, José Eduardo Rodrigues (Reboconfort Racing Team) qui enlève le titre 2022. Et c’est une très belle surprise pour sa première saison complète, il succède au champion 2021 Théo Calvet.

Legends Car Cup, fun & nostalgie ! ces bolides au look des hot rods des années 30 et 40 ont fait le bonheur des habitués de la discipline et surtout des pilotes. En effet, sur les trois courses programmées (deux courtes et une longue), la victoire s’est jouée à la photo finish sur les deux dernières pour les trois prétendants à la victoire. Si David de Saeger s’est imposé pour la première course, Mathieu Detry et Thibaut Chiron ont dû se jouer de leurs adversaires jusqu’au drapeau à damier, la victoire leur revenant d’un souffle.

Le Gymkhana : la plupart des fans sur place ont pu découvrir cette épreuve du Gymkhana pour camions ! Les pilotes engagés en Championnat de France Camions ont démontré leur talent au volant de ces engins de plusieurs tonnes et une avalanche de chevaux sous le capot à travers le parcours d’obstacles. Le Toulousain Patrick Chateleain a été le plus rapide dans l’exercice a même pris le luxe de devancer d’une demi-seconde la concurrence.
Albi American Festival, une deuxième édition grandiose : l’exposition et la parade de l’Albi American Festival a mis en lumière ces belles carrosseries où toutes les époques sont représentées de ce qui caractérise bien l’American Dream ! Près de 200 voitures toutes plus iconiques les unes que les autres, et dont certaines étaient là pour offrir des baptêmes à ceux qui le désiraient.

Les classements ici : www.actumecanique.com/spip.php?article10227

B.L.S. d’après un communiqué ©Laurent Gayral