YOANN BONATO S’IMPOSE POUR LA 2e FOIS DE LA SAISON

lundi 30 septembre 2019 par IMEC

Auteur d’un choix de pneus judicieux sur cette deuxième étape pluvieuse, Yoann Bonato (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto) remporte son deuxième succès de la saison en ‘CFR’ et conserve une petite chance de titre face à son dauphin du jour, Yohan Rossel.

Aujourd’hui, le Gardois s’est contenté d’assurer de gros points dans l’optique d’être titré à domicile dans les Cévennes le mois prochain. Encore une fois très performant, Quentin Gilbert (Skoda Fabia R5) s’offre la troisième place du podium agrémentée d’une nouvelle victoire en Trophée Michelin R5. ‘Hors R5’, c’est une nouvelle fois Cédric Robert (DS 3 R3 Max, Team CHL Sport Auto) qui se distingue et se rapproche d’une victoire au classement général du ‘Michelin’. Auteur d’une petite sortie de route ce matin, Romain Di Fante (Renault Clio R3T) laisse Boris Carminati (Renault Clio R3T, Team Minerva Oil by GBI.com) s’imposer dans le cadre du Clio R3T Trophy France. En 208 Rally Cup, c’est Jean-Baptiste Franceschi (Peugeot 208 R2, Team Sarrazin Motorsport) qui l’emporte devant Loïc Astier (Peugeot 208 R2, Team CHL Sport Auto) et son frère Mathieu Franceschi (Peugeot 208 R2). Du côté des ‘Teams’, on souligne la nouvelle victoire de CHL Sport Auto qui se rapproche d’un nouveau titre alors que deux rallyes restent à disputer. Non contente de s’offrir la troisième marche du podium en Trophée Michelin ‘Hors R5’, Lucile Cypriano (Peugeot 208 R2) enlève un beau succès en Championnat Féminin.

Le résumé de la dernière journée :

  • ES10 (Sargé-sur-Braye - 14,31 km - 8h38) : Légère pluie au début de la spéciale puis grosse averse après le passage de Yohan Rossel - Meilleur Temps : Rossel
    Faits marquants : Parti en pneumatiques pour temps sec, Yohan Rossel signe le meilleur temps et creuse un petit écart sur Yoann Bonato, équipé en pneumatiques ‘pluie’. Quentin Gilbert subit une panne d’essuie-glace au milieu du ‘chrono’ mais William Wagner (Volkswagen Polo GTI R5, Team Sébastien Loeb Racing) ne profite pas de l’aubaine en commettant un tout droit (moteur calé). Du côté des coupes de marque, cette spéciale est fatale à Romain Di Fante qui saute dans un champ et concède de précieuses secondes face à Boris Carminati. Idem pour Patrick Magnou (Peugeot 208 R2) qui a effectué un mauvais choix de pneumatiques et voit s’échapper ‘JB’ Franceschi en tête de la 208 Rally Cup, il abandonne après cette spéciale.
  • ES11 (Cellé - 12,00 km - 9h21) : Pluie, spéciale mouillée avec de nombreux changements d’adhérence - Meilleur Temps : Bonato
    Faits marquants : Sur ce ‘chrono’ détrempé, Yoann Bonato exploite parfaitement ses pneumatiques ‘pluie’ pour revenir à 1s6 de Yohan Rossel alors que trois spéciales restent à parcourir ! Derrière, tous les pilotes assurent dans ces conditions difficiles.
  • ES12 (Sargé-sur-Braye - 14,31 km - 11h14) : Temps couvert, spéciale dégradée par rapport au premier tour et glissante - Meilleur Temps : Wagner
    Faits marquants : Yoann Bonato poursuit son effort et prend les commandes du rallye pour la première fois. Derrière aussi, la lutte fait rage pour la troisième place entre Quentin Gilbert et William Wagner, auteur du meilleur temps.
  • ES13 (Cellé - 12,00 km - 11h57) : Temps couvert, spéciale dégradée par rapport au premier tour et glissante - Meilleur Temps : Gilbert
    Faits marquants : Si Quentin Gilbert réplique face à William Wagner et assure quasiment son podium, Yoann Bonato enfonce le clou et s’offre une légère avance avant le dernier (petit) secteur chronométré.
  • ES14 (Super Savigny - 1,25 km - 12h25) : Spéciale spectacle - Meilleur Temps : Wagner
    Faits marquants : Rien à signaler dans ce dernier ‘chrono

Le seul pilote régional 16e, Julien Marty associé à Valentin Augé, Mitsubishi Lancer Evo 9 finit premier du groupe FA

Le classement final

B.L.S. – communiqué © FFSA/DPPI