UN NOUVEAU DEFI POUR JEAN-PHILIPPE BELLOC

mardi 19 mars 2013 par IMEC

Après avoir disputé la saison 2012 en championnat du monde d’endurance, avec le team Larbre Compétition et remporté le titre par équipe, cette année le Montalbanais Jean-Philippe Belloc, va disputer un autre championnat. Il s’agit pour Jean-Philippe Belloc d’un nouveau défi en V.deV. Michelin Endurance Series. Il sera accompagné par ses fidèles compagnons de route, Christophe Bourret et Pascal Gibon.

Jean-Philippe peux tu nous expliquer le pourquoi de ce nouveau défi ? « Je suis ravi que Christophe, Pascal et moi poursuivions notre belle aventure. Depuis nos débuts ensemble, aux 24h de Spa en 2010, nous avons connu beaucoup de succès et nous vivons, par ailleurs, une super aventure humaine. Sur le plan purement sportif, cette saison sera un peu différente de la précédente. En effet, Christophe participera à l’intégralité du Championnat du Monde d’Endurance en GTE-AM et il nous rejoindra, Pascal et moi, à plusieurs occasions et en fonction de son emploi du temps, en VdeV Endurance Series. Pour notre part, Pascal et moi-même participerons à l’intégralité de ce championnat d’endurance, qui comptera sept manches en 2013 »

Pour le trio, le V. de V. n’est pas vraiment une nouveauté ?« En effet, mais désormais il faut parler du V. de V. Michelin Endurance Series. Comme son nom l’indique, la série a signé un partenariat avec le manufacturier français pour les 3 saisons à venir. Et outre ce soutien de taille, le championnat a également reçu le label « FIA International Series », qui le crédibilise plus encore sur la scène internationale. En dehors de ces nouveautés, Pascal, Christophe et moi ferons notre retour en terrain connu…surtout eux d’ailleurs. N’oublions pas qu’ils ont été sacrés champions en 2010 ! Mais malgré cette bonne connaissance du championnat, il nous faudra cependant rester sur nos gardes. Le niveau est bon et la concurrence de plus en plus aiguisée, avec l’arrivée, cette année notamment, d’excellents pilotes tels qu’Emmanuel Collard. Ce qui n’empêche pas d’ailleurs à l’ambiance de rester toujours très sympathique et conviviale. Les courses s’annoncent donc passionnantes et le calendrier est très prometteur avec de superbes circuits au programme. En bref, j’ai hâte d’y être ! »

Tu reviens dans l’ équipe normande IMSA Performance Matmut, que tu connais bien et une voiture qui n’est pas vraiment une nouveauté pour toi. Peux-tu nous en parler ? « Avant tout, j’ai hâte de retrouver l’équipe que je connais très bien. Nous avons travaillé ensemble pendant 4 années et participé à des championnats aussi divers que passionnants tels que les Le Mans Series, l’International GT Open, le V.deV., ou encore les 24 Heures de Spa en Belgique. Je suis également très heureux d’avoir l’opportunité de retravailler avec Félix Barré, qui sera cette année encore notre ingénieur. Quant à la Porsche, c’est un vrai plaisir de retrouver son volant même s’il va nous falloir en découvrir une nouvelle déclinaison, puisque nous roulerons cette année avec la GT3 R. »

Quel sont vos objectifs à la veille de cette nouvelle saison ?
« Etre le plus performants possible… mais sans jamais sous-estimer la concurrence ! Nous ne sommes pas du genre à vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuée. Aussi, nous préférons aborder cette saison avec humilité et réajuster nos objectifs en fonction de notre performance. Parmi nos challenges, il va également nous falloir apprendre à apprivoiser la Porsche GT3R qui est une auto malgré tout assez différente de la 997 GT3 RSR. »

Seras-tu partant pour les prochaines 24 Heures du Mans ?
« Comme tout le monde le sait, l’équipe IMSA Performance MATMUT engagera deux Porsche 997 GT3 RSR dans la catégorie GTE-AM. La première est, bien entendu, dévolue au trio Bourret/ Narac/ Vernay qui participent à l’intégralité du Championnat du Monde d’Endurance. Quant à la 2e auto, son équipage n’ est pas encore annoncé. Mais j’avoue que je serais vraiment ravi si l’équipe faisait appel à moi. J’ai neuf participations aux 24 Heures du Mans à mon actif et j’ai toujours démontré ma performance dans cette course unique au monde. Je suis motivé, en pleine forme et l’équipe sait qu’elle peut compter sur moi. J’espère vraiment que je ferais partie de l’aventure ! »

B.L.S. – Communiqué de presse – Photos IMSA Performance