4e CHALLENGE EDUCECO : UN RECORD DU MONDE EST TOMBE

vendredi 4 mai 2012 par IMEC

Les casquettes volent. Nombre d’yeux sont humides. Les hourra se confondent avec les chants de gloire. Côte à côte dans leur association, les étudiants de l’Ecole Polytech’ de Nantes et ceux du Lycée La Joliverie de Saint-Sébastien-sur-Loire dans l’agglomération nantaise savourent une exceptionnelle performance. Le chef d’équipe, Sébastien Sors, les profs de La Joliverie (pourtant habitués aux succès avec leur « MicroJoule »), Mickaël Fardeau et le « père » de toutes ces belles histoires, Philippe Maindru, ne sont pas les moins émus !
« Polyjoule », prototype à moteur électrique, vient de terminer ses 7 tours du circuit Paul-Armagnac de Nogaro, soit 25,2 km à la moyenne minimale requise de 30 km/h. La quantité d’énergie consommée pendant la tentative est mesurée à l’aide d’un joule mètre de grande précision. La confiance est grande car la pilote, Marie Maillé, 22 ans, élève en 4e année option thermique/énergétique à Polytech’Nantes, a respecté à la lettre la stratégie de course : rouler au plus près de la moyenne minimale de 30 km/h sans être trop lent au risque d’être éliminé.

Comment calcule t’on la performance ?

Les joules comptabilisés sont transformés en kilowatts/heure (kwh), puis la performance est exprimée en nombre de kilomètres pouvant être théoriquement parcourus avec 1 kwh. Ce calcul pour « Polyjoule » tombe : 1 137 km avec 1 kwh. Soit, mais qu’est-ce à dire ?
Entre les heures pleines et les heures creuses, l’électricité coûte environ 0,1 € le kWh ;

  • La distance de 1 137 km est très proche de celle qui sépare Dunkerque de Toulon ; - La consommation de « Polyjoule » sur le circuit de Nogaro lui permettrait donc de traverser la France du Nord au Sud pour 0,1 € !Cette incroyable performance est un record du monde

Peut-on comparer avec une consommation d’essence ?

Le kwh n’est pas (encore) aussi parlant que le litre d’essence ! Alors, le rappel de quelques brèves notions d’électricité peuvent être utiles pour une explication simple de la performance..
En terme d’énergie, un litre d’essence est équivalent à 9 kw/h. Lorsque « Polyjoule » fait une performance pour parcourir 1 137 km avec 1 kwh et en la multipliant par 9, elle est équivalente à parcourir : 10 017 km avec un litre de carburant. Irréaliste ? En fait, il faut savoir qu’un moteur électrique a un rendement de 90 %, alors que le moteur thermique par exemple à essence, ne restitue que 30 %, soit un rapport de 1 à 3 pour une même voiture.

MicroJoule bat son record

Non contents de mettre « Polyjoule » au pinacle, les lycéens de La Joliverie ont réalisé une autre perf’ avec leur emblématique prototype à moteur thermique, « MicroJoule ». Le véhicule aux multiples records et innombrables victoires dans des épreuves similaires a battu son record du Challenge EducEco qu’il avait établi lors de la 2e édition en 2010 avec une performance correspondante à parcourir 3 196 km avec un litre de supercarburant sans plomb SP95. Hier, sur le même circuit de Nogaro, « MicroJoule » a fait afficher 3 254 km/litre de carburant. Chapeau aux Nantais. A ce pôle de compétence de La Joliverie qui, depuis plus de vingt-cinq ans, fait perdurer, progresser, hisser aux sommets de la moindre consommation des petits véhicules à la drôle d’allure de cigare…

B.L.S. d’après un communiqué de presse