POUR LA 50e EDITION, UN RECORD D’ENGAGES A ABRESCHVILER

vendredi 29 avril 2022 par IMEC

Nicolas Poinsignon va défier les GTSS avec sa Simca CG Turbo

Après deux annulations consécutives dues à la crise sanitaire, la Course de Côte d’Abreschviller – Saint Quirin retrouve le calendrier du CFMontagne. L’épreuve lorraine fête cette année sa 50e édition et établit un record en nombre d’engagés.

Championnat Sport : Le rendez-vous lorrain du Championnat de France de la Montagne a la particularité de proposer un des tracés les plus courts de la saison, tout en étant l’un des plus intenses. Les vitesses atteintes ne permettent pas le plus petit relâchement, et le moindre écart de trajectoire peut faire varier la position d’un pilote au classement de manière conséquente. Autre particularité, le Cocca, structure organisatrice, s’attache depuis de nombreuses années à mettre un accent particulier sur l’accueil des concurrents. Et bien évidemment, à l’occasion de la 50e édition, de nombreuses animations ayant pour objectif de satisfaire pilotes et spectateurs se tiendront durant ce week-end des samedi30 avril et dimanche 1er mai.
Du côté des participants, là encore les organisateurs ont des raisons d’être enthousiastes. Avec 186concurrents inscrits sur la liste des engagés, l’épreuve mosellane établit un record. D’autant que pour cette 50e édition quantité rime avec qualité. On retrouve parmi les prétendants à la victoire le vainqueur des deux premières confrontations de la saison, Billy Ritchen. L’Alsacien, qui a imposé sa Nova Proto NP-01 à Bagnols-Sabran et sur les pentes du Col Saint-Pierre, tentera de faire de même sur le court tracé d’Abreschviller.

Championnat Production : Lorsque l’on jette un oeil sur le plateau du GTTS/4 de cette 50e édition de la Course de Côte d’Abreschviller – Saint Quirin on ne peut être qu’admiratif. Pas moins de onze concurrents sont engagés dans cette classe avec des auto de prestiges. En tête de liste on retrouve les co-leaders du championnat, à savoir le Haut Garonnais Ronald Garcès et Yannick Poinsignon. Vainqueur à Sabran, le Champion en titre Ronald Garcès tentera d’imposer une nouvelle fois sa Lamborghini Huracan ST. Yannick Poinsignon, qui a cette année inscrit le Col Saint-Pierre à son palmarès, aura pour objectif de placer sa BMW M3 E92 au premier rang.

Philippe Schmitter sera de la fête avec sa Silhouette Renault R.S. 01. Une autre Silhouette affrontera le tracé d’Abreschviller, la Volvo TC10 S60 de Pierre Beal. Vincent Lagache alignera quant à lui une magnifique Ferrari 430 Evo. Mais il faudra être particulièrement vigilant en ce qui concerne les six Porsche qui ne manqueront pas d’aller chercher les premières places. A leurs volants on retrouve en effet des pilotes de la trempe de Nicolas Werver, octuple champion de France, de Paul Reutter présent sur le podium des deux premières manches de la saison, du Suisse Frédéric Neff ou encore de Philippe Marion, Jean-Marc Gandolfo ou Loïc Cordier. Autant dire que du côté de cette classe GTTS/4, les paris n’ont jamais été aussi ouverts.

Nos régionaux : quelques uns ont fait ce lointain déplacement, en tout premier nous retrouvons le Haut-Garonnais Ronald Garces sur Lamborghini Huracan ST N°101, Nicolas Granier Seat Leon Supercopa N°146 et le retour de Sébastien Lemaire BMM3 E36 N°172.

Le programme : Samedi - 8 heures essais libres et chronométrés , dimanche – montées de course, 8h30, toutes les infos sur le site : www.cdc-cocca.fr et les résultats sur le site : www.pksoft.fr

Liste des engagés provisoires

B.L.S. d’après un communiqué © Nicolas Millet