MARC GUILLOT OPPORTUNISTE A IMOLA

mardi 27 juillet 2021 par IMEC

Le Français Marc Guillot (Milan Compétition) a signé son deuxième succès de la saison en Clio Cup Europe en profitant de la relance après l’unique intervention de la voiture de sécurité pour souffler la victoire à son équipier Nicolas Milan. Le Challenger Alexandre Albouy (GPA Racing) complétait le podium tandis que l’Italien Alessandro Sebasti Scalera (Milan Compétition) l’a emporté en Gentlemen Drivers Cup à l’Autodromo Enzo e Dino Ferrari d’Imola.
Devancé par Gabriele Torelli (Faro Racing) et d’autres concurrents durant la première séance d’essais collectifs, Nicolas Milan reprenait le pouvoir dès la seconde session du vendredi avant de confirmer en qualifications. Le leader de la Clio Cup Europe s’élançait ainsi devant Marc Guillot, David Pouget (GPA Racing), Gabriele Torelli et Alexandre Albouy.
Si Marc Guillot réalisait le meilleur envol, Nicolas Milan conservait les commandes de la course face à ses deux principaux rivaux pour le titre tandis qu’Alexandre Albouy exploitait l’aspiration pour ravir la quatrième place à Gabriele Torelli. Ce dernier perdait davantage de terrain en sortant large avant d’être impliqué dans un accrochage avec Anthony Jurado (Milan Compétition) au deuxième tour. Federico Scionti (Scuderia Costa Ovest) entrait alors dans le top cinq, mais l’Italien connaissait à son tour une frayeur sur deux roues au passage suivant.
Un groupe de quatre hommes s’échappait du peloton. Parmi eux, Nicolas Milan capitalisait sur la bataille entre Marc Guillot et David Pouget pour distancer ses poursuivants, mais les cartes étaient redistribuées lorsque la voiture de sécurité effectuait une intervention après le tonneau sans gravité de Filippo Berto (Oregon Team) au huitième tour.
Les débats reprenaient pour un sprint final de deux tours, marqués par l’apparition de gouttes de pluie dans certains virages. Dès la relance, Marc Guillot se portait immédiatement à la hauteur de Nicolas Milan avant de lui ravir la première place à la chicane. David Pouget tentait également de prendre l’avantage sur Nicolas Milan, mais le duel voyait le premier cité tirer large et se faire déborder par Alexandre Albouy.
Marc Guillot résistait à une dernière attaque de la part de Nicolas Milan avant de sceller son deuxième succès de l’année face à son équipier et Alexandre Albouy, victorieux en Challengers Cup. David Pouget terminait au pied du podium devant Gustavo Sandrucci (Progetto E20 Motorsport), cinquième dès son retour en Clio Cup. L’Italien était suivi de Paolo Maria Silvestrini (Progetto E20 Motorsport), Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition), Federico Scionti et Alessandro Sebasti Scalera. Leader de bout en bout en Gentlemen Drivers Cup, ce dernier devançait Cristian Ricciarini (Essecorse) au sein du top dix à l’arrivée.
Si Nicolas Milan augmente son avance au classement général en reléguant David Pouget à vingt-trois unités, Marc Guillot continue de réduire l’écart sur les deux hommes. Victime d’une panne d’essence, Kévin Jimenez (GPA Racing) conserve un avantage confortable en Challengers Cup sur Mathieu Lannepoudenx et Alexandre Albouy, troisième après sa victoire. Enfin, Laurent Dziadus voit Horn (GPA Racing) revenir à cinq points tandis qu’Alessandro Sebasti Scalera est désormais quatrième après son quatrième succès de l’année.

En groupe A, djà vainqueur en Clio Cup Europe, Marc Guillot réalisait également une excellente opération grâce à l’accrochage entre Anthony Jurado et Gabriele Torelli. En s’imposant devant Gustavo Sandrucci et Paolo Maria Silvestrini, le Français revient à trois points seulement d’Anthony Jurado et à quatre unités de Gabriele Torelli, nouveau leader du Groupe A.
Auteur du meilleur temps parmi les Challengers en qualifications, Filippo Berto surmontait sa pénalité sur la grille pour repasser Giacomo Trebbi (MC Motortecnica) avant son tonneau. Promu en tête, Mickaël Carrée (T2CM) l’emportait devant Alessio Alcidi (Caal Racing), désormais aux commandes dans cette catégorie, et Lorenzo Nicoli (Progetto E20 Motorsport).
Comme son équipier Marc Guillot, Alessandro Sebasti Scalera s’offrait aussi un doublé. Ce succès acquis devant Due (Oregon Team) et Andrea Argenti (SI Racing Team) permet à l’Italien de reprendre la première place parmi les Gentlemen Drivers du Groupe A.

Classement course 1

B.L.S. d’après un communiqué © DPPI